jeudi 28 janvier 2010

La BD Kaamelott (tomes 1-3) – Alexandre Astier & Steven Dupré



1. L'armée du nécromant
2. Les sièges de transport
3. L'énigme du coffre

L’autre jour (en fait ça fait un mois et demi mais passons), j’ai mis la main sur les BDs Kaamelott à la bibliothèque, alors j’ai décidé d’y jeter un œil, ayant lu à quelque part que ce n’était pas plus mauvais qu’un Naheulbeuk. Je les ai donc embarqués, et lu dans la soirée, comme toute BD qui se respecte.

Kaamelott en BD… c’est à la fois familier et dérangeant. On a un univers de série télé qu’on connait bien, et qui transparait assez bien dans les cases. Les personnages son ressemblant (un poil caricturés), et leurs dialogues se lisent quasiment avec les voix (imaginaires) et les intonations des personnages. C’est d’ailleurs dans ces moments là qu’on se rend compte que la télé, ce n’est pas uniquement du visuel, c’est aussi du son !

Cependant, le support BD étant beaucoup plus souple (et moins coûteux en effets spéciaux), les trois tomes s’offrent souvent de belles scènes comme on en verra jamais dans la série : créatures fantastiques, énormes batailles, courses poursuites épiques… C’est volontaire de la part d’Alexandre Astier… c’est aussi très étrange.

Pour le coup j’ai eu du mal avec le tome 3, l’énigme du coffre dont un des protagonistes est un orque. Ca ne colle juste pas à l’atmosphère Kaamelott, de voir sans cesse un peau-verte toutes les 5 cases, d’autant plus que le ton fait très « heroic fantasy ».

Par contre, j’ai beaucoup aimé le tome 2, les sièges de transport (évoqués dans un épisode je crois), dont l’histoire est vraiment proche de la série, avec ses running-gag, ses engueulades et ses retournements de situation complètement foireux. C’est vraiment plaisant à lire.

Quant au tome 1, l’armée du nécromant (je finis par le début, et alors ?), il se situe quelque part entre les deux. Y’a de très bonnes scènes, des trucs complètement improbables… il est fun, pour faire simple.

Bref, dans l’ensemble ça se lit bien, c’est drôle, mais ça ne vaudra jamais la série. Par contre si vous êtes en manque dans un chalet perdu dans la montagne sans électricité, ça pourrait vous aider parce que ça y ressemble beaucoup.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire