samedi 9 janvier 2010

Le Donjon de Naheulbeuk : l’Orbe de Xaraz – John Lang



On prend les mêmes et on recommence. Le Donjon de Naheulbeuk désormais, ce n’est plus seulement une saga mp3, des albums et une BD (et des figurines, et des tee-shirts, etc.), mais aussi un roman. C’est même d’abord un roman, format privilégié par son créateur depuis la saison 3 (la Couette de l’Oubli).

Je ne vous fais pas le topo sur Naheulbeuk, s’il vous arrive de crier « chaussette ! » à tout bout de champ, et si vous pensez que les elfes ne savent pas tirer à l’arc, c’est que vous savez déjà tout. Sinon je vous renvoie au site officiel pour découvrir ça. Si on peut vivre sans tout connaitre du Donjon, la première saison audio reste une référence d’aventures ubuesques, de drôlerie et de répliques qui tuent.

« Chaussette ! »

Pardon ça m’a échappé. Donc nous en étions donc rendus à cette nouvelle saison papier qui reprend notre compagnie de bras cassés là où on l’avait laissé, c'est-à-dire dans la mouise 24h/24 7j/7. Ils ont beau avoir sauvé le monde, atteint l’épique niveau 3 (ou 4, je ne sais plus), l’univers continue à conspirer contre eux, et l’auteur s’emploie à nous le prouver en 350 pages.

Le résumé n’est pas franchement nécessaire (je vous déconseille même celui de la 4e qui résume quasiment à lui seul les 100 premières pages), vu que c’est un roman à lire pour ce qui s’y passe essentiellement. Et qu’on pourrait résumer en « mais que va-t-il encore leur arriver ? ».

A l’image du premier, c’est drôle, loufoque, et bourré de rebondissements en tous genres. Les dialogues sont mordants, tout comme les descriptions d’ailleurs, et le texte est riche en références (notamment au Seigneur des Anneaux).

Le résultat se lit très bien, et d’une traite de préférence pour éviter de perdre le fil (je recommande 6h de train, par contre si vous êtes du genre à vous marrer franchement en cours de lecture, ça risque de ne pas plaire à vos voisins).

Je ne m’éternise pas plus sur l’intérêt du roman parce que finalement ça revient à reprendre les mêmes arguments que pour la Couette de l’Oubli. C’est un peu le problème. Comme son prédécesseur, ça se lit bien, mais ça s’arrête là.

La recette est scrupuleusement la même que pour le tome précédent, tellement la même qu’une fois le livre posé, il n’y a pas grand-chose à dire. On retiendra quelques bons passages (notamment ceux de Zandgar), mais c’est tout.

L’écriture reste ce qu’elle est, les personnages aussi… Certes, on ne change pas une recette qui marche, mais si pour le premier on pouvait reconnaitre un bon travail sur un « premier » (en fait deuxième) roman, là je reste un peu sur ma faim.

Bref, à moins d’être un fan (mais dans ce cas vous n’avez pas attendu mon avis), attendez le poche ou empruntez-le, ça suffira amplement.

9 commentaires:

  1. Euh. J'ai beau chercher, je ne vois rien d'incompréhensible à la phrase. C'est grave Docteur ?

    RépondreSupprimer
  2. Je tape 4, car elle est relativement claire pour moi... Certes tirée par les cheveux mais compréhensible.

    Romans, BD, bandes son, mais aussi T-shirts. Si si, j'en ai vu et ils m'ont même fait penser à toi !

    RépondreSupprimer
  3. Incompréhensible peut-être pas, mais très mal fichue, et qui ne veut pas dire grand chose au final.
    A la première lecture j'aurais juré qu'il manquait un verbe à la proposition principale, sans doute à cause de l'enchainement parodiant/enrichissant.
    Ma mère elle, pense que l'auteur aurait du faire deux phrases au lieu d'une.
    Je chipote, je sais ^^

    @Adèle : contente que ça te plaise, c'est en travaux actuellement, faut que je finisse d'harmoniser les couleurs.

    RépondreSupprimer
  4. D'insister, je me permets.
    « (Où ?) Dans la Couette de l'Oubli et l'Orbe de Xaraz, (il fait quoi ?) il tire parti de son talent pour l'humour et l'écriture (en faisant quoi ?) en parodiant la fantasy et les jeux de rôle, (et du coup :) enrichissant d'autant une oeuvre suivie par plusieurs dizaines de milliers de fans. »
    Je sais, tu chipotes. ;o)

    RépondreSupprimer
  5. Sympa le nouveau visage du site ! Vert comme de par hasard...
    L'index est bien venu d'ailleurs !
    Sinon encore un naheulbeuk à lire... quand j'aurais lu le 1, quand j'aurais fini les 12 autres avant, promis c'est pour cette année.
    Tient j'y pense, je me suis mis au thé ^^
    (ps : je note avec amusement que tu refuse obstinément de mettre un lien vers mon site ^^)

    RépondreSupprimer
  6. L'index existe depuis plus de 4 mois tu sais *siffle*.
    Bon thé !

    (PS : Je t'expliquerais avec amusement que je n'ai jamais fait de liste des blogs que je lis parce que 1) j'ai la flemme, 2) j'aime pas les longues listes de liens et 3)je saurais pas par quel bout m'y prendre tellement y'en a -ou pas selon les critères- ^^)

    RépondreSupprimer
  7. Lol autant pour moi pour l'index alors ! Mais je l'avais pas vu, comme quoi ça reste une bonne idée ^^

    RépondreSupprimer