mercredi 3 juillet 2024

Mort aux Geais ! (Capital du Nord 2) – Claire Duvivier

Couverture de Mort aux Geais ! : on y voit une ville stylisée à flanc de montagne très ordonnée dans un style qui évoque les Pays-Bas. A l'avant, sur la mer, un navire de guerre tire des coups de canons

Je continue petit à petit ma lecture du cycle de La Tour de Garde, au gré de mes passages à la bibliothèque. Me voilà de retour aux côtés d’Amalia, que j’avais laissé en fort mauvaise posture à la fin de Citadins de demain, et j’ai hâte de voir comment elle va s’en sortir.En commençant ce roman, je me suis dit que malgré son petit côté Fitz, Nox ne s’en sortait pas si mal que ça. Enfin disons qu’au début de son tome 2, sa situation est clairement meilleure que celle d’Amalia et de Yanos qui se cachent dans les Faubourgs.

C’est vraiment marrant de comparer les villes et les personnages principaux. Alors que Gemina est une ville de fantasy médiévalisante avec son plan torturé, ses querelles internes, son ambiance, Dehaven ressemble plus à une ville marchande d’il y a quelques siècles avec ses compagnies commerciales et son oligarchie.

Amalia est également plus carrée et rationnelle que Nox. Ça met de la distance, tout de suite. Je me suis dit une ou deux fois que je n’aurais pas perçu certains épisodes de la même façon s’ils avaient été racontés par Nox au lieu d’Amalia. Mais j’aime bien son côté décalé, parfois très froid.

L’intrigue, forcément semble beaucoup plus politique, avec des questions de rapport de pouvoirs et de lutte des classes. Mais le surnaturel s’y invite néanmoins, de façon d’autant plus frappante qu’on s’y attend moins qu’à Gemina où il semble faire partie intégrante de la ville.

L’histoire est toujours aussi prenante. Je dois dire que ce cycle de fantasy est une des rares lectures qui me fait ranger mon téléphone dans les transports en commun (il m’est même arrivé de sortir directement le livre), ce qui en dit long sur son pouvoir d’attraction.

Arrivée à la fin des deux tomes 2, on sent que les deux intrigues vont se rejoindre, et je suis vraiment curieuse comment tout cela va s’organiser et vers quelle conclusion on va aller. Vivement mon prochain passage à la bibliothèque !

Infos utiles : Mort aux Geais ! (Capital du Nord 2) de Claire Duvivier est le quatrième roman du cycle de La Tour de Garde. Première parution aux Forges de Vulcain en 2022. Couverture d’Elena Vieillard. 421 pages.

D’autres avis : 233°C, Au pays des Cave Trolls, Le dragon galactique, Le nocher des livres, Sometimes a Book

7 commentaires:

Baroona a dit…

À chaque fois que je lis une de tes chroniques sur cette série j'ai envie de pouvoir la relire et la redécouvrir, c'est terrible.

Vert a dit…

@Baroona
Allez plus que 2 tomes et tu es tranquille 😁

Tigger Lilly a dit…

Wi wi ! Moi je revis ma lecture par procuration en lisant tes chroniques, c'est parfait. Vivement la suite !

Vert a dit…

@Tigger Lilly
Dès que je me sors de ma panne de lecture (et de Barbares 🤣)

Alys a dit…

Coooool! Notamment pour le pouvoir de prendre le dessus sur le téléphone!!
"Dehaven ressemble plus à une ville marchande d’il y a quelques siècles": Il me semble avoir entendu les auteurs dire, en podcast, que l'une des deux villes s'inspirait d'Amsterdam. Mais je ne sais plus laquelle des deux villes c'était. Je ne suis même pas sûre que c'était vraiment Amsterdam – c'était peut-être une autre ville du nord très active commercialement. Et je ne sais plus quelle était l'inspiration de l'autre ville. Peut-être Venise? Voilà, c'est très vague, je te laisse creuser cette piste ultrafloue.

Vert a dit…

@Alys
Oui maintenant que tu le dis Dehaven c'est complètement les villes marchandes des Pays-Bas.

shaya a dit…

Et tu résistes toujours à la tentation de prendre toute la suite en bibliothèque ? Tu as toute mon admiration xD