vendredi 6 septembre 2013

Un TARDIS dans ma PàL (1)


Vous l’aurez sûrement remarqué, avec la reprise du boulot tout fout le camp, et les vacances de mon blog se sont quelques peu prolongées sans préavis. Mais ne vous inquiétez pas, je reviendrais bientôt vous assommer de critiques de livres (la reprise du boulot allant de pair avec une augmentation des livres lus, merci les 2h de transport par jour !).

En attendant, j’en profite pour mener à bien une promesse faite il y a bien longtemps, celle de montrer enfin cette chose angoissante qu’est la Pile à Lire, en empruntant, par goût du plagiat du mimétisme, la formule de Tigger Lilly (j’aurais bien aimé vous présenter ma PàL dans mon TARDIS, mais celui-ci ne s’est pas laissé faire !).


A la date d’aujourd’hui, grâce à un régime radical et un joli désherbage, elle plafonne à 14 livres (oui je sais y'en a que 13 sur la photo, Le jeune homme, la mort et le temps s'était égaré sur ma table de chevet quand j'ai pris la photo).

Encore quelques efforts et elle passera sous la barre des dix. Je ne cherche pas spécialement à arriver à zéro après ça, mais j’aimerais faire en sorte que les livres n’y prennent pas trop la poussière. Je ne m'en sors pas trop mal pour le moment, seul un des livres poireaute depuis deux ans, les autres sont rentrés dans l'année.

Pendant l’été je n’ai pas lu beaucoup (enfin si j’ai lu beaucoup, mais des fanfictions, la faute à Mass Effect, et ça ne justifie pas une chronique à priori), mais vous devriez voir venir dans les jours prochains les chroniques de :
  • Une histoire de la science-fiction, très chouette anthologie Librio de Jacques Sadoul ;
  • Le monde de Rocannon de Ursula K. Le Guin, lecture estivale du Cercle tout aussi chouette ;
  • Le prince de l’aube de Nancy Kress, une bizarrerie dénichée à Strasbourg à laquelle je n'ai pas su dire non ;
  • La vallée de l’éternel retour de Ursula K. Le Guin, « terminé » depuis des lustres, je ne désespère pas de le chroniquer d'ici décembre ;
  • Démon de John Varley, gros pavé que je me surprends à dévorer à une folle vitesse.
(Enfin ça, c'est en admettant que j'utilise mon clavier pour taper des chroniques et non pas faire des cascades en mako dans Mass Effect *siffle*)

Après, je vais sans doute m'attaquer à :
  • Le jeune homme, la mort et le temps de Richard Matheson, lecture du mois du Cercle ;
  • Marée stellaire de David Brin, un dernier space-op pour la route ;
  • La prophétie de la dame blanche de Rachel Lee, pour conclure en beauté -ou pas- mon propre challenge.
Il y a aussi le Même pas mort de Jaworski et le Mordred de Justine Niogret me font de l’oeil en librairie, mais ça, on verra selon l'évolution des finances. Ca devrait être interdit de sortir autant de livres alléchants en même temps !

7 commentaires:

  1. Purééée ! J'aimerais arriver sous la barre des 20 bouquins dans la P.A.L. !
    Mais vu ma vitesse de lecture, le temps que je lise toute ma PAL, les nouveautés sur lesquels je lorgne seront en rupture...

    Faut que je m'attaque au Matheson rapidos aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi les transports en commun sont le partenaire officiel de ma lecture... Tu as bien fait d'emprunter la formule de Tigger Lilly, car elle est très bien :) Tiens, c'est marrant moi je n'ai pas d'endroit distinctif où sont les livres non lus. Ils se trouvent parmi les autres, mais ne sont pas oubliés pour autant. Waouh, rentrés dans l'année, c'est beau :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est juste la bonne taille à mon avis! De quoi voir venir mais pas de quoi s'arracher les cheveux. :)

    RépondreSupprimer
  4. Moi ma PAL grossit beaucoup en ce moment, il faut que je sois plus raisonnable !

    J'adore le décor, of course, et tu as quelques jolis titres (bon par contre, j'ai détesté "La vallée de l'éternel retour")! Dis-moi, il est bien le guide steampunk ? J'ai un livre des Moutons électriques sur le même thème et je me demandais si ce guide apportait beaucoup de nouveautés...

    RépondreSupprimer
  5. Oh my... 13 livres... Ma pile fait peur. Sauf que je réalise que j'aime bien ça comme ça! Et j'aime ton Tardis!

    RépondreSupprimer
  6. Tu auras des nouvelles de mon avocat dans la semaine ...

    Sinon je suis déçue, je pensais que les Tardis c'était la version SF du sac de Mary Poppins.

    Et bien sûr je suis jalouse de ta PàL.

    RépondreSupprimer
  7. @Jae_Lou
    Ca demande de savoir résister à l'appel des nouveautés en fait (ceci dit j'ai pas beaucoup de sous à mettre dedans, ça aide xD)

    @Acr0
    J'avoue, avant je rangeais tout en vrac, le côté PàL je le cultive à force de fréquenter les blogueurs, ça doit être une maladie littérairement transmissible :P

    @Alys
    Oui ça va, si j'arrive à virer deux trois trucs encore ça sera parfait ^^

    @JainaXF
    Je t'avoue que la Vallée de l'éternel retour est le seul livre de l'année que je n'ai pas fini entièrement. C'est pas que j'ai pas aimé, j'ai juste pas pu le finir parce que c'est trop difficile à appréhender comme truc.

    Le guide a l'air sympa de ce que je l'ai feuilleté, il est ptêtre plus factuel que celui des Moutons (qui m'évoquait plus un essai quand je l'ai feuilleté).

    @Karine
    Non mais les PàL ça se compare pas en même temps !

    @Tigger Lilly
    Le vrai TARDIS c'est comme le sac de Mary Poppins, malheureusement les imitations ça ne marche pas aussi bien :D

    RépondreSupprimer