dimanche 21 juillet 2019

Fire and Blood – George R.R. Martin


Après avoir terminé la dernière saison de Game of Thrones, j’ai eu envie de revenir à l’univers du Trône de fer. Faute d’avoir un tome 6 à me mettre sous la dent, je me suis donc rabattue sur la dernière publication en date, Fire and Blood (ou Feu et sang en VF) qui se penche sur les évènements qui ont précédé la fameuse histoire de feu et de glace…

Difficile en commençant cette histoire de ne pas penser au Silmarillion de Tolkien, et c’est une évidence que G.R.R. Martin avait la référence en tête en publiant ce récit. D’ailleurs de même que le Silmarillion, c’est le genre de texte qu’il vaut mieux lire après avoir commencé le Trône de fer (bien qu’il se déroule chronologiquement avant) mais qui donne envie de relire toute la série ensuite.

À ceci près que Fire and Blood ne fait pas vraiment dans la veine mythologique avec des histoires de création du monde et de héros affrontant les forces du mal. Ici nous sommes plutôt dans les conquêtes, les guerres civiles et les familles qui passent autant de temps à se marier entre elles qu’à s’entretuer. Logique lorsqu’on a pour projet de raconter l’histoire de la dynastie Targaryen.

Écrit à la façon d’une chronique historique, avec tout ce que cela implique de digressions, de sources peu fiables et de subjectivité de l’auteur, Fire and Blood nous plonge donc dans le passé du Trône de fer, de la conquête de Westeros par Aegon le conquérant au début du règne d’Aegon III.

N’allez pas croire que ce dernier est simplement le petit fils du premier qui a succédé à son grand-père et à son père, tout cela serait trop simple. Après tout, nous sommes à Westeros, et lorsqu’on lit le Trône de fer, on sait qu’obtenir le pouvoir et le conserver ne sont pas des choses simples.

Si le format est parfois un peu fastidieux (on s’y perd souvent dans les noms), Fire and Blood est une lecture délicieuse pour toute personne ayant envie d’approfondir sa connaissance de l’univers. Cela permet de mieux qui comprendre qui étaient les Targaryen, mais aussi pourquoi tout le monde passe son temps à se taper dessus à Westeros (spoiler : c’est une tradition locale).

J’ai trouvé que cette lecture éclaircissait certaines choses à propos du Trône de fer tout en élargissant un univers déjà bien dense. On se passionne pour l’histoire des Targaryen qui sont parfois de grands rois, parfois des fous furieux. On s’étonne parfois en découvrant les histoires des différentes maisons et contrées de Westeros. Et on s’amuse quand l’auteur s’amuse à glisser quelques détails clairement là pour titiller les lecteurs.

Bref si vous appréciez la saga et que vous aimez en plus les fausses chroniques historiques, vous devriez vous régaler autant que moi avec Fire and Blood. C’est bien écrit, passionnant et même si ça ne vaut pas un tome 6, c’est un bon moyen de passer le temps en attendant sa parution, d’autant plus que l’ouvrage est fort joli, avec ses copieuses illustrations intérieures et son arbre généalogique de toute beauté à la fin (enfin… pour ceux qui lisent en VO en tout cas !).

Infos utiles : Fire and Blood est un roman de George R.R. Martin publié chez HarperCollins en 2018. En version anglaise, il compte environ 700 pages et de superbes illustrations de Doug Wheatley.
La version française a été traduite par Patrick Marcel. Édité chez Pygmalion, le roman a bien entendu été coupé en deux avec six mois d’intervalle entre les deux tomes et aucune illustration mais pas de panique, une version « intégrale » (sic.) avec illustrations arrive en novembre prochain. Maintenant vous comprenez pourquoi j’ai préféré la VO !

D’autres avis : Les lectures de Xapur

10 commentaires:

  1. Le fameux livre massacré par Pygmalion.
    Je peux faire une remarque hérétique et dire que ça me paraît plus enthousiasmant que "Le Silmarillion" ? =X Enfin bon, de toute façon j'ai toujours un tome 5 à lire moi... ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona
      Non ça ne me choque pas, le Silmarillion c'est pas pour tout le monde, uniquement pour les Élus :D (et un petit rafraichissement de la traduction ne ferait pas de mal accessoirement).

      Supprimer
  2. Intéressant. Je doute de relire Martin un jour, mais qui sait.
    Gros lol pour l'édition française. Je pense que je n'achèterai jamais rien chez Pygmalion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      Je comprends, en même temps je devrais remercier cette maison d'édition, c'est elle qui me pousse à lire en VO :D

      Supprimer
  3. Mais hahahahaha : "une version « intégrale » (sic.) avec illustrations arrive en novembre prochain."
    Maintenant je vais pouvoir l'acheter :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      Ca fait une idée à mettre sous le sapin ^^.

      Supprimer
  4. La première moitié que j'ai lue était chouette en tout cas même si je rate les illustrations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      Les illustrations sont pas indispensables mais c'est un peu énervant de se faire vendre un demi-tome dépouillé de ses illustrations pratiquement pour le prix de la VO...

      Supprimer
  5. J'ai du pain sur la planche avant d'arriver à la lecture de ce titre. Déjà me lancer dans le tome3 se serait bien ^^
    La version intégrale en fr c'est toujours chez Pygmalion pompe à pognons? (ça m'énerve cette manie de couper en 2, avec une qualité minime et revenant au final plus cher que la VO... groumpf)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ite
      Oui oui Pygmalion hélas. Ca ne donne pas très envie de lire en VF c'est sûr...

      Supprimer