lundi 15 août 2011

Being Human - Saisons 1 à 3


Comme c’est les vacances, j’ai un peu plus de temps pour regarder les séries télé, j’en ai donc profité pour me faire une petite cure et m’enchainer en quelques jours à peine les trois premières saisons de Being Human, une série anglaise qui revisite avec brio les histoires de créatures fantastiques.

Le pitch de base est en effet assez simple : dans la petite ville de Bristol, un vampire (Mitchell), un loup-garou (George, que j’ai appelé Alonso pendant 3 épisodes parce qu’il a joué dans DW, comme pas mal du casting de la série en fait !) et un fantôme (Annie) partagent une maison et cherchent à mener une existence normale, en dépit de leurs particularités.

Ce n’est pas simple, puisque Mitchell lutte en permanence contre la soif de sang (et le clan de vampires locaux, dont son créateur, qui aimeraient bien qu’il revienne avec eux), George a du mal à envisager une vie normale à cause de ses transformations mensuelles, et Annie ne peut être vue des gens normaux, et aime encore son fiancée (toujours en vie et qui ne la voie pas).

Du coup, la série ressemble souvent à une sorte de soap-opera surnaturel assez improbable, à quelque part entre la comédie et le drame (avec une orientation bien plus dramatique au fil des saisons).

Si la trame de fond n’est pas forcément extraordinaire, l’ensemble se regarde avec plaisir. Les personnages principaux sont tous très attachants, et accessoirement très humains (à vous faire hurler d’exaspération d’ailleurs dans certains épisodes), et la gestion de leurs problèmes surnaturels respectifs (le cœur de la série) est plutôt bien amenée.

J’apprécie beaucoup le personnage de George qui arrive bien à renouveler le mythe du loup-garou, alors que côté fantôme et vampire on reste dans quelque chose de plus classique. Bon ceci dit ayant assez peu lu d’histoires de loup-garou, c’est peut-être juste que le sujet est encore très neuf pour moi.

Et puis comme la plupart des séries anglaises, je trouve que Being Human a une personnalité qui se manifeste dans les détails (les décors notamment, que ce soit le papier peint de la chambre de George avec les nains, ou la maison de la saison 3 est assez inoubliable !), dans tous les seconds rôles (à la fois très normaux et jamais stéréotypés comme dans moult séries américaines), ou dans ces scènes improbables qu’on ne verrait jamais ailleurs.

Et puis il y a les effets spéciaux finalement très peu présents / discrets si on laisse de côté la transformation de George : Mitchell a l'air tout ce qu'il y a de plus normal sauf quand il sort ses dents et ses yeux noirs, Annie n'est absolument pas translucide ou quoi que ce soit, et tout ce qui est "vie après la mort" reste dans une certaine normalité si on oublie les lumières.

Bref c’est très plaisant à regarder, et on se retrouve vite à regarder les épisodes à la chaîne (et vu que les saisons font entre 6 et 8 épisodes d’une heure, ça va vite). Ceci dit je pense qu’il vaut mieux les espacer, car (et c’est le seul réel défaut) je trouve la série pas toujours très cohérente sur sa globalité, notamment le cas de Mitchell, son parcours n’est pas toujours très logique même si c’est justifié à la saison 3.

A noter que la série dispose d'un spin-off, Becoming Human (une web-série si j'ai bien suivi, que je n'ai pas encore regardé) et d'un remake américain (qui ne me tente pas trop, ça ne vous surprendra pas).

8 commentaires:

  1. Que de bon goût par ici, si je me limitais pas a la littérature de l'imaginaire (par envie de garder une part de ma vie privée? hum ou plutot par manque de temps...) nos blogs se ressembleraient drôlement :)

    J'ajouterais qu'Annie a aussi joué dans DW, la passagère de la voiture dans laquelle se retrouve bloquée Martha dans l'épisode de l'autoroute infinie.
    Et Mitchell va jouer un des nains de la compagnie de Thorin dans Biblbo, ca va être fendar :p

    Concernant being human, très grande série, humour, drame, suspense, bonne réal, bons acteurs. Ptet ma série préférée apres DW. En ésperant qu'elle reste au niveau a la saison 4, bien que ca ne soit pas gagné (gaffe au spoiler le plus tentant de ma vie...

    ps: si qqun a vu le spin-off US, dîtes ce que vous en pensez. J'ai chopé l'épisode 1, survolé à la souris, m'a donné l'impression d'une daube infinie, faisant honte à son ancêtre... But i may be wrong....

