jeudi 19 octobre 2017

Je suis ton père : la saga Star Wars, l’Amérique et ses démons – Thomas Snégaroff


La sortie récente de la bande-annonce du prochain Star Wars m’ayant récemment redonné le goût des sabres-lasers et des batailles spatiales, j’en ai profité pour sortir du fond de ma Pile à Lire un sympathique essai qui analyse la saga avec un point de vue original : la politique américaine. Et ça fonctionne !

En effet, la plupart des analyses sur Star Wars que j’ai pu lire s’intéressent à l’aspect mythologique de la saga, avec l’incontournable détour par l’œuvre de Joseph Campbell sur le monomythe et l’inventaire des liens avec tout un tas de religions et de mythologies.

Tout cela est fort intéressant, mais lorsqu’on vous en reparle pour la cinquième fois, forcément c’est un peu moins fascinant. Du coup de même que je me méfie de tous les hors-séries de magazines consacrés à l’œuvre de Tolkien qui ne m’apprennent plus rien, la plupart des articles sur Star Wars ont pour moi un air de déjà-vu.

Mais ce n’est pas le cas de Je suis ton père : la saga Star Wars, l’Amérique et ses démons, un essai d’une centaine de pages écrit par Thomas Snégaroff, un historien spécialiste des Etats-Unis qui fait le pari de relire Star Wars au prisme de l’histoire américaine, et plus particulièrement de l’histoire politique américaine.

C’est une lecture fort intéressante, autant pour ce qu’elle nous apprend de l’histoire américaine que pour l’éclairage étonnant qu’elle apporte sur tout l’aspect géopolitique de l’univers de Star Wars qui a pourtant fréquemment tendance à passer à l’arrière-plan, loin derrière les combats de sabre-laser et les cantinas remplies d’aliens bizarres.

Chose étonnante, cet essai éclaire d’un jour nouveau la prélogie Star Wars. Je suis la première à la considérer comme bien inférieure à la trilogie originale, j’ai donc été très surprise de découvrir qu’elle était en fait truffée d’allusions extrêmement pertinentes à la politique américaine. Ça ne me fera pas oublier Jar Jar Binks et les pique-niques dans la prairie, mais elle gagne quand même quelques points sur mon échelle de notation !

Je suis ton père : la saga Star Wars, l’Amérique et ses démons est donc une lecture à la fois sympathique et instructive qui apporte un peu d’originalité dans le secteur des essais Star Wars qui ont souvent tendance à se répéter. Une jolie découverte que je recommande aux fans de la saga curieux de la découvrir sous un jour nouveau.

D’autres avis : Quand j’en aurais trouvé un !

8 commentaires:

  1. Ça a l'air vraiment sympa ^^ (je ne me serais pas tourné vers lui sans cet avis, c'est sur, mais maintenant si je tombe dessus je le prendrais surement ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @De Livre En Livres
      Bonne découverte alors ^^

      Supprimer
  2. Cette série est emblématique des USA, je ne suis pas étonné de lire que cela marque ses habitants, comme nous aussi d'ailleurs.
    L'essai doit être fort instructif et intéressant. Et puis 100 pages c'est suffisamment court pour être lu rapidement sans s'ennuyer et sans être étouffé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lutin82
      Oui c'est un bon format si on est pas très "essai" (ce qui n'est pas mon cas, j'en suis à mon 3e ce mois-ci xD)

      Supprimer
  3. Chronique super intéressante. (Le livre aussi, donc, j'imagine.)

    RépondreSupprimer