mercredi 5 mars 2014

Recueil factice - Février 2014

C’est un petit mois que celui de février, du coup ce deuxième bilan sera bien plus court. Il faut dire qu’en plus je n’ai pas tellement fréquenté les salles de cinéma, qu’en séries télé je me suis contentée de poursuivre les habituelles, et que côté bouquins j’ai lu quelques pavés qui ont bien occupé mon temps de lecture (comme les Trois mousquetaires). A défaut de quantité, il y aura de la qualité dans ce bilan (je l'espère !).

LIVRES


Henri Cartier Bresson : L'oeil décisif (Télérama hors-série)
D'ordinaire, j'achète les ouvrages et magazines liés à une exposition après avoir vu celle-ci, mais quand je fais ça je ne lis jamais les textes. Du coup pour me donner un avant-goût de l'exposition qui se tient au Centre Pompidou en ce moment, j'ai investi dans ce hors-série Télérama (en fait une réédition d'un ancien HS). Je l'ai choisi principalement pour la richesse des illustrations, et de ce côté-là on est plutôt bien servis. Les textes ne sont pas forcément très accessibles par contre, mais j'ai apprécié cependant la reproduction de L'instant décisif, un texte d'Henri Cartier Bresson, bien intéressant pour comprendre sa méthode de travail.

Les trois mousquetaires – Alexandre Dumas

Les dieux du fleuve – Philip José Farmer
Dernier tome (pour de vrai) du cycle du Fleuve de l’éternité, Les dieux du fleuve revient sur notre petit groupe de héros (Burton et cie) qui vit désormais reclus dans la tour des éthiques, avec de fantastiques pouvoirs à leur portée (notamment ressusciter qui ils veulent). Le roman tourne donc autour des notions de pouvoir, avec tout ce que ça implique d’éthique et de morale (a-t-on le droit d’effacer définitivement l’enregistrement d’un criminel au risque de l’empêcher d’atteindre la rédemption ?).
Les idées ne sont pas inintéressantes mais j’ai trouvé que le roman avait du mal à trouver son équilibre entre son intrigue de huis-clos qui aurait pu être bien plus angoissante, et les longues séances de réflexion qui m’ont pas toujours passionné.

Astérix chez les Pictes – Jean-Yves Ferri et Didier Conrad
Prêté imposé de force par mon filleul, c’est le premier Astérix que je lis depuis…mon enfance on va dire. Ce nouveau tome a fait la une de tous les journaux puisqu’il marque un changement radical dans la série, Uderzo cédant sa place à deux nouveaux auteurs… qui ma foi s’en sortent très bien. J’ai bien retrouvé l’esprit de la BD, truffée de jeux de mots et de parodies entre deux distributions de baffes.

Sandman intégrale 2 – Neil Gaiman

Evariste – Olivier Gechter

Celles qui marchent dans l'ombre – Jean Philippe Jaworski (nouvelle)

Préquelle – Jean-Philippe Jaworski (nouvelle)

Le dieu dans l’ombre – Megan Lindholm

Platon La gaffe – Charles Pépin & Juls
Trouvée chez ma maman, cette BD s'amuse à imaginer une entreprise où ne travailleraient que des philosophes (Nieztche est DRH par exemple). Si les planches de BD sont plutôt sympas à parcourir (les références philosophiques bien rigolotes et pour la plupart accessibles avec un niveau bac), les textes qui s'intercalent entre les planches sont plus inégales, parfois très intéressants, parfois allant chercher trop loin à mon goût.

Noir duo – Sylvie Miller et Philippe Ward

Le coup de cœur du mois, c’est définitivement Les trois mousquetaires. J’en regretterais presque d’avoir attendu aussi longtemps pour le lire. Côté nouvelles, Noir Duo était vraiment une chouette découverte. Pour le moment en mars je vous promets du Ian McDonald (La maison des derviches), le troisième volume de Sandman, et ensuite on verra bien ce qui sort de ma PàL.

FILMS


Princess Bride – Rob Reiner

Willow – Ron Howard
Cela peut paraître incroyable mais je n’avais jamais vu Willow. Enfin j’avais dû apercevoir le début et la fin, mais cela s’arrêtait là. Grande classique de fantasy, on reconnaît bien la patte de George Lucas côté scénario tant ce film accumule les stéréotypes de personnages et de péripéties. C’est assez étonnant aussi, car aussi prévisible que soit l’intrigue, Willow n’est ni exaspérant ni ennuyeux. C’est une chouette histoire de fantasy qui se regarde avec plaisir, et qui malgré son grand âge a gardé tout son charme.

Oblivion - Joseph Kosinski
J’avais fait une croix sur Oblivion après vu sa bande-annonce, mais sa musique m’a finalement donné envie de découvrir le film. Pendant la première heure, je me suis dit que j’avais peut-être jugé un peu trop hâtivement ce film plutôt inattendu et doté de très beaux visuels post-apocalyptiques. La deuxième partie part hélas dans le bon vieux film d’action convenu et ultra-prévisible avec Tom Cruise comme seul et unique héros ou peu s'en faut. Un résultat assez mitigé donc, certes très beau visuellement, mais pas très satisfaisant côté idées.

