vendredi 26 avril 2013

Petite revue béophile trimestrielle (8)

Oui je sais, j’ai pratiquement un mois de retard, mais faites comme si vous n’aviez rien vu, ce n’est pas ma faute si mes comptes rendus de Doctor Who chamboulent les plannings de publication et que certains articles se retrouvent renvoyés aux calendes grecques !

En ce moment, il y a une exposition sur les musiques de film à la Cité de la Musique. Je n’ai pas encore pris le temps d’aller à voir (mais c’est au programme), mais j’ai par contre pu profiter d’un concert dans le cadre de cette exposition.

Fin mars, nous sommes donc allées voir avec Spocky un concert de musiques d’Alexandre Desplat. J’aime beaucoup ses musiques (et le concert m’a donné envie d’explorer ses anciennes œuvres que je ne connais pas), mais j’ai un peu regretté la mise en scène qui détachait complètement les musiques de leurs films d’origine. Sans parler des musiciens qui ne s’arrêtaient pas une seconde entre chaque morceau, donnant l’impression de courir un marathon (et n’aidant pas à différencier les dits morceau. Assez bizarre, mais fort joli quand même !

A part ça, j’ai acquis quelques très belles BO en ce début d’année :


Django unchained – Plein de gens

Comme toujours Quentin Tarantino n’a pas son pareil pour récupérer des éléments très éclectiques pour construire ses bandes originales (qui pour le coup n’ont rien d’original). A l’écran c’est absolument délicieux, et même à côté ça s’écoute avec plaisir.

Sans surprise, mes morceaux préférés sont signés d’Ennio Morricone (on ne se refait pas) :
(que j’étais persuadée d’avoir déjà entendu à quelque part, j’ai fini par retrouver où : la BO de Sherlock Holmes : A Game of Shadows !)




Lincoln – John Williams

Parce qu’un petit John Williams ne fait jamais de mal, je suis logiquement tombée amoureuse de sa dernière BO. Rien de révolutionnaire, mais ça s’écoute avec grand plaisir, et les deux dernières plages sont un délice !




David et Madame Hansen – Alexandre Astier

Il n’existe toujours pas de BO pour Kaamelott (à mon grand chagrin), mais on a quand même eu le droit à une BO pour David et Madame Hansen, ce qui me fait très plaisir. C’est une musique très dépouillée et toute simple, qui me fait beaucoup penser à Philippe Glass.




Cloud Atlas – Tom Tykwer

Et ça ne vous surprendra pas que j’ai aussi acheté la BO de Cloud Atlas. C’est marrant d’ailleurs, encore un cas où le réalisateur (en tout cas l’un des) est aussi compositeur de la BO. Son rôle n’est absolument pas anodin d’ailleurs, c’est presque la musique qui assure la cohésion du film, car elle se soucie à peine de s’adapter aux histoires, et s’appuie sur la composition d’un des protagonistes du film, en plus. Définitivement mon coup de coeur du moment.


7 commentaires:

  1. J'aime beaucoup les BO de manière générale, aussi bien pour bouquiner peinard dans son canap' que pour taffer!
    Tarantino, j'en ai déjà plusieurs mais j'avoue que je n'avais pas pensé aux autres que tu as présenté! Celle de Cloud Atlas me tente d'ailleurs beaucoup... :)

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'aime bien ce billet car sans toi, je serai passée à côté de plein de choses. Et avouons-le, je ne me tiens pas vraiment informée (voire pas du tout).
    Maintenant tu sais ce qui va bercer mes esgourdes ces prochaines heures :)

    RépondreSupprimer
  3. L'expo à la Cité de la Musique donne fort envie :)

    RépondreSupprimer
  4. @Raven
    Oui ça peut être pas mal la BO de Cloud Atlas en lisant le livre ^^

    @Acr0
    Et j'en suis ravie :)

    @Endea
    Oui, je crois que je vais aller la voir pendant mes vacances d'ailleurs. Faut juste que je me motive pour traverser tout Paris !

    RépondreSupprimer
  5. Il te manque juste la BO d'Oblivion et c'est parfait ;)

    RépondreSupprimer
  6. Je n'avais pas vu l'expo musique et cinéma. Vais essayer d'y aller pour la peine !

    RépondreSupprimer
  7. @Kissifrott
    Faudra que j'y jette un oeil ^^

    @Roz
    Moi aussi faut que je me motive pour y aller !

    RépondreSupprimer