mardi 18 février 2014

Princess Bride - Rob Reiner



A une époque où Arte avait encore une réputation de chaîne assez ennuyeuse qui ne passe que des vieux films en noir et blanc et des documentaires historiques tous les samedi soirs, je suis un jour tombée sur un thema consacré aux contes de fées. Celui-ci comprenait un très sérieux documentaire sur Andersen… et Princess Bride.

Je n’avais jamais entendu parler de ce film, mais au bout de cinq minutes c’était déjà le coup de foudre. Il était donc plus que temps que je rende hommage à ce merveilleux film qu’est Princess Bride dans une chronique (sans spoiler en plus, donc si vous n'avez pas vu le film vous pouvez lire sans danger !).


Princess Bride est un film qui a un petit côté poupée russe de par son format : c'est l'histoire d'un grand-père qui lit un livre à son petit film, un livre intitulé The Princess Bride qui contient « bagarre, duels, torture, vengeance, géants, monstres, poursuites, évasions, grand amour, miracles… ».

Bref, c'est un sacré programme pour ce qui ressemble à l'écran à une sorte d'archétype ultime de conte de fées ou de film de cape et d'épée. Inutile donc de vous présenter l'intrigue plus en détails, vous avez déjà une bonne idée du contenu avec les éléments que je viens de vous donner.


Ce qui est important dans Princess Bride, ce n'est pas tant son histoire que le charme fou que dégage ce film, et qui continue à faire effet même au dixième visionnage (du moins pour moi). Cela tient certes au côté archétypal de l'histoire, sans aucun doute : après tout qui peut résister à une Grande Histoire d'Amour, majuscules incluses ?

On est vraiment dans le schéma traditionnel du conte : un début paisible, le héros qui part sur les routes, la belle enlevée par de vils brigands, tout un tas de obstacles surmontés grâce au courage, à la force, et à l'intelligence du héros (ainsi que grâce à l'aide de ses précieux alliés qu'il a glané sur la route)... ce film est un vrai catalogue de clichés, et pourtant il n'est ni banal, ni ennuyeux.

Cela est dû à son ton très particulier, un peu pince-sans-rire, qui oscille sans cesse entre l'hommage et la parodie : les personnages caricaturaux ont toujours un petit côté décalé (comme Inigo et Fezzik qui font des concours de rimes entre deux bastons), les dialogues grandiloquents sont aussi drôles que touchants, les costumes sont trop too much pour être sérieux (et pourtant fonctionnent à merveille à l'écran) et ne parlons même pas de la musique cheesy à l'extrême (mais néanmoins collant parfaitement à l'histoire).


Ce qui fait également de Princess Bride un film mémorable, c'est l'incroyable quantité de scènes et de répliques cultes qu'il contient et qui ressortent souvent lorsqu'on discute du film : les incontournables « As you wish » ou « Hello, my name is Inigo Montoya. You killed my father. Prepare to die. », les grandes discussions entre méchants machiavéliques, la scène du mariage, le plan pour prendre d'assaut le château...

En fait, sous couvert de nous servir une grande histoire classique, Princess Bride déborde de passages complètement improbables qu'on n'oublie pas de sitôt. Personnellement je me souviens avoir complètement craqué quand Inigo Montoya affronte l'homme en noir au sommet des falaises : la corde, la petite discussion, les dialogues pendant le combat, les renversements de situation...


Et puis il y a une autre raison pour laquelle j'ai beaucoup d'affection pour ce film. J'ai pris la peine de mentionner le côté « poupée russe » de l'histoire, ce n'est pas pour rien. Princess Bride est en effet un formidable hommage à la lecture.

En effet, la narration est effectuée par le grand-père, mais celui-ci est régulièrement interrompu par son petit-fils, qui demande à sauter certains passages parce qu'il n'aime pas quand les gens s'embrassent, interrompt la lecture parce qu'il ne veut pas croire qu'untel soit mort, etc.

Ca peut paraître anecdotique, mais Princess Bride rappelle à quel point il est chouette de lire un livre : on peut sauter les passages ennuyeux, revenir en arrière, faire une pause parce que l'histoire devient trop sombre, élaborer des théories... c'est une activité où on est drôlement investi et actif, mine de rien !


