jeudi 6 février 2014

Recueil factice - Janvier 2014

Comme je vous l’avais annoncé en début d’année, j’ai décidé d’adopter le format du bilan mensuel pour couvrir toutes mes découvertes littéraires, cinématographiques ou télévisuelles sans pour autant rentrer dans les détails pour tous. Et ce rendez-vous portera le doux nom de recueil factice, en hommage aux sympathiques prises de tête que provoquent ce genre de document en bibliothèque.

Pour ceux qui ignorent ce qu’est un recueil factice, je vous renvoie à la définition de l’ABES sur le sujet : « Un recueil factice est un assemblage artificiel (sous une même reliure, liasse ou emboitage) de documents effectué par un possesseur ancien ou par le possesseur actuel de ces documents. Un recueil factice est un exemplaire unique : par nature, il ne peut pas exister deux recueils factices entièrement identiques. »

C’est un terme que je trouve plutôt adapté pour désigner une chronique qui assemble de façon complètement artificielle livres, nouvelles à la pièce, films et séries et probablement tout ce qui me tombera sous la main dans les mois à venir (d’ici là que je vous parle cuisine…). En avant pour cette première édition, sûrement sujette à amélioration !

LIVRES


A tout seigneur tout honneur, commençons donc par les livres. Une bonne dizaine d’ouvrages lus ce mois-ci, mais comme beaucoup sont des livres ou numériques, ou empruntés à la bibliothèque ou trainant depuis longtemps sur ma table de nuit, cela n’aide pas vraiment à vider la PàL !

- Utopiales 2013 (anthologie) : Chronique

- Vador et sa petite princesse – Jeffrey Brown
Dans la lignée de Dark Vador et fils, ce petit album nous conte les déboires d’un Dark Vador se retrouvant à élever sa fille Leia, et qui en voit de toutes les couleurs surtout à l’heure de l’adolescence. C’est le genre d’ouvrage improbable délicieux à parcourir, mignon et malin. Mention spéciale aux relations tumultueuses entre Leia et Han Solo, cette planche reste ma favorite de l’album sur le sujet :


- La horde du contrevent – Alain Damasio : Chronique

- Du sel sous les paupières – Thomas Day : Chronique

- Le labyrinthe magique (Le fleuve de l’éternité 4) – Philipe José Farmer
Conclusion du cycle du Fleuve de l’éternité (même s’il existe une suite), ce volume voit tous les protagonistes arriver à la fin de leur voyage, et répond à la plupart des questions. C’est toujours plaisant à lire, mais comme souvent dans ce type d’histoire à mystère, les révélations ne sont pas forcément à la hauteur de ce qu’on attendait et le roman est un peu trop rempli
Ce classique de la SF est finalement plus intéressant à lire pour les folles aventures de toutes ces célébrités que pour le propos qui les accompagne, et c’est probablement comme cela qu’il faut l’aborder. Dans ce cas, ça reste une très bonne lecture divertissante bien sympathique.

- Sandman intégrale 1 – Neil Gaiman : Introduction & Chronique

- Cru – Luvan : Chronique

- Les oubliés de Vulcain – Danielle Martinigol
J'avais beaucoup entendu parler de ce roman jeunesse de SF, et je comprends mieux pourquoi : l'écriture est extrêmement fluide et les thèmes très intéressants, traités avec simplicité mais intelligence. Il y a bien quelques facilités qui sautent aux yeux d'un adulte, mais rien de bien grave, dans l'ensemble j'ai été charmée par ce petit texte que je vais m'empresser de passer à mon filleul dès qu'il pourra le lire (pour le moment y'a pas assez de belles illustrations de Manchu pour le convaincre à mon avis).

- Les souffles ne laissent pas de trace – Timothée Rey : Chronique

- Fables 20 : L’héritier du vent – Bill Willingham : Chronique

En fait ce mois-ci je retiendrais essentiellement le délirant roman Les souffles ne laissent pas de trace de Timothée Rey et mes relectures (toujours aussi agréables) de Sandman et de La Horde du Contrevent. Pour février, je suis partie sur le moment sur Noir Duo, un recueil de nouvelles de Sylvie Miller et Philippe Ward et un classique d’entre les classiques, Les trois mousquetaires d’Alexandre Dumas. Et bien sûr, la fin du cycle du Fleuve de l'éternité, entre deux participations pour le Winter Mythic Fiction Challenge...


FILMS


Contre toute attente j'ai pas mal fréquenté les salles obscures ce mois-ci (à se poser la question d'une éventuelle rentabilité d'un abonnement), et toujours avec plaisir. L'année commence bien !

- Philomena – Stephen Frears
Ce film est assez exceptionnel, tant il vous prend à contrepied. Avec un sujet pareil (une mère part à la recherche de son fils qu’on lui a arraché alors qu’il n’avait pas trois ans en compagnie d’un journaliste), on pourrait s’attendre à une pléthore de situations convenues, et pourtant rien ne l’est jamais : on n’est jamais dans le larmoyant, jamais dans le jugement, et on ne risque pas d’oublier l’extraordinaire personnage de Philomena, qui peut sembler un peu simplette en apparence et qui a pourtant un courage et une sensibilité peu communs. Définitivement mon coup de cœur du mois.

- Casse-tête chinois - Cédric Klapisch
Suite de L'auberge espagnole et des Poupées russes, se déroulant dix ans après, Casse-tête chinois est une bonne petite comédie dans la lignée des deux films précédents : mêmes acteurs, même type d'histoire, même réalisation... Le résultat est à la fois drôle et tendre, le vieillissement des personnages est plutôt bien amené, bref on passe un chouette moment devant ce film.

- Le vent se lève – Hayao Miyazaki
Le dernier film d’Hayao Miyazaki n’a pas grand-chose de commun avec ses précédents : point de créature fantastique ou de conte, Le vent se lève est pratiquement un biopic qui s’intéresse au parcours de Jirō Horikoshi, un ingénieur japonais dans l’aviation. Du coup le rythme est assez lent, mais on apprécie cette étrange balade dans ce Japon pré-Seconde guerre mondiale, où chaque plan, chaque séquence est comme toujours magnifique.

En février, j’attends principalement le prochain Wes Anderson (The Grand Budapest Hotel), et c’est déjà pas mal !


SERIES


- Dragons : Riders of Berk (Saison 1)
Cette série d'animation se déroule après le film How to train your dragon et fait le pont avec le 2e volet. On y retrouve Hiccup qui crée une académie pour entrainer les dragons. Il affronte bien sûr toutes sortes de menaces et résout des mystères à foison. J'ai été très agréablement surprise car même si on reste dans la série jeunesse calibré (le format des épisodes est assez répétitif), Riders of the Berk se révèle une série fraîche, pétillante, dynamique et avec des thématiques pas trop lobotomisantes (ça tourne principalement autour de l'amitié et des relations parents-enfants, et c'est bien fichu).

- Sherlock (Saison 3)
Après une si longue attente, je suis un peu déçue par cette troisième saison qui fait passer les enquêtes et mystères au second plan. Si cela se comprend sur le premier épisode, j’ai été déçue que cela se poursuive ensuite. La série prend du coup une tournure sitcom certes rigolote, mais mal adaptée au format 3x90 min, d’autant plus que je ne saisis pas trop la direction que prend la série. On se croirait presque dans une fanfiction, et j’ai beau adorer en lire, j’apprécie moins que cela devienne « officiel ». Une saison certes toujours drôle à regarder, mais frustrante.

- Utopia (Saison 1)
Un comic book qui attire les convoitises, quelques personnes n’ayant rien en commun qui se retrouvent toutes en danger de mort à cause de cela, deux tueurs dignes de M. Croup & Vandermar… ce serait du gâchis de réellement résumer cette série qui s’apprécie quand on découvre avec tous ses mystères. Belle galerie d’acteurs et surtout une photo absolument magnifique. Rien que les couleurs valent le détour, et on prend vite goût à cet univers très ambigu tout en nuances de gris.

Et en parallèle je poursuis doucement The Big Bang Theory, j’avance dans les Doctor Who Classic (saison 4 avec les débuts du 2e Doctor), et je découvre la nouvelle série de la BBC, The Musketeers (la faute à Peter Capaldi). Je vous en reparlerais sûrement un de ces quatre…

Voilà pour ce mois de janvier bien rempli, cela promet une année de belles découvertes !

14 commentaires:

  1. C'est ce qu'on appelle un moi bien rempli !
    Oui il faut que je lise la suite du "Fleuve de l'éternité", ça ne saurait tarder (au moins le tome 2, je n'ai pas la suite sur ma PAL)... ;)

    RépondreSupprimer
  2. Livres :
    - Le Star Wars improbable a l'air bien sympa ^^
    - Je place donc "Le Fleuve de l'éternité" dans la pile "ne pas tout chambouler pour le lire de suite mais le garder en tête pour un jour, tranquillement, entre deux briques", c'est ça ?
    - Oh. Je suis en train de finir l'intégrale des "Lames du Cardinal" de Pierre Pevel... et je compte du coup aussi lire prochainement "Les Trois mousquetaires" =O

    Cinéma & séries :
    - "Le vent se lève" est effectivement différent mais reste très bon. Plus politique, plus "concret", c'est un peu comme si Miyazaki avait voulu exprimer clairement un certain nombre d'idées qui ont toujours été là plutôt en "non-dits". Pas dénué de poésie tout de même, notamment avec toutes les séquences de rêve...
    Bref, touchant et beau, du Miyazaki.
    - Compréhensible pour Sherlock. Mais Sherlock est Sherlock. Et puis... "Did you miss me ?"
    - Tu as osé employer un argument suprême en la personne de Croup et Vandemar. Il faut que je découvre Utopia.
    - Sympathique "The Musketeers", non ? Le casting est bien choisi en tout cas et la série assure l'essentiel.

