vendredi 8 décembre 2017

Journal d’une princesse – Carrie Fisher


Lorsque ce livre est sortie l’année dernière en VO, j’ai tout de suite eu très envie de le lire, curieuse de découvrir l’envers du décor de Star Wars non pas tel qu’on le montre joliment mis en scène dans tous les documentaires, mais plutôt du point de vue d’une de ses actrices principales qui n’a pas toujours la langue dans sa poche. J’étais donc bien contente de le voir arriver en français cette année, même si cette lecture ne se fait pas sans une petite pointe de tristesse, Carrie Fisher nous ayant quittés il y a déjà bientôt un an.

Le Journal d’une princesse est un récit autobiographique où Carrie Fisher revient sur le début de sa carrière, le tournage du premier Star Wars, et l’impact qu’a eu le succès de la saga sur sa vie par la suite. Son récit s’accompagne de quelques photos et d’extraits de ses journaux intimes de l’époque.

Je dois avouer que cette lecture m’a un peu fait passer par tout le spectre des émotions : c’est un ouvrage assez amusant à lire car Carrie Fisher a une plume franche et acérée, mais il est parfois un peu triste quand on voit à quel point la célébrité amenée par Star Wars a pu être un boulet pour elle et à quel point être actrice à Hollywood peut être ingrat. Sans parler des moments où elle plaisante sur sa mort.

Le début est intéressant et plutôt drôle à lire : on y découvre comment elle en est venue à devenir actrice, comment elle a été recrutée pour le tournage de Star Wars et comment s’est déroulé le début du tournage.

J’avoue avoir été un peu moins passionnée par le milieu de l’ouvrage, qui revient en détail sur sa liaison avec Harrison Ford. On sent que c’est une histoire qui a de l’importance pour elle mais j’avoue que j’aurais préféré que cela n’occupe pas la majeure partie du récit. Cette histoire est accompagnée d’extraits de ses journaux intimes que j’ai fini par survoler, j’avais vraiment l’impression de mettre le nez dans ce qui ne me concerne pas (comme quoi le voyeurisme a ses limites !).

La dernière partie parle du succès inattendu de Star Wars et des conséquences que cela a pu avoir pour elle, notamment sur les rapports ambivalents qu’elle a entretenu tout au long de la vie avec le personnage de Leia et les fans qui la voyaient comme la princesse de Star Wars uniquement (et étaient forcément déçus de découvrir qu’elle avait vieilli, c'est là qu'on voit qu'on est vraiment plus ingrats avec les actrices qui vieillissent qu'avec les acteurs).

Au final le Journal d’une princesse est une lecture intéressante qui permet de se faire une bonne idée du sacré personnage qu’était Carrie Fisher, et de voir un peu l’envers du décor de la vie des actrices à Hollywood. Je l’ai néanmoins terminé avec une légère frustration. J’aurais aimé en apprendre un peu plus sur ses expériences de tournage et un peu moins sur ses sentiments les plus intimes ! Bref c’est une chouette lecture, mais elle n’a rien d’indispensable, sauf si vous êtes accros aux potins sur Harrison Ford !

D’autres avis : Quelques personnes en parlent sur Babelio

10 commentaires:

  1. Bien, bien. Intéressant ce que tu en dis. Je ne pense pas le lire un jour mais il y a des réflexions pertinentes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      Je te ferais un résumé au pire ^^

      Supprimer
  2. Très intéressant comme concept. Oui clairement, Hollywood (peut-être même plus généralement les médias, donc la société - ouais j'extrapole à fond là) n'est pas très tendre avec les femmes. On dirait qu'on a pas le droit de vieillir... C'est surement d'autant plus difficile quand on a été marqué par l'image d'un tel personnage.
    C'est bien qu'elle ait eu l'occasion de s'exprimer sur tout cela en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aude
      Oui la forme n'est pas parfaite mais le propos reste intéressant (en plus j'ai toujours trouvé que les gens étaient plus ingrats dans leurs remarques avec qu'elle qu'avec un Mark Hamill par exemple, qui a bien changé pourtant ^^)

      Supprimer
  3. Contente que ça t'ait plu malgré la romance trop présente ! Son parcours doit être intéressant à lire, même si le livre ne me tente pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      Ca apporte un éclairage intéressant même si tout n'est pas passionnant à lire.

      Supprimer
  4. J'ai envie de le lire car je trouve que cette femme était juste brillante et que ça doit faire quelque chose de lire son autobio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      Tu sais où l'emprunter si besoin ^^

      Supprimer
  5. je crois que je vais le lire, car j'aime bien la personnalité de Carrie Fischer.... même si je n'appprécie pas particulièrement les moments trop intimes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lutin82
      Je te rassure y'a rien de choquant ou de graphique ou quoi que ce soit, c'est juste que je trouve ça un peu gênant d'avoir des extraits de journaux intimes finalement assez obscurs (et donc sans aucun doute très personnels) sans aucune forme de contexte.

      Supprimer