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup cette série. Quand Arutha et Isil m'ont parlé d'une série avec un loup-garou, un vampire et un fantome, je me suis jetée dessus. Au début j'ai été très surprise par le style car c'était la première série anglaise que je regardais, mais j'ai très vite accrochée. Je n'ai vu que la saison 1 et 2. Il va falloir que je regarde la saison 3.
    Quant au remake américain, j'ai regardé les deux premiers épisodes, mais ils ont vraiment pas le même charme. Je resterai sur la série originale.

    RépondreSupprimer
  3. @Balt
    Bah j'aime bien mélanger les supports (séries, films, livres), ça amène un peu de variété je trouve... le problème c'est qu'on se retrouve vite débordé xD
    J'avais reconnu Annie, y'a aussi Nina qui jouait la femme-cactus dans End of Time. Et un paquet d'autres (genre Gilbert qui jouait un vampire dans DW !), il n'y a guère que Mitchell qui n'y a jamais mis les pieds je crois (menfin pour finir en nain... c'est dément la quantité d'acteurs anglais dans The Hobbit je trouve xD)

    @Spocky
    Je ne sais pas comment tu as fait pour ne pas regarder la saison 3, moi je les aies enchaîner sans m'arrêter xD. Ceci dit c'est pas forcément la meilleur, j'attends de voir si la 4e se renouvelle un peu.
    Ca ne m'étonne pas du remake américain (vu comme Torchwood perd en s'américanisant), j'en resterais éloignée ^^

    RépondreSupprimer
  4. C'est fatiguant cette sempiternelle opposition séries américaines/séries anglaises pour démontrer la supériorité de l'une face à l'autre. Je prétend pas avoir une connaissance du monde de la fiction télévisuel mais il existe beaucoup choses dans le paysage audiovisuel américaine qui échappent aux clichetons sur-exploités. Je suis pas sur que ce soit la soi-disant americanisation qui soit le problème de la saison 4 de Torchwood.

    J'ai essayé le pilote de Being Human, j'ai pas accroché des masses mis à part l’interprète du loup garou. Annie c'est aussi Sugar Rush pour s’éloigner du whoniverse.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne dis pas que l'une est forcément supérieure à l'autre, y'a aussi de très bonnes séries américaines, mais ce que j'aime le plus en matière de série à l'heure actuelle est souvent anglais parce que ça correspond mieux à mes goûts dans le style (et là y'a rien à faire dans le domaine xD).
    Pour Torchwood certains passages font très "américain". Ceci dit j'ai l'impression que c'est plus la longueur qui nuit à cette saison 4 qu'autre chose, et là c'est une question de format finalement...

    RépondreSupprimer
  6. Cool, bien fait de parler d'Annie dans DW, j'vais kiffer revoir la femme cactus que j aurais ptet pas reconnue, thx. Et pour ce qui est d'être débordé, j'imagine même pas si je me mettais a critiquer des séries, vu que mon but c'est de prolonger la magie de ce que je chronique avec des critiques archi longues (que personne ne lit pour la peine d'ailleurs, mais fi! Moi j'y prends plaisir. D'ailleurs faut que je m'y remette un jour :p )

    Sinon moi j'ai pas de scrupule a dire que les séries UK démontent les séries US, vu que j'ai pas de "droit de réserve" vu que j'suis un squatter que personne connait.
    C juste un fait, DW, Being Human, Black Books, Spaced, No heroics... (dans un autre genre, Blackpool, tiens tu devrais la critiquer, en tant que DW-fan c'est une obligation! Et puis c'est juste énorme...) J'ai beau adorer Weeds, That 70's show, Friends, 24, ou Breaking bad, toutes les séries UK ont une originalité énorme, atout manquant même dans les excellentes séries US (qui sont qd mm excellentes hein :)). Et c'est tout.

    Sinon moi j'attends que Torchwood s04 soit finie pr la mater, ca me fait flipper cette histoire de "longueur"... :s

    RépondreSupprimer
  7. J'avais trouvé la première saison sympa, mais là je bloque complètement sur la deuxième, je n'arrive pas à avoir envie d'avancer...

    RépondreSupprimer
  8. @Balt
    Pour Torchwood ça dépend de tes attentes, j'ai jamais été une grosse accro à la série donc je suis assez indulgente, mais effectivement même si ça se regarde bien, je trouve que d'une semaine à l'autre l'histoire peine à avancer. A voir ce que ça donne au final...

    @Cachou
    La saison 2 a des développements plus intéressants au niveau des personnages (surtout George et Annie, Mitchell je suis plus sceptique). L'intrigue n'est peut-être pas aussi bonne une fois la nouveauté passée, mais ça se regarde bien quand même ^^

    RépondreSupprimer