    RépondreSupprimer
  3. @Lorhkan
    En effet, je pense que février sera un peu plus calme (j'ai encore 300 pages de mousquetaires à m'enfiler déjà xD)

    @Baroona
    Le Fleuve de l'éternité c'est un bon bouquin de vacances je pense, y'a un petit côté page-turner, de l'aventure, faut l'apprécier comme ça je crois.
    Sinon j'aime bien The Musketeers, c'est une bonne série divertissante, sans grande ambition mais qui remplit très bien son cahier des charges (humour, combats en tout genre et quelques belles gueules ^^)

    RépondreSupprimer
  4. - Vador et sa petite princesse : il va falloir que j'essaye ça.
    - Le vent se lève – Hayao Miyazaki : il faut que je me dépêche d'y aller.
    - Dragons : Riders of Berk : du même avis que toi, mais j'en suis à Defenders
    - Sherlock S3 : certes mais je trouve les énigmes bien mieux foutus, enfin surtout la deuxième : The Sign of Three. Et on voit finalement un aspect de Holmes qui avait été négligé jusqu'à présent dans le dernier. Et comme Baroona : "Did you miss me ?"
    - Enfin The Musketeers, ça n'aurait jamais dû être une série anglaise mais française, et pour l'instant je lui préfère
    Black Sails.

    RépondreSupprimer
  5. Recueil factice, ahah au début j'ai cru que tu allais nous parler de ta PAL numérique (qui comme chacun le sait, n'existe pas)... x)

    C'est la mode des bilans on dirait, après Tigger Lilly, toi aussi ! Mais c'est pratique pour causer d'un peu tout sans pour autant faire des billets individuels à chaque fois...

    Mëme bilan ciné (Philomena est extra, dommage beaucoup de monde va le louper j'ai l'impression) et bilan mitigé pour le Klapisch pour ma part... Côté série, j'ai envie commencé Sherlock mais j'attends pour poursuivre la saison 2 parce que ça va vraiment trop vite !
    Joli bilan bouquin également, je passerais plus tard pour commenter Sandman ! :)

    RépondreSupprimer
  6. @Fánaríë
    Black Sails ? C'est quoi ça ?

    @Raven
    Le bilan mensuel ça évite en effet plein de prises de tête sur les articles qu'on n'a pas le temps d'écrire ^^

    RépondreSupprimer
  7. Black Sails c'est une nouvelle série sur la piraterie, on y retrouve Long John Silver par exemple.
    Attention ce n'est pas pirates des Caraïbes.

    RépondreSupprimer
  8. Ça a l'air trop chou Vador et sa petite princesse :D

    Je retiens pour un passage à la télé pour Philomèna. Les deux autres on a le même avis :p

    Tiens je savais pas qu'ils avaient fait une série avec Dragons. Utopia il est dans ma liste à voir.

    RépondreSupprimer
  9. Le titre est bien trouvé :)
    J'avais déjà noté sur mes tablettes les trois films que tu as vus. Je vais voir le troisième épisode de cette nouvelle saison de Sherlock ce soir. (maintenant que j'ai tout revu). Je suis un peu déçue moi aussi, la saison 1 est vraiment bonne, surtout avec Moriarty dont j'aime le jeu d'acteur, la saison 2 est juste époustouflante et j'ai ressenti une véritable baisse avec cette dernière, snif. Ah, Utopia à noter ? Je suis aussi TBBT, mais je n'avais pas entendu parler de The Musketeers

    RépondreSupprimer
  10. @Tigger Lilly
    C'est effectivement trop mignon comme livre ^^

    @Acr0
    Espérons qu'on se consolera sur la saison 4 de Sherlock !

    RépondreSupprimer
  11. Les histoires de Vador ont l'air excellentes! Je vais essayer de trouver un des deux pour voir mais ça m'a vraiment donné envie ^^

    RépondreSupprimer
  12. @Rox
    Bon courage pour les trouver, c'est devenu des pièces rares ^^

    RépondreSupprimer
  13. Bien d'accord avec toi pour Philomena. Maintenant, j'entends parfois l'Homme dire "Tiens, c'est un bouquin à Philomena ça!", preuve qu'elle est bien restée avec nous après la séance. :) Je m'attendais à quelque chose de plus léger et le début m'a un peu fait dresser les cheveux sur la tête, mais c'était un vrai bon film.
    J'ai été un peu déçue par la saison 3 de Sherlock aussi, notamment parce que le retournement du troisième épisode m'a semblé absurde et inutile. Mais on voit beaucoup Mycroft alors c'était cool. Et les petits clins d'oeil discrets aux nouvelles de Conan Doyle sont vraiment délicieux.

    RépondreSupprimer
  14. @Alys
    C'est vrai que le début n'est pas facile maintenant que j'y repense. C'est un film complet finalement, parfois dur, parfois émouvant, parfois léger et drôle...
    Pour Sherlock ma lecture commence à dater, je capte moins les allusion je me rends compte.

    RépondreSupprimer