jeudi 20 janvier 2011

Dons - Ursula K. Le Guin


J’ai pris mon temps avant de me lancer dans la dernière série d’Ursula Le Guin, les Chroniques des Rivages de l’Ouest, moitié par crainte (un roman jeunesse de 200 pages, c'est court), moitié pour le garder pour plus tard, parce que les romans d’Ursula, tout de même, ça se savoure. Mais comme j’avais eu les deux premiers tomes à Noël, je n’avais plus d’excuse pour ne pas les lire !

Dons, le premier tome, nous emmène dans les Entre-terres, région montagneuse où vivent des clans de sorciers qui vivent plus ou moins en harmonie, entre alliances, pillages et petites guéguerres. Chaque clan possède un pouvoir particulier : convoquer les animaux, allumer un feu, repérer des maladies, ou rendre sourd.

Orrec est un Caspro, et dans sa famille, on a le Don de défaire. C’est son histoire qu’il nous raconte, la rencontre de ses parents, l’héritage familial pas facile à porter, son apprentissage pour maitriser son don depuis sa plus tendre enfance, son amitié avec Gry…

Comme toujours avec Ursula Le Guin, on pourrait s’attendre à un très classique roman d’aprentissage, et pourtant ce n’est pas vraiment ça. Dons flirte avec le sujet, bien sûr, mais on est aussi à la limite de la chronique paysanne par moment : on y parle beaucoup d’élevage, de terre, des mariages arrangés et des conflits avec les voisins…

Et pourtant, la magie de sa prose fait effet comme toujours. Au bout d’un chapitre à peine, on est déjà accro, et les deux cents pages passent bien trop vite tant l’histoire est prenante, et les personnages attachants. Le récit se fait à la première personne (Orrec est le narrateur), et cela permet de rendre très bien toute la particularité du personnage (sans vous en dire plus).

Je ne développe pas plus mon avis, mais c’est un très chouette roman, et si je ne me suis pas jetée tout de suite sur la suite, Voix, c’est parce que le troisième ne sort que ce printemps, et je crains d’être en manque en l'attendant… Ceci dit, il y a aussi Lavinia qui sort ces jours-ci, toujours de Ursula. On nous gâte cette année !

CITRIQ

6 commentaires:

  1. Avec tout ce que tu dis sur Ursula Le Guin, il faudrait quand même que je tente un jour ...
    La couverture de Dons est superbe.

    Sinon, tu donnerais quel livre à lire en premier pour découvrir cette auteur ?

    RépondreSupprimer
  2. Tu peux te lancer dans celui-là, sinon Terremer reste un incontournable (je te propose pas ses livres de SF, bien qu'ils ne contiennent que peu de vaisseaux spatiaux :P)

    RépondreSupprimer
  3. Ouai, mais je suis plutôt attirée par les poches. Donc je pense que je lirai Terremer un jour.

    J'ai 10€ cadeau chez la Fnac, peut être que je vais m'acheter un bouquin avec, même si ma PàL est pas terminée, mais bon, faut bien les utiliser ces 10€ :D

    RépondreSupprimer
  4. Je suis impressionnée par la qualité et la richesse actuelles de la littérature jeunesse, j'aurais adoré être enfant ou ado à cette époque ci moi ... enfin cela dit j'avoue, juste pour la lecture :p

    RépondreSupprimer
  5. Bon je reviens ici car j'ai lu et je suis sous le charme, comme toujours, sous la charme de la narration, de l'écriture, aucune déception pour l'instant avec cette auteure, vivement que je lise la suite ^^

    RépondreSupprimer
  6. Tu verras, c'est encore meilleur (in my humble opinion ^^)

    RépondreSupprimer