Drive - Nicolas Winding Refn
Autre rattrapage en DVD, Drive est un film étrange où l’on suit les pas d’un héros pas très loquace qui travaille dans un garage, fait des cascades sur des plateaux de tournage et sert occasionnellement de chauffeur dans des braquages. Pour le coup, c’est un film tout sauf convenu, dont on a du mal à déterminer la destination. Il a un look résolument années 90, avec parfois des airs de western de Sergio Leone (mais des temps modernes), une chouette bizarrerie donc !

Pas beaucoup de cinéma ce mois-ci du coup, et surtout des rattrapages en DVD. A l'heure où j'écris ces mots, je suis allée voir le dernier film de Wes Anderson, mais comme je compte en faire une chronique détaillée, ce sera pour mars.

SERIES TELE


Once upon a time

Oui j'ai été très productive, à part ça j'ai tranquillement continué Dragons : Defenders of Berk (je suis même parée pour la fin de la saison il me semble) et The Musketeers (très divertissant avec des intrigues sont plutôt denses, à ma grande surprise), séries sur lesquelles je reviendrais quand les saisons seront terminés. Et j'ai commencé Broadchruch. Ah oui et j’ai bien ri devant l’épisode St Valentin de The Big Bang Theory. Un maigre bilan donc, mais séries ou DVD le soir, il faut choisir !

12 commentaires:

  1. J'ai justement sorti Willow de mes étagères il y a peu car je ne l'ai pas regardé depuis trop longtemps. Il est super ce film.
    Oblivion: tu sais ce que j'en pense hihihi. Contente quand même que tu y aies profité au moins de certains éléments. :)

    RépondreSupprimer
  2. @Alys
    J'ai bien pensé à toi en regardant Oblivion, le début avec la musique est magnifique ^^

    RépondreSupprimer
  3. Au final, "Le Fleuve de l'éternité" a un sentiment global "bon" ou "moyen" ?
    Je suis tombé par hasard sur "Drive" il y a quelques temps. Une claque. Je n'avais pas fait le parallèle avec Sergio Leone mais c'est vrai qu'on retrouve une même tension dans les deux. Et une même qualité.

    RépondreSupprimer
  4. Tu me diras ce que tu as pensé de Broadchurch, entre ça et Single Father que j'ai avalé en un weekend, David Tennant est devenu mon nouveau chouchou (mais non, je n'ai toujours pas commencé Dr Who...) !
    J'avais aussi bien aimé Drive, sa "lenteur" m'avait happée ^^

    Je pense que je vais aller piocher quelques titres dans tes lectures pour les prochaines miennes ! :D

    RépondreSupprimer
  5. @Baroona
    Je pense que le cycle du Fleuve est globalement assez bon pour le côté aventure, mais la fin est un peu moyenne. Le dernier tome est amplement facultatif en tout cas.
    Pour Drive j'ai eu une illumination sur la fin, j'ai pensé à Il était une fois dans l'ouest et ça a fait tilt xD.

    @Mary
    Pour le moment j'aime bien Broadchurch. Qu'est-ce que tu attends pour Doctor Who toi, tu as un excellent argument pour t'y coller quand même :D

    RépondreSupprimer
  6. Je trouve ton mois productif en fait :) tiens, je n'ai jamais vu Princesse Bride et je suis très attachée à Willow. Tu as tout à fait exprimé ce que j'en pense : bourré de clichés mais pas exaspérant.

    RépondreSupprimer
  7. Ah Drive, excellent ! Quelle intro, quelle musique !
    Oblivion, il a les défauts des films avec Tom Cruise mais aussi pas mal de qualités : musique et décors sont superbes. Et il a un petit quelque chose de Rendez-vous avec Rama de Clarke ou des Berserkers de Saberhagen qui m'empêche de ne pas l'aimer... ;)

    Quant à moi, il va falloir que je trouve un moment pour avancer dans Le Monde du Fleuve. Pas gagné, je vais avoir quelques lectures "obligatoires" prochainement...

    RépondreSupprimer
  8. @Acr0
    Faut rattraper Princess Bride voyons :D

    @Lorhkan
    Oui faut que tu avances le monde du fleuve, que je ne sois pas la seule survivante de l'aventure *sort*

    RépondreSupprimer
  9. Rien ne vaut les vieux Astérix. Na !

    RépondreSupprimer
  10. @Tigger Lilly
    Je suis bien d'accord ^^

    RépondreSupprimer
  11. Bon ça y est j'ai enfin regardé le DVD de Willow sorti de mes étagères il y a peu. Je suis FAN. Ce film est merveilleux et tellement drôle. Et Val Kilmer en pantalon rose ça vaut son pesant d'or. Ça m'a fait trop plaisir de le revoir. :)

    RépondreSupprimer
  12. @Alys
    Damned j'ai pas été marquée par le pantalon rose, va falloir que je le revoie :D

    RépondreSupprimer