lundi 10 juillet 2017

Poumon vert – Ian R. MacLeod


Je n’avais jamais rencontré jusque-là le nom de Ian R. MacLeod au cours de mes lectures (et quand on tape son nom sur Google on tombe sur une distillerie !), mais dès que j’ai vu cette couverture très mystérieuse et de toute beauté (elle est signée Aurélien Police, comme toute la collection), je n’ai absolument pas hésité à acheter cette novella. Le texte à l’intérieur est à l’image de sa couverture : d’une beauté étrange et pas facile à capter.
Poumon vert nous projette dans un futur assez lointain, alors que l’humanité a colonisé d’autres planètes. Sur un de ces mondes, Jalila est une jeune fille qui quitte avec ses mères les hautes plaines où elles vivaient pour s’installer dans une ville côtière, non loin des rampes de lancement des fusées.

Dans cette ville, Jalila va grandir, apprendre, vivre ses premières aventures et se confronter à certains mystères, comme lorsqu’elle fait la connaissance de Kalal, un des rares hommes à vivre sur cette planète, ou lorsqu’elle part explorer les mystérieux qasr, des constructions abandonnés par les léviathans qui occupaient précédemment ce monde.

Il faut le reconnaître, Poumon vert est une histoire étrange qui ne plaira pas à tout le monde. Le rythme est lent, très lent (surtout pour une novella d’une centaine de pages), et l’univers mis en scène est foisonnant, mais reste finalement assez mystérieux.

Je pense qu’en lisant cette histoire, il faut accepter de ne pas tout comprendre et de ne pas tout savoir. Pourquoi n’y a-t-il presque plus d’hommes ? Qui sont les léviathans des mers ? Comment voyage-t-on d’une étoile à une autre ? Ce ne sont que quelques questions qu’on se pose à la lecture, et bien peu trouvent leurs réponses.

Pourtant Poumon vert n’est pas frustrant à lire pour autant. L’ambiance est étonnante, délicieusement dépaysante et exotique, et on a vite fait de se laisser porter par l’écriture et par les pensées d’une héroïne plutôt attachante qui grandit au fil des pages. Sans y prêter garde, j’ai été donc envoûtée et j’ai dévoré presque d’une traite cette histoire.

Surprenante et différente, Poumon vert est donc une novella qui vaut le détour, à condition d‘accepter de ne pas tout comprendre, et de se laisser porter par son atmosphère étrange.

Pour la petite anecdote, j’ai lu ce texte de Ian R. MacLeod juste après Cérès et Vesta. Quand j’ai voulu écrire ma chronique de la novella de Greg Egan (à la fin pourtant percutante), j’ai réalisé que toutes mes idées avaient pris la fuite, car mon cerveau était encore sous le charme de Poumon vert. Bizarre bizarre…

D’autres avis : Apophis, Black Wolf, Elessar, Boudicca, Nébal, Ours inculte, Samuel Ziterman


126 p. de vie sur une autre planète, deuxième combo de l'été !

17 commentaires:

  1. Une novella hypnotisante du coup si elle fait fuir le reste ! Il faut que je me l'achète, elle n'est pas dans ma collection ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      Je pense qu'elle te plaira (enfin j'espère, comme elle est un peu étrange xD)

      Supprimer
  2. La seule novella qui manque à ma collection. Elle ne m'inspire pas plus que çà mais je pense que je franchirai le pas un de ces quatre.
    C'est la lenteur qui m'effraie un peu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @yogo
      J'avais un peu peur vu les retours pas forcément très enthousiastes mais finalement ça se lit bien.

      Supprimer
  3. Tiens, tiens, tu m'intrigues. j'aime ces univers lents...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Karine
      Et cette couverture ne te donne pas envie de te jeter dessus ? :)

      Supprimer
  4. On s'en fiche et ça n'a pas de rapport direct avec le sujet, mais j'ai eu un flash il y a quelques jours et j'ai décidé d'offrir toute la collection au père de mon Homme, grand amateur de SF, pour son anniversaire. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      C'est un joli cadeau. J'en connais une qui serait intéressée d'ailleurs :D

      Supprimer
    2. Hmm explique! J'ai pas compris le clin d'oeil! (Glouppps, je suis trop à côté de la plaque!!) C'est toi? Mais tu n'en as pas déjà plein? :)

      Supprimer
    3. Je crois qu'elle parle de moi. Tu n'étais peut-être pas là quand Vert a menacé de m'offrir la collec complète pour mon annif de l'an prochain. Ma PàL est tombée en syncope.

      Supprimer
    4. @Alys & Tigger Lilly
      Tout à fait, je vois que l'intéressée s'est reconnue :D

      Supprimer
    5. Haha merci pour l'éclaircissement. J'aurais dû tilter en fait. :D (Quelle excellente idée, soit dit en passant...)

      Supprimer
    6. Vous êtes folles ! Je serai presque tentée de n'en acheter aucun pendant un an encore juste pour savoir si vous êtes capable de mettre votre menace à exécution Xd

      Supprimer
    7. @Tigger Lilly
      Donc en fait tu as envie qu'on te les offres :P

      Supprimer
  5. Bon, comme tu t'en doutes, notre ressenti est assez opposé, mais c'est bien il en faut pour tous les goûts ! ;)

    RépondreSupprimer