mercredi 31 mars 2021

Recueil factice – Mars 2021

Bannière Recueil Factice
Bannière réalisée par Anne-Laure du blog Chut Maman lit !
 
Encore un mois très productif côté blog, n’est-ce pas ? Après avoir bouclé mes deux gros dossiers en cours (l’interview pour le Chien critique en février et mon guide de lecture sur Ursula K. Le Guin début mars), il y a eu comme qui dirait du laisser-aller. Pas de panique, les articles en retard seront écrits et publiés en avril, vous commencez à avoir l’habitude ! 
 

 
LIVRES
 
Couvertures des livres lus en mars
Un mois sous le signe d’Ursula K. Le Guin

L’enfant de la prochaine aurore – Louise Erdrich
Quelques beaux passages mais une forte frustration à la lecture de ce livre qui mise plus sur le mysticisme que sur les explications concrètes – Chronique à venir

La fabrique des lendemains – Rich Larson
Un superbe recueil de nouvelles de SF, avec des textes riches autant pour leurs idées que sur le plan de l’émotion – Chronique à venir

Chroniques des rivages de l’ouest (Dons/Voix/Pouvoirs) – Ursula K. Le Guin
La relecture du mois (oui je suis dans une phase relecture). Dix ans après ma première lecture, j’ai replongé avec plaisir dans cette trilogie de fantasy qui n’est classée en YA que pour l’âge de ses protagonistes, et qui concentre tout ce qui fait l’intérêt de l’œuvre d’Ursula Le Guin. Petit plaisir en plus à la relecture : tisser des liens avec d’autres textes découverts entre temps, et notamment…
Mes avis de l'époque : Dons - Voix - Pouvoirs

Danser au bord du monde – Ursula K. Le Guin

Un recueil d’essais éclectique où il faut savoir piocher, mais qui recèle quelques véritables trésors de réflexion – Chronique à venir



 
FILMS
 
Affiches des films vu en mars
Deux salles, deux ambiances…
 
The Dig – Simon Stone
Récit plus ou moins fictionnalisé de la découverte du site archéologie de Sutton Hoo (vous ne connaissez peut-être pas ce nom mais vous avez peut-être déjà vu une de ses pièces emblématiques) juste avant la seconde guerre mondiale, The Dig est un film idéal pour les amateurs d'archéologie (la vraie archéologie, pas celle du type au fouet et au fedora) avec ses considérations techniques (où est-ce qu'on creuse et comment ?), ses luttes intestines entre archéologues et simples excavateurs (on te laisse fouiller tant que c'est un site inintéressant mais dès que ça devient prestigieux on revient). C'est aussi un film assez contemplatif qui donne l'impression d'être en permanence sur le fil : tout semble sur le point de basculer : les personnages principaux, le monde (dans la guerre), le site archéologique à la merci des éléments... Intéressant à regarder donc.

Zack Snyder’s Justice League – Zack Snyder
Si j’étais un peu perplexe lorsque le projet a été annoncée, force est de constater que cette nouvelle version de Justice League, telle que l’aurait voulue Zack Snyder (et sans doute même plus que ce qu’il avait envisagé à l’époque) est plaisante à regarder.
Le contexte a probablement influencé mon ressenti : c’est sans doute le premier film d’ampleur cinématographique que je regarde depuis Tenet (et avant c’était Star Wars IX, c’est pour donner une idée du désert). Mais j’ai aussi apprécié son rythme lent (et oui même ses ralentis à outrance alors que je déteste ces effets de style) qui évite les scènes d’action illisibles et permet de mieux poser les personnages et l’intrigue (Cyborg y gagne clairement au passage).
Alors oui, 4h c'est probablement un peu long (sauf quand en bon parent épuisé on le regarde sur plusieurs jours, bien aidé par le découpage en parties), mais personnellement j’ai apprécié ce film revu et corrigé qui en dit long sur les limites de l’ultra-contrôle sur ce genre de production, et qui n’aurait (ô ironie du sort) sans doute jamais vu le jour sans la pandémie.



 
SÉRIES
 
En cherchant bien je peux tisser des liens entre quatre des cinq séries !

American Gods – Saison 3
Après une saison 2 assez décevante, la série semble retrouve son âme dans cette nouvelle saison. Le fait qu'elle adapte le séjour de Shadow à Lakeside (une des meilleures parties du roman) y est sans doute pour quelque chose, mais il n'y pas que ça. Si le rythme reste parfois très contemplatif (surtout au début), avec des intrigues qui mettent longtemps à devenir pertinentes (coucou Tech Boy et Bilquis), on finit par prendre goût à cette saison, notamment grâce à tous les nouveaux éléments qu’elle apporte.
20 ans après le livre, elle semble fonctionner comme une forme de mise à jour : Shadow y est moins passif, la série s'ouvre plus à la diversité et les objectifs des personnages semblent avoir évolué avec leur temps. C'est une adaptation/réécriture très intéressante, et je suis curieuse de voir jusqu’où elle va aller.
(mise à jour de dernière minute : elle ne va aller nulle part puisqu’il n’y aura pas de saison 4. Croisons les doigts pour un semblant de conclusion sous forme de téléfilm, ça serait faisable... si c'est financé)

La Chronique des Bridgerton – Saison 1
Oui, je sais... après Emily in Paris le mois dernier, vous commencez à vous demander si je ne suis pas en train de sombrer ? Ma foi peut-être bien que oui. Sur le papier, il y a en effet de quoi s'inquiéter puisque la Chronique de Bridgerton est principalement une série romantique qui se déroule au sein de la bonne société anglaise du début du XIXe siècle., avec tout ce que cela implique. Mais c'est aussi une série étonnante où tout le monde semble traité de la même façon peu importe sa couleur de peau, et qui aborde des thématiques assez modernes : homosexualité, émancipation des femmes, etc. Ce n'est pas le moteur de l'intrigue mais la manière dont tout cela est intégré de façon assez naturelle est intéressant, ce qui fait de cette série un peu plus qu'un simple mélo.

The Crown – Saison 4
Après les années 70, la série biopic sur la famille royale anglaise nous emmène dans les années 80, marquées par l'arrivée de Margaret Thatcher au pouvoir et par le mariage de Charles et Diana. La série se focalise un peu moins sur la reine, personnage de plus en plus figé, pour suivre son entourage. Tout n'est pas joli joli dans cette famille qui fait passer le devoir avant la bienveillance et on est loin du ton presque hagiographique que pouvaient se permettre les premières saisons. L'élément le plus étonnant de cette saison, c'est la façon dont est mise en scène Margaret Thatcher : si le personnage ne fait rien pour qu'on l'apprécie, je me suis surprise à être fascinée par son parcours et son ambition. Une femme au pouvoir, peu importe ses convictions et ses décisions, c’est toujours un plaisir à voir.

The I-Land –(mini-série)
Cette mini-série met en scène un groupe de personnages qui se retrouve amnésique sur une île (mais sans crash d'avion). Elle explore des idées très intéressantes, mais la réalisation pêche à de multiples points de vue. Ni ses personnages pas très intéressants, ni son intrigue pleine de trous n'auront réussi à me captiver au final.

Lucifer – Saison 5 Partie A
Une demi-saison surprenante, tant elle fait enfin avancer l'intrigue en si peu d'épisodes, tout en proposant des épisodes originaux (notamment un en noir et blanc). C'est toujours aussi plaisant à regarder, autant pour tout ce casting de personnages auquel on finit par s'attacher que pour l'incohérence totale du fonctionnement de cette police où n'importe qui semble pouvoir se pointer sur le lieu du crime !


 
À VENIR EN AVRIL

Comme d’habitude, le programme d’avril sur le blog correspond aux chroniques à venir indiquées dans cet article. Côté lectures, je suis en train de lire l’anthologie 2020 des Utopiales. Côté visionnage, nous avons pris un abonnement à Disney+ pour regarder la saison 2 de The Mandalorian. C’est un peu comme ouvrir une boîte à bonbons, difficile de déterminer combien de temps nous allons nous gaver de sucreries !

8 commentaires:

Tigger Lilly a dit…

Oh trop bien tu as vu The dig !
Haha Bridgerton c'est vachement addictif l'air de rien, je suis curieuse de voir la tournure de la S. The crown aussi c'est addictif aussi, j'avais tout enchainé 😅 Pas sûre de prendre le temps de regarder le S3 d'American Gods du coup…

Vivement qu'on puisse lire toutes ces chroniques en attente ^^

Baroona a dit…

Le Guide Le Guin équivaut bien à plusieurs billets, la productivité bloguesque est sauve. ^^
Ces couvertures des "Chroniques des rivages de l'ouest"... Ça ne fait pas très Le Guin. ^^'
Du coup, le "Justice League" tu aurais quasiment pu le mettre dans la catégorie séries, non ? =P

Yogo a dit…

Je n'ai lu que les 4 premiers textes de La fabrique des lendemains et j'avais bien aimé. Il faudra que je continue mais j'ai trop lu de nouvelles l'an dernier, je n'ai pas envie pour le moment ! lol

Yuyine a dit…

Chouette petit bilan!
L'enfant de la prochaine aurore ne m'a pas convaincue non plus. Je note aussi tes reproches à I-land qui m'intéressait... Mais nettement moins maintenant ^^

Alys a dit…

Ahah mon homme a regardé Justice League en pouffant et en râlant. Tu me redonnes espoir. Moi je pense que je suis faite pour Zack Snyder en fait, même si je connais très peu sa carrière. Mais où trouver quatre heures pour un film...
Je plussoie Baroona pour le guide Le Guin et puis,vu le temps que j'ai consacré à la préparation de l'interview du Chien, je pense que le fait que tu aies répondu à son interview correspond à deux billets supplémentaires 😂

Vert a dit…

@Tigger Lilly
Oui c'est des séries assez addictives. C'est pas toujours très bon pour mon sommeil xD

@Baroona
C'est compliqué de définir une couverture Le Guin, franchement y'a de tout. Celle-là est pratiquement un décalque de la VO (avec quelques modifs, j'avais râlé sur le tome 3 mais en fait le tome 2 aussi a un souci sur la représentation... va comprendre)

@Yogo
À qui la faute en même temps ? :D

@Yuyine
Monsieur a trouvé ça pas mal si tu veux un peu de nuances... mais franchement je pense qu'il y a mieux ^^

@Alys
Pour Justice League il y a six parties, ça facilite le visionnage en morceaux ;)

shaya a dit…

Ah ben mince alors, cette représentation de l'homosexualité, des personnages de couleur, etc ça m'a sorti du truc moi pour Les chroniques de Bridgerton. Je dois être un peu trop attachée à l'aspect historique ^^ Et un jour je rattraperai American Gods !

Vert a dit…

@Shaya
Attends de voir s'il y a une fin avant de te lancer ^^