mercredi 10 janvier 2018

Qui a peur de la mort ? – Nnedi Okorafor

 
J’avais beaucoup entendu parler de ce roman lors de sa première sortie en France dans la collection Eclipse mais avant que je me décide à sauter le pas, le livre était devenu indisponible. J’ai donc profité de la réédition chez ActuSF sous une superbe couverture de Travis Davids pour découvrir enfin ce texte qui a fait tant parler de lui et dont les droits d’adaptation ont été récemment achetés par HBO.

Qui a peur de la mort ? nous emmène dans une Afrique imaginaire presque intemporelle pour suivre la destinée de Onyesonwu, une jeune fille rejetée par la société car son apparence (sa peau et ses cheveux clairs) la désigne comme le résultat d’un viol.

Après avoir vécu avec sa mère en nomade dans le désert, elle découvre la vie de sédentaire dans un village loin des conflits où elle arrive à tisser des liens, mais où ses étranges dons ne l’aident vraiment pas à se fondre dans la masse, d’autant plus que personne ne semble vouloir l’aider à les maîtriser.

On va donc suivre Onyesonwu de son enfance à son entrée dans l'âge adulte, solitaire puis entourée, parfois pleine d'espoir et parfois pleine de colère face au destin exceptionnel (ou terrible) auquel elle semble être promise.

Dans sa construction, Qui a peur de la mort ? est un donc un pur roman initiatique, une structure qui n’a rien de particulièrement novateur mais qui reste d’une efficacité redoutable. Dès les premières pages, on est entraîné avec l’héroïne (un beau personnage très humain dans ses réactions) dans un voyage qui se révèle aussi prenant qu’éprouvant (âmes sensibles prenez garde dans certains passages).

Le roman se distingue cependant du récit initiatique lambda par son univers très original et très détaillé, une Afrique qui semble proche de la nôtre, à ceci près qu’on y détecte quelques touches de magie et un léger parfum de post-apo qui viennent rappeler qu’on n’est pas tout à fait dans notre réalité.

De plus Nnedi Okorafor n’oublie pas au gré de son récit de multiplier les réflexions sur le poids des traditions, sur les relations entre les gens (à petite ou à grande échelle) et sur la place des femmes (dans la société et dans les histoires).

Avec son récit très prenant, son univers étonnant et ses réflexions très pertinentes, Qui a peur de la mort ? est donc un excellent roman de SFFF qui sait parfaitement prendre de la distance dans la réalité pour mieux nous en montrer certains de ses travers. Si vous ne l’avez pas encore lu, c’est un roman à découvrir d’urgence en attendant la traduction d’autres textes de Nnedi Okorafor.


8 commentaires:

  1. Je suis ravie de l'avoir eu à Noël. Il semble être une bonne pioche, et un univers qui se développe sur l'Afrique me tente beaucoup.
    Merci de cette alléchante critique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lutin82
      C'est un chouette cadeau en effet ! Et il me semble que tu as déjà lu des choses de cette auteure non ?

      Supprimer
  2. Un roman dur, âpre parfois. Les thématiques sont importantes, il y a plein de choses actuelles dans ce livre, c'est juste dommage que le texte ne soit pas un peu moins classique sur la forme (quête, épreuves, etc...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lorhkan
      La structure est très classique en effet mais du coup ça se lit bien, c'est un avantage aussi.

      Supprimer
  3. Je suis contente que ce livre ait une deuxième chance avec cette republication, il le mérite vraiment. Contente aussi qu'il t'ai plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      Ca aurait été dommage qu'il tombe dans l'oubli. Ca va peut-être donner envie à un éditeur de s'attaquer à ses autres textes (y'a un crowdfunding en court pour un de ses recueils je crois)

      Supprimer
  4. J'ai l'impression de radoter de plus en plus, mais lui aussi, il est en wish-list !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      Elle commence à être longue la tienne, non ? ^^

      Supprimer