jeudi 17 avril 2008

Deux soeurs pour un roi - Justin Chadwick



Quelque part au temps du sinistre Henri VIII (on ne l’oublie guère, celui qui aurait inspiré Barbe Bleue par sa cruauté et son nombre d’épouses), deux sœurs se retrouvent jetées (ou se jettent, c’est selon) dans les bras du roi pour assouvir la soif de prestige d’un oncle et d’un père un rien ambitieux…

Voilà donc en gros l’histoire du film, qui même s’il a reçu plein de mauvaises critiques se laisse ma foi bien regarder, pourvu qu’on ne soit pas regardant sur les détails historiques. En effet, Henri VIII n’est pas franchement cruel, ni moche, ni baraqué (Holbein aurait-il mentit ?), et le film joue la carte de l’histoire réécrite au féminin, comprenez « tout ça à cause d’une femme manipulatrice et elle l’a bien cherché ». Le procédé donne de bons résultats dans certains cas, comme dans les Dames du Lac par exemple… j’avoue qu’ici c’est un poil moins crédible et nettement plus tiré par les cheveux…

Du coup, cela donne un truc assez étrange, qui se veut pseudo historique, mais qui fait surtout du historique à la sauce grands films de l’âge d’or hollywoodien… comprenez par là qu’on y voit des costumes d’époque à foison, ainsi que le quota nécessaire de vieux bâtiments et de chevaux qui galopent (c’est même abusé à ce niveau là, vu que ça en devient quasiment un plan récurrent pour faire transition ^^)

C’est pour ça qu’il faut aller voir le film, pour voir ce genre de truc grandiloquent qui tire un peu sur le navet, avec des histoires de cours royales et de chambres à coucher, pour voir la beeeeeeelle histoire de deux sœurs super proches et prêtes à tout, et pis un pauvre roi qui n’a vraiment pas de chance en amour (ah on comprend mieux pourquoi il a eu 6 femmes sans compter les maîtresses…)

Bref un bon divertissement du week-end, pas prise de tête, pis comme le casting (cf affiche) n'est pas mauvais, ce n’est pas un moment désagréable à passer… même la musique est sympatoche ^^

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire