lundi 12 avril 2010

Lire du Star Wars - 1ère partie

L’autre jour, dans une conversation msn, Spocky a voulu savoir ce qu’il y avait de bien à lire dans l’univers des livres Star Wars, qui compte une bonne centaine de romans (sans compter ceux non traduits), sans parler des comics. On comprendra facilement que l’on puisse s’y égarer, surtout que tout n’est pas à lire.

Du coup j’ai dépoussiéré un article de mon ancien blog pour répondre à sa question. Ne lisant plus de livres Star Wars depuis deux ans (ce qui ne va pas durer maintenant que je m'y suis replongée !), il ne prend pas en compte les dernières sorties, mais les essentiels sont là à mon avis.

La croisade noire du Jedi Fou (Thrawn Trilogy) – Timothy Zahn


1. L’Héritier de l’Empire (Heir to the Empire)
2. La Bataille des Jedi (Dark Force Rising)
3. L’Ultime Commandement (The Last Command)

Si on fait exception de quelques horreurs parues dans les années 80, on peut considérer cette trilogie comme les premiers vrais romans de l’univers étendu de SW. Se déroulant 5 ans après le Retour du Jedi, on y retrouve nos héros favoris (Luke, Leia, Han, etc.) aux prises avec un nouvel ennemi, le grand amiral Thrawn, bien décidé à reconquérir la galaxie au nom de l’Empire.

Ces trois romans peuvent quasiment être considérés comme des épisodes 7, 8, et 9 vu leur qualité. C’est un ensemble cohérent, avec une très bonne intrigue à fils multiples, qui sait très bien reprendre l’univers des films et y ajouter plus d’épaisseur. Autant dire que c’est un régal à lire.

Et comment parler de cette série sans évoquer le Grand Amiral Thrawn, sans doute un des méchants les plus charismatiques de tout Star Wars, d’autant plus qu’il est beaucoup plus subtil que ce qu’on nous sert d’ordinaire (ex n°1 : l’Empereur). Les nouveaux personnages et mondes qui font leur apparition vont d’ailleurs devenir des éléments récurrents des autres romans. Le nom de Coruscant, capitale de la République puis de l’Empire, provient de cette série (George ayant juste modifié la prononciation).

Bref, c’est LA série à lire, et même si certains éléments sont désormais en contradiction avec la nouvelle trilogie de films, il est difficile de ne pas accrocher à l’intrigue diablement prenante. Un vrai Star Wars en livre.

Les X-Wings – Michael A. Stackpole & Aaron Allston


1. L'Escadron Rogue (Rogue Squadron)
2. Le Jeu de la Mort (Wedge's Gamble)
3. Un Piège Nommé Krytos (The Krytos Trap)
4. La Guerre du Bacta (The Bacta War)
5. L'Escadron Spectre (Wraith Squadron)
6. Le Poing d'Acier (Iron Fist)
7. Aux Commandes : Yan Solo ! (Solo Command)
8. La Vengeance d'Isard (Isard's Revenge)
9. Les Chasseurs Stellaires d'Adumar (Starfighters of Adumar)

Autre série, autre genre. Si la trilogie de Thrawn permet de suivre les pas des héros habituels, les X-Wings s’intéresse plutôt aux personnages secondaires, voir à des inconnus complets. 9 tomes ont été écrits, mais ce sont surtout les 7 premiers qui valent le détour.

La série se passe après le retour du Jedi, mais avant la trilogie pré-cité. On y croise Wedge Antilles et quelques autres pilotes apparus dans les films, tandis que les stars se contentent de faire de la figuration (un peu de Leia par ci, une apparition de Luke, et vaguement un fond de Solo dans les derniers tomes). Mais qu'est ce donc que ces histoires ?

Et bien les tomes 1 à 4 parlent de l'escadron Rogue (vous savez, formé par Luke après la bataille de Yavin avec les meilleurs pilotes de l'Alliance, on le voit même se faire décimer dans l’épisode 5...) lancés dans une bataille pour la conquête de Coruscant, puis contre une vilaine Ysanne Isard qui s’amuse à envoyer des virus et à bloquer les réserves de bacta.

Les 5, 6 & 7 s’intéressent aux Spectres, autre escadron cette fois-ci tout nouveau tout frais, et sérieusement déviant dans son genre puisque ses membres ont été recrutés moins pour leurs talents de pilotes que leurs autres capacités (infiltration, fabrication de bombe…). Du coup, on les retrouve à… non je préfère ne pas raconter, c’est le genre de roman qu’on lit dans un état d’ahurissement total à se demander ce qu’il vont pouvoir inventer après.

Quant aux deux derniers, ils reviennent à nos amis Rogues. Le 8 est franchement dispensable, et le 9 je ne m’en rappelle plus, donc je n’en dirais rien !

Dans tous les cas, on se retrouve face à des petits nouveaux, et contrairement à ce qu’on pourrait croire c’est délicieux et hyper prenant. C’est une série plus légère, avec beaucoup d’humour (surtout chez les Spectres), mais il y a aussi de très bonnes intrigues : des complots, des batailles épiques, la prise de Coruscant par les rebelles… on ne s’y ennuie jamais, et à quelque part on est très proche de l’essence des vieux films où on a trois pequenots qui s’en prennent au méchant Empire.

Les Ombres de l’Empire (Shadows of the Empire) – Steve Perry


Un roman solo, pour changer. C’est un des rares dans une licence de livres chez qui la loi de la série prime, et c’est accessoirement une perle rare. Les Ombres de l’Empire est un chainon manquant, puisqu’il se déroule entre l’Empire Contre-attaque et le Retour du Jedi. Mieux, il commence à la fin du premier et s’arrête au début du deuxième.

Ce n’était pas forcément un exercice facile, mais l’auteur le réussit avec brio. Il comble parfaitement les trous, notamment en ce qui concerne l’évolution de Luke qui passe d’apprenti peu sûr de lui à vrai Jedi au fil des pages (on le voit notamment construire son nouveau sabre).

L’intrigue suit les pas de nos héros qui courent après Boba Fett pour libérer Han Solo, et qui croisent la route d’une organisation criminelle qui pourrait les aider dans leur lutte contre l’Empire, le Soleil Noir. Enfin, si leurs intentions sont sincères… Le rythme est assez haletant, les nouveaux personnages sont plutôt intéressants (Dash Rendar en guise de simili Han Solo, le Prince Xizor, Guri l’androïde)… c’est court, mais rondement mené.

La trilogie Yan Solo (The Han Solo Trilogy) – Ann C. Crispin


Le coup du paradis (The Paradise Snare)
Le Gambit du Hutt (The Hutt Gambit)
L’Aube de la Rébellion (Rebel Dawn)

Pour combler le manque de ceux qui sont fans de Han Solo, les Ombres de l’Empire ne sont pas recommandés, par contre, il y a cette trilogie (à ne pas confondre avec les Aventures de Han Solo, une daube infâme). Celle-ci porte sur la jeunesse de notre vaurien favori : ses premiers amours, sa rencontre avec Chewbacca, son amitié avec Lando, comment il a obtenu le Faucon Millenium, ou encore comment il a fini par se mettre Jabba à dos.

On y croise pas mal de têtes connus de la pègre (Jabba, Boba Fett et autres chasseurs de prime), et on visite surtout les bas-fonds de Star Wars, façon cantina de Mos Eisley. On découvrir avec plaisir la jeunesse du personnage, et le tout s’inscrit parfaitement dans l’univers, alors pourquoi se priver ?

Le Nouvel Ordre Jedi (New Jedi Order) – Nombreux auteurs


22 romans, je vous renvoie à la fiche du site SWU pour plus de détails

Certainement la série choc de tout l’univers de Star Wars, qui a sérieusement marqué les esprits à l’époque de sa parution. Maintenant, sa spécificité est devenue classique, mais imaginez un peu : 25 ans après l'épisode 4, de nouveaux aliens débarquent dans la galaxie, super forts, terrifiants, avec une culture d’inspiration aztèque basée sur la scarification et la douleur, avec des vaisseaux organiques… ces terrifiants Yuuzhan Vong sont en plus non perceptibles dans la Force ! Et oui, ça fait mal pour les Jedi !

Ce qui frappe, ce n’est pas un énième méchant encore plus méchant et puissant que les autres, mais la raclée des premiers tomes. Les morts pleuvent, y compris des personnages capitaux, alors que la dernière mort frappante dans SW était encore celle de Obi-wan Kenobi ! Les Jedi traversent une phase de remise en question pas piquée des hannetons, et honnêtement, à lire les six premiers tomes, on se demande vraiment qui sera en vie à la fin, et qui va gagner aussi !

Point de Rupture (Shatterpoint) – Matthew Stover


Autre choc en matière de Star Wars, Point de Rupture, raconte une mission de Mace Windu pour retrouver sur sa planète natale son ancienne padawan. Ouvrir ce livre, c’est sortir des sentiers balisés de SW, s’aventurer en terrain inconnu, celui de l’introspection personnelle, celui de l’obscurité, de l’interrogation, de la remise en question (la vraie remise en question intelligente, pas sur une bête histoire de parents maléfiques ou de passage du coté obscur…)

Ce roman s’intéresse à Mace Windu (mais si, vous savez, Samuel L Jackson !), le maître Jedi qui dans les films qui a un sabre violet et… c’est à peu près tout ! Et bien accrochez vous, car la vérité est ailleurs, enfin dans ce livre. Un maître Jedi au vrai sens du terme, avec sa puissance, ses qualités, ses interrogations, le tout jeté dans un champ de bataille monstrueux… Ca se dévore littéralement, on apprécie grandement les petites incursions dans l’esprit du Maître via son journal intime qui font tout le charme du bouquin. Et en plus ce n’est pas dur à suivre, il faut juste avoir vu les épisodes 1&2.

L’auteur a également la novélisation de l’épisode 3, fait qui mérite d’être mentionné car le livre compense amplement les faiblesses du film, et se révèle même bien plus intéressant sur certains points. Une narration originale (parfois à la 2e personne du singulier) et une remise dans le contexte pas négligeable (avec des références BD, livres et dessins animés), fait qu’on est presque déçu quand on voit le film !

Le fantôme de Tatooine (Tatooine Ghost) – Troy Denning


Autre genre, ce livre porte sur Han et Leia juste après leur mariage, qui partent en voyage sur Tatooine pour retrouver un tableau qui dissimule la clé d'un code de l'Alliance... là dessus Leia se retrouve confronté à son passé et à ses angoisses, puisqu’il s’agit là de la planète natale de son père.

Beaucoup plus centré sur une seule intrigue au lieu de multiples histoires et points de vue, ce qui est rare pour du SW, c’est aussi un des 1ers romans à intégrer des éléments de la prélogie... un bon numéro, plus calme et introspectif. Le changement n’est pas désagréable.

Vous l’aurez compris, les romans SW ce n’est pas non plus de la grande littérature (après tout c’est purement commercial et les traductions assez abominables n'aident pas), mais quand on apprécie l’univers, il y a quelques séries qui se lisent bien, et des noms qu’on recroise ailleurs sur des « vrais » romans. Si jamais l’envie vous prend d’en lire un (on les trouve ponctuellement en bibliothèque, dans le commerce c’est plus aléatoire), n’hésitez pas à me faire signe, je serais curieuse d’avoir l’avis de gens qui ne vont pas au cinéma déguisés en Princesse Leia ^^.

Cependant je vous avoue que plus ça va, plus je préfère les comics, qui est un format plus adapté à l’univers. Je vous en aurais bien parlé mais vu la taille de cet article, ce sera pour une prochaine fois, ils méritent une section à part de toute façon !

3 commentaires:

  1. Et bien voilà, j'ai attaqué Les ombres de l'Empire. Et je pense que ce ne sera pas le dernier. Le fantome de Tatooine, La croisade noire du Jedi Fou et au moins le début du Nouvel order Jedi avec Vecteur Prime me tentent vraiment beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. Ah j'oubliais, merci pour cette chronique qui va être pour moi une bonne référence pour décider de ce que je peux/veux lire dans l'univers de Star Wars.

    RépondreSupprimer