Voilà, je crois avoir fait le tour de ce film qui occupe une bonne place dans la liste de mes DVD préférés. Je pourrais sans doute vous en parler pendant des heures mais vous vous lasseriez au bout d'un moment...

Il me faut conclure néanmoins sur une ultime note littéraire : Princess Bride était à l'origine un roman de William Goldman, qui se révèle tout aussi improbable et délicieux que le film, d'autant plus lorsqu'on s'offre une belle édition reliée façon vieux livre !

16 commentaires:

  1. Oh, j'ai justement lu le roman de Goldman il y a peu. Le film a l'air au même niveau, c'est tentant !

    RépondreSupprimer
  2. Ahhhh Princess Bride. Au départ je ne l'ai regardé que pour enfin comprendre les références de mes collègues qui citaient ce film sans cesse. Je m'attendais à un film super kitsch mais pareil en fait c'est vraiment prenant. Et les répliques cultes...

    RépondreSupprimer
  3. ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
    (est-ce que j'ai mis assez de cœurs pour qu'on comprenne le message général?)(non?)
    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai vu, j'en suis sure mais j'en ai absolument aucun souvenir. En voilà un commentaire intéressant lol

    RépondreSupprimer
  5. Un jour je regarderais ce film, un jour !

    RépondreSupprimer
  6. Mark Knopfler à la musique, quand même ! :)

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai vu il y a quelques années pour la première fois (d'ailleurs je me demande si c'est pas toi qui m'avait prêté le dvd) et j'ai trouvé ça bof. Le genre de film avec lequel il faut avoir grandi pour l'apprécier.

    RépondreSupprimer
  8. @Baroona
    Si tu as aimé le livre tu aimeras le film sans problème je pense ^^

    @asn83
    N'est-ce pas !

    @Cachou
    Oh je sais pas, une rangée de plus ça ne serait pas de trop :P

    @Endea
    Au bûcher !
    (en voilà une réponse pertinente ^^)

    @Shaya
    Je peux te le prêter hein (si tu me le gardes moins longtemps que H2G2 :P)

    @Fánaríë
    ... Tu as tué mon père, prépare-toi à mourir ! :D

    @Lorhkan
    Tu sais que je suis d'une telle inculture musicale que je sais même pas ce qu'il fait d'ordinaire ce monsieur ? xD

    @Tigger Lilly
    Oui c'est moi qui te l'ai prêté. Je sais pas s'il faut avoir grandi avec (je l'ai vu tard), mais sinon il faut aimer les trucs un peu kitschs ^^

    RépondreSupprimer
  9. Je garde un souvenir absolument atroce de ma lecture du livre... (pas à cause du côté guimauve, mais violent et glauque...?) c'est grave docteur? Du coup je me demande si je ne vais pas regarder le film si ça peut me réconcilier avec :p

    RépondreSupprimer
  10. @Yume
    Je me rappelle pas d'un roman violent et glauque mais ma lecture date (et j'étais sous l'influence du film en plus xD). Mais oui regarde le film, ça ne peut que te réconcilier :D

    RépondreSupprimer
  11. J'ai beaucoup aimé le film (que j'ai découvert tard moi aussi, mais j'apprécie DW, donc le kitsch...) ! Les répliques sont cultes, les acteurs géniaux, je sais pas, il y a une atmosphère magique...que j'ai préféré au livre, pour une fois ! L'auteur insiste trop sur son côté malin !

    RépondreSupprimer
  12. Vu il y a longtemps... Tu m'as donné envie de le revoir pour me rafraîchir la mémoire! :)

    RépondreSupprimer
  13. @JainaXF
    Je t'avoue que j'aime le livre à cause du film, je ne sais pas si ça fonctionnerait aussi bien sans les images du film qui me viennent à la lecture ^^

    @Alys
    Faut pas te priver, ça se regarde toujours avec plaisir comme film !

    RépondreSupprimer
  14. Et voilà une petite surprise : Princess Bride 25 ans plus tard (avec les acteurs disparus en portrait).

    Notez bien que l’interprète d'Inigo Montaya est absolument fabuleux dans la série tv Homeland !

    RépondreSupprimer
  15. @Orkan Von Deck
    Et il fait des duels de la main gauche dans cette série aussi ? *sort*

    RépondreSupprimer