dimanche 8 juin 2014

Lancelot (anthologie)


A Zone Franche cette année, il était difficile de résister à l’anthologie du festival, tant l’œil était attiré par la magnifique couverture signée par Ryohei Hase. Les légendes arthuriennes étant en plus un de mes dadas, je n’ai pas mis longtemps à me décider à l’acheter.

J’avais un peu peur de l’effet redite (j’ai arrêté de lire de la fantasy arthurienne il y a quelques années, lassée par l’impression de répétition perpétuelle d’un texte à l’autre), mais il semblerait que cela ne s’applique pas au format nouvelle, qui permet de se concentrer sur un aspect de la légende, une interprétation personnelle, sans s’encombrer de 300 pages de mise en situation laborieuse.

Autant dire que cette anthologie est une vraie réussite (d’autant plus qu’elle m’a fait m’intéresser à Lancelot, qui est loin d’être mon personnage favori de la matière de Bretagne), offrant des textes très différents, parfois drôles, parfois poétiques, et tous intelligents et extrêmement documentés. On sent à la lecture que les auteurs ont potassé leur sujet !

L’anthologie en elle-même est vraiment bien construite, j’ai senti comme une cohérence dans l’ordre de présentation des nouvelles (alors que dans la plupart des anthologies j’ai toujours l’impression qu’il n’y a aucune logique), et la postface de Lucie Chenu est très instructive, et offre d’intéressants éclaircissements sur les nouvelles qu’on a lues.

Du coup vous n’y couperez pas, je vais vous parler de tous les textes en détail !

Le Donjon noir de Nathalie Dau
On démarre sur les débuts de Lancelot dans le monde de la chevalerie, alors que sa première quête est de retrouver une Guenièvre bien volage qui n’a cesse de disparaitre de la cour du roi Arthur. Avec une bonne dose de féérie, mais aussi un humour discret qui m’a évoqué L’enchanteur de Barjavel, cette première nouvelle est une excellente entrée en matière.

Lancelot-Dragon de Fabien Clavel
La deuxième nouvelle nous emmène à une autre période de la vie de Lancelot, alors qu’il erre un peu dans la forêt de Brocéliande. Ses pas le guident, au fil de rencontres riches en contes et en figures légendaires jusqu’à un mystérieux serpent. L’étude de la figure de Lancelot sonne très juste, et l’univers est très documenté, c’est un plaisir à lire.

Le meilleur d'entre eux de Lionel Davoust
Lancelot revient après une énième et vaine quête du Graal. Il retrouve Arthur, sa bien-aimée Guenièvre, et s’il n’a toujours pas trouvé la coupe sacrée, il a néanmoins une idée pour sauver le royaume. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle qui met bien en avant toute la particularité du personnage de Lancelot (le traitre nécessaire), et offre une interprétation plutôt originale (et tout à fait crédible) de la vérité autour de la quête du Graal.

Le Vœu d'oubli de Armand Cabasson
Dans cette nouvelle, Lancelot a volontairement bu l’eau du Léthé pour oublier Guenièvre. Il fuit l’Angleterre, de plus en plus loin, offrant un très joli voyage à ce chevalier amnésique et errant. Une nouvelle encore une fois très documentée pour son côté historique, et qui fait voir du pays.

Je crois que chevalerie y sera de Anne Fakhouri
Se déroulant dans l’univers du Clairvoyage (on croise même certains de ses protagonistes), cette nouvelle nous fait suivre un groupe de chevaliers qui partent à la recherche de Lancelot dans le monde féérique. C’est assez marrant parce que de même que pour Le Clairvoyage, je suis tombée complètement sous le charme de cette histoire, et pourtant je ne suis pas sûre d’avoir tout compris !

La tête qui crachait des dragons de Thomas Geha
Le fils de Perceval part à la recherche de Lancelot, dernier espoir d'un royaume ravagé par les dragons. L'histoire en elle-même est plutôt intéressante (et je ne suis même pas sûre que Lancelot en soit le héros principal), mais ce qui m'a surtout marqué, c'est cette atmosphère presque de post-apo médiéval, alors que toute la population du royaume se terre pour échapper aux dragons.

Les Gens des pierres de Franck Ferric
Cette nouvelle s’intéresse plus à la Dame de Shalott qu’à Lancelot en lui-même, et offre une très belle réécriture de cette histoire, sur laquelle on n’a aucun mal à poser des images de tableaux préraphaélites en guise d’illustration.

Lance de Jeanne-A Debats
On retrouve dans cette nouvelle le héros vampire fétiche de l’auteur, que j’avais déjà croisé dans l’anthologie Utopiales 2013, qui s’en va chercher Lancelot pour aller vaincre un dragon nazi (on se croirait presque dans un comic des années 30 à lire le scénario !). Après des textes aux ambiances médiévales et plutôt sérieuses, ce texte se révèle plutôt rafraichissant, le duo Lancelot/Navarre (plus diamétralement opposés, c’est pas possible) et les remarques sarcastiques du narrateur rendant l’aventure très plaisante. Une question demeure : les nombreuses sirènes, c’était pour préparer l’anthologie des Imaginales de cette année ?

Pourquoi dans les grands bois, aimé-je à m’égarer de Karim Berrouka
Reprenant des personnages de son roman Fées, weed & guillotines, Karim Berrouka envoie une bande d’enquêteurs en Bretagne, pour élucider un mystérieux massacre où sont impliqués… des écureuils. Jouant sur une intrigue déjantée (mais qui n’oublie pas ses racines arthuriennes pour autant), avec des dialogues truffés d’insultes vintages absolument délicieux, cette nouvelle est offre une chouette conclusion au recueil, aussi drôle que savoureuse.

Au final si certains textes (ceux de Nathalie Dau, Lionel Davoust, Anne Fakhouri, Frank Ferric et Karim Berrouka) m’ont plus marqué que d’autres, je n’ai eu aucune déception à la lecture. L’ensemble forme excellente anthologie, dont la lecture est vivement recommandée (et franchement, comment voulez-vous résister à cette couverture ?).

CITRIQ

5 commentaires:

  1. Arf je l'avais repéré en plus aux Imaginales celui-ci mais finalement pas acheté, pourtant les chevaliers de la Table ronde fut une de mes lectures fétiches de mes jeunes années. Du coup tu me fais bien regretter de ne pas avoir cédé à cet achat ^^

    RépondreSupprimer
  2. ça faisait un moment que j'avais vu cette couverture dans ta colonne de droite et je me demandais ce que c'était.
    Certaines nouvelles frisent quand même le très étrange, je me laisserai peut être tenter si je trouve un moment.

    RépondreSupprimer
  3. @Endea
    Ca sera pour un prochain festival au pire ^^

    @Fánaríë
    Voilà maintenant tu sais, tu n'as plus qu'à tenter l'aventure ^^

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement on aurait pu croire qu'on a fait une LC !
    Pour l'ordre des nouvelles, il m'a semblé chronologique par rapport au temps de l'intrigue !

    RépondreSupprimer
  5. @Lune
    C'était une LC chacun de son côté ^^
    Ah c'est pas bête pour l'ordre, j'avais même pas fait attention à la lecture.

    RépondreSupprimer