mercredi 4 janvier 2017

Le temps n’est rien – Audrey Niffenegger


En lisant des articles sur Doctor Who, et tout particulièrement sur le personnage de River Song, j’ai fréquemment vu passer un titre d’histoire : The Time Traveller’s Wife. Je n’avais jamais vraiment cherché à savoir de quoi il s’agissait, jusqu’à que je découvre chez Lune qu’il s’agissait d’un roman traduit en français sous le titre Le temps n’est rien. Je me devais donc de le lire.

Je me suis donc embarquée dans une histoire d’amour étrange où la première rencontre de Monsieur avec Madame n’est pas la première rencontre de Madame avec Monsieur. Mais comment cela est-il possible ? Ma foi, c’est très facile lorsque Monsieur est Henry DeTamble, un bibliothécaire qui souffre d’un mal étrange : il voyage dans le temps sans aucun contrôle, visitant fréquemment son passé et son futur.

Du coup quand j’ai vu que l’héroïne, Claire, avait un journal avec les dates et heures de leurs rencontres, je me suis dit que Steven Moffat ne pouvait pas connaître ce livre (et après vérification, effectivement il s’est inspiré de sa mécanique pour Doctor Who). Fermons maintenant la parenthèse TARDIS.

Une chose est sûre en tout cas, ce livre se dévore tout seul… Il laisse certes complètement de côté l’aspect scientifique (à peine évoqué par une vague histoire de génétique) mais cela permet d’explorer au mieux cette relation amoureuse hors normes entre deux personnages qui ne se croisent pas dans le bon ordre, et dont l’une doit apprendre à vivre avec les absences de l’autre.

J’ai bien aimé parce que avec les personnages sont très bien développés : ils sont extrêmement vivants (grâce à des flashbacks plutôt détaillés) et ils sont loin d’être parfaits. Ils ont une vie compliquée, pleine de petits bonheurs mais aussi de tragédies, et tout cela est raconté avec un ton juste qui ne vire pas dans le mièvre. J’ai trouvé qu’il y avait notamment des choses très vraies sur les couples qui ont tellement l’habitude d’être séparés que vivre l’un sur l’autre en permanence n’est pas évident.

Il n’y a guère que la fin qui m’a un peu déçue. Je l’ai trouvé trop expédiée, comme si l’auteure voulait boucler l’histoire rapidement. Mais en même temps je ne lui en veux pas trop, j’ai assez regardé Doctor Who pour savoir qu’il n’est pas évident de savoir où arrêter ce genre d’histoire d’amour !

Bref Le temps n’est rien est un roman fort sympathique, qui exploite le voyage dans le temps d’une manière plutôt originale et fort intimiste. C’est fort plaisant à lire, à condition de ne pas être allergique aux histoires sentimentales bien sûr !

A noter que ce livre a été adapté au cinéma en 2009 sous le titre Hors du temps en France. Je ne sais pas ce qu'il vaut mais l'affiche me fait un peu peur (contrairement à la couverture du livre qui est extrêmement bien faite d’ailleurs).

D'autres avis :  Acr0, Aude, Bifrost, Karine:), Lune, Roz, Valeriane

CITRIQ


Item 5 : Lire un livre SFFF dont vous n’avez pas encore vu l’adaptation en film
(J'avais déjà rempli cet item mais comme c'était du pur opportunisme je propose une "vraie" participation pour le remplacer)

11 commentaires:

  1. Contente que ça t'ait plu !
    L'adaptation, que j'ai regardée après avoir lu le roman, est assez fidèle je dois dire (prépare les mouchoirs tout de suite) (tu regarderas les commentaires sous ma chronique, Thomas Day en parle :p )
    Perso ce roman j'y pense encore, un an après l'avoir lu. Il m'a vraiment marquée.

    RépondreSupprimer
  2. @Lune
    Bon j'y jetterais peut-être un oeil (mais pas avec M. Vert, ça va le faire fuir comme sujet xD)

    RépondreSupprimer
  3. OH my j'avais pleuré ma vie!
    C'est un roman que j'ai dévoré, tout en voyant tous les défauts. MAis j'avais quand même aimé!

    RépondreSupprimer
  4. Il fait sacrément envie celui-là. En plus, tu cites Doctor Who.

    Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
  5. Cette histoire est un coup de cœur pour moi :) Je comprends tout à fait pour la fin que tu trouves expédiée. J'ai vu l'adaptation, plutôt bonne même si question sentiments, on est loin de ce qu'on peut ressentir à la lecture.

    RépondreSupprimer
  6. L'affiche du film on dirait la couverture d'un Harlequin. Pardon.
    Mais ça al'air très bien ce livre sinon.

    RépondreSupprimer
  7. @Karine
    Je plussoie, on peut y trouver des défauts mais c'est facile de passer outre et de se laisser emporter ^^

    @Thom
    Il a une certaine saveur quand on a vu certains épisodes de Doctor Who en tout cas !

    @Acr0
    C'est rare qu'un film arrive à faire mieux qu'un livre question sentiments de toute façon (exception faite de Premier contact récemment)

    @Tigger Lilly
    Ne t'excuse pas, j'ai pensé exactement la même chose. Enfin plus exactement j'ai pensé "J'ai lu sentimental" ce qui revient presque au même xD

    RépondreSupprimer
  8. Le rapport Doctor Who m'intéresse mais je ne suis pas sûre que ça soit un peu trop "mièvre" pour moi ce roman.... A voir !

    RépondreSupprimer
  9. @Shaya
    Faut tester, pour le coup c'est difficile de te dire si tu vas accrocher ou avoir envie de vomir :p

    RépondreSupprimer
  10. Assez intrigant, je note !
    Ca me fait penser à un film (que j'avais trouvé assez sympa) : Il était temps (avec la même actrice apparemment). C'est comparable ou ça n'a rien à voir ?

    RépondreSupprimer
  11. @Ksidraconis
    Mis à part que ça parle apparemment aussi de voyage dans le temps je ne crois pas (mais il me semble que Lune l'a vu, faudrait lui demander)

    RépondreSupprimer