lundi 9 avril 2012

Super-héros ! (anthologie)


Je ne résiste jamais à une histoire de super-héros (pourvu qu’elle soit un tant soit peu intelligente quand même), du coup ce n’est pas une surprise que cette anthologie ait attiré mon regard lors de ma visite à Zone franche à Bagneux.

J’étais curieuse en plus de ce que pourraient donner des nouvelles sur les super-héros, le genre étant notoirement visuel, et donc susceptible de moins bien fonctionner sur papier (et sans images). En plus y’avait écrit Timothée Rey sur la couverture (il a co-dirigé l’anthologie), ce qui en ce moment est un très bon argument de vente chez moi.

Au programme, nous avons donc une intro qui resitue un peu le super-héros (je suis fière désormais de ne pas tomber des nues quand on me parle du Nyctalope, merci la Brigade Chimérique !) et présente rapidement l’anthologie, composée de seize nouvelles, et de quelques illustrations.

Comme toujours dans ces anthologies, il y en a pour tous les goûts, il y a du très bon et du pas aussi bon. L’ouvrage remplit bien ses promesses en abordant un peu tous les aspects du super-héros, avec des registres très différent, qui sont plus ou moins susceptibles de nous parler.

Voilà les textes qui m’ont particulièrement marquée :

- La Mère de tous les vices, de Guillaume Thiberge, sans doute parce que ça ressemble à un rendez-vous chez un conseiller d’orientation (mais en version futuriste assez sinistre) ;

- Avis de Tempête de Cindy Van Wilder, histoire d’une adolescente capable de dompter les tempêtes, qui conjugue avec difficulté son statut d’héroïne qui lui vaut autant de notoriété que de rejet (c’est toute la contradiction du super-héros) ;

- Cityville est calme ce soir de Don Lorenjy, excellent texte humoristique truffé de références à Batman et Superman. La chute est un poil prévisible, mais non moins délicieuse ;

- Trêves de comptoir de Anthelme Hauchecorne, qui nous emmène dans un bar où tous les super-héros se retrouvent pour boire un verre après le travail, et où on se rend vite compte que travailler en équipe n’est pas une chose simple (y’a un petit côté Flander’s Company mais du côté des gentils en fait) ;

- Cap’tain Life de Alexis Moroz, où l’on suit les pas d’un grand-père tueur à gages engagé pour tuer un super-héros dans un futur joliement mis en scène avec des extraits de générique de série, d’interview ou de journaux qui s’intercalent dans le récit ;

- Lambda Man de Jeanne A. Debats, sans doute de tout l’ouvrage le récit qui touche au plus près des super-héros qu’on connait (ils ne sont jamais nommés explicitement, mais vous reconnaitrez facilement la bande en question) ;

- Atomic Girl et moi de Oliver Castle, récit d’un dessinateur de comics et de sa relation avec une super-héroïne, que j’ai beaucoup aimé justement parce qu’il parle des comics, justement. Et le ton plein de dérision du narrateur est fort chouette également ;

- Pierrier-Par-Cœur contre les dévoreurs de montagne de Timothée Rey, excellente histoire d’une marmotte super-héros dont j’ai déjà parlé dans ma chronique sur son recueil Dans la forêt des astres ;

- Histoire de cendres de Karim Berrouka, qui nous parle d’un monde où les super-héros sont venus sauver la Terre avant de disparaitre, et où un enfant devenu grand cherche à les retrouver pour les remercier ;

Bon en fait j’aurais pu parler de toutes. J’ai laissé de côté les super-héros dans l’histoire (à Byzance, en Grèce antique, en plein Moyen-Âge) qui m’ont étrangement laissé assez insensible, et quelques autres textes qui sont intéressants, mais qui ne m’ont pas plus marqué que ça (sur l’imaginaire des super-héros, sur une jeune fille qui se découvre un étrange pouvoir des mots…).

En tout cas, si vous aimez les histoires de super-héros, c’est une chouette anthologie qui fait bien le tour du sujet.

CITRIQ

8 commentaires:

  1. J'aime bien les super héros, mais je ne suis pas fan des nouvelles :D Donc je pense que je vais passer mon tour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pour la Marmotte super-héros ? :D

      Supprimer
  2. Un peu comme Olya, j'hésite, surtout que ma dernière tentative de lire un recueil de nouvelles n'a pas été couronné de réussite...mais certains résumés me font bien envie, je vais voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux te le prêter éventuellement à l'occasion ^^

      Supprimer