samedi 18 mai 2019

J’ai tout essayé – Isabelle Filliozat


S'il y a bien un genre de livre qui ne m'a jamais attiré, c'est bien les livres de psychologie de l'enfant, sans doute parce qu'à force de parcourir les parutions chaque semaine dans Livres Hebdo, je constate que c'est un secteur qui semble parfois adorer construire sa croissance sur les angoisses des parents. Mais voilà, alors qu'on commençait à rentrer dans une phase un peu délicate de grosses crises de colère avec Mini-Vert, j'ai voulu trouver des pistes de réponses. J'ai donc jeté mon dévolu sur ce titre recommandé par une collègue (coucou collègue popote :D).

J'ai tout essayé ! porte ma foi bien son nom et ses sous-titres, à savoir « Opposition, pleurs et crises de rage : traverser la période de 1 à 5 ans » sur la couverture et « Comment ne plus batailler avec votre enfant » en 4e de couv. Tout un programme, je ne vous ferais pas de résumé. L'ouvrage est construit de façon intéressante avec un côté très pratique : situation / explication / solution, le tout avec beaucoup de dessins et d'encadrées qui rendent la lecture agréable.

Cet ouvrage s'inscrit dans la tendance de la parentalité positive (dont l'autrice est un peu la figure de proue si j'ai bien suivi). Si j'ai bien appris ma leçon en lisant ce livre, la parentalité positive prend le parti de miser non pas sur l'autoritarisme aveugle et la colère brute mais sur l'accompagnement et la médiation pour gérer les crises de colère.

Je dois avouer que ce livre m'a fait réfléchir à pas mal de choses à une période où je me retrouvais souvent énervée face à ma fille qui piquait des colères à tout va (en fait je me suis surtout dit que si elle me cassait déjà les pieds à un an, ça allait être une galère pas possible à trois ans, et ne parlons même pas de l'adolescence).

Pour cela, cette lecture m’a été utile. Il est tout de même bon de se rappeler que les comportements adultes qu'on plaque sur les attitudes des enfants ne sont pas vrais (comme lorsqu’on dit qu'un bébé nous manipule alors qu'il est à peine capable de manipuler une cuillère !). J'ai bien retrouvé ma fille pour certains cas de figure, et j'ai apprécié de trouver des idées pour résoudre certaines situations qui ont tendance à se répéter de façon à ce que ça ne se termine pas forcément en crise de larmes.

(notez que le livre ne propose hélas aucune solution miracle pour le changement de couche, mais en discutant ici et là sur les réseaux sociaux j'ai cru comprendre que c’était le lot de tous les parents)

Après, je dois avouer que je n'ai pas toujours été d'accord sur certains points et sur certains exemples. Le cas le plus frappant est celui de l'introduction qui si on le résume trop vite dit qu'en gros si un enfant escalade un meuble pour aller se servir dans un bocal de bonbons, il faut le féliciter pour son exploit et si on ne voulait pas qu’il le fasse, on n’avait qu’à pas mettre en place cette tentation. J’ai été un peu perplexe je vous avoue (et comme c’est dans l’introduction, on y repense pendant toute la lecture !).

Je me demande aussi dans quelle mesure on peut appliquer les solutions proposées tant cela demande de construire une réflexion, un luxe qu'on n'a pas toujours quand on réagir rapidement parce que Bébé est en situation de danger. Je suis bien d’accord pour faire preuve le plus possible de bienveillance avec les enfants de manière générale, on a aussi le droit de faire de l’autoritarisme dans certaines circonstances (notamment quand rien ne fonctionne et qu’on n’a pas forcément le luxe de passer la journée à tenter de convaincre un enfant de 12 mois de ne pas taper sur les vitres avec des objets lourds).

Ceci dit J'ai tout essayé ! reste un livre intéressant à lire et je suis toute de même contente de l'avoir lu. Même si je ne suis pas d'accord sur tout son contenu, il a le mérite d'ouvrir la réflexion et de proposer des solutions alternatives. Aux parents de voir ce qu'ils veulent en faire. Pour ma part je vais probablement continuer à appliquer ma méthode habituelle d’éducation façon protocole d’étude scientifique : identifier le problème, faire une hypothèse sur comment le résoudre, tester la solution, et recommencer si ça ne fonctionne pas !

Infos utiles : J’ai tout essayé ! est un livre écrit par Isabelle Filliozat et illustré par Anouk Dubois publié chez Jean-Claude Lattès en 2011. J’ai lu la version poche sortie chez Marabout début 2019 (229 pages).

24 commentaires:

  1. Intéressant ! Effectivement je pense qu'il y a toujours des choses à prendre et à laisser, après tout chaque enfant et chaque situation sont différents ! Mais c'est chouette d'avoir des tuyaux et surtout de se rendre compte qu'un enfant ne ment ni ne manipule à 1 an. Et qu'en plus il y a des raisons à leurs réactions, notamment neurologiques !

    Pour les couches, on en avait parlé, et la solution c'est système D ! Je suis passée depuis pas mal de temps aux couches culottes et elle supporte ça mieux, car pas obligée d'être allongée. Et en ce moment, elle met une couche à doudou pendant que je lui mets sa couche (prononcer "coucouche :') ) et ça se passe bien.

    Quel programme ces gosses !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lune
      M'en parle pas. Le summum en ce moment c'est la vitamine D. Elle n'a jamais rien dit et était même carrément coopérative, mais depuis deux semaines elle refuse de la prendre si elle n'a pas elle-même un flacon de vitamine D. Heureusement que j'avais du stock xD

      Supprimer
    2. Mdr moi je la mets dans son bib du matin parce qu'elle n'a jamais aimé le goût !

      Supprimer
  2. Tu peux aussi lire "Accueillir et éduquer son chaton", et transposer ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gromovar
      Tu l'as chroniqué sur ton blog celui-là ? ;)

      Supprimer
  3. Hihi. Bon tu connais mon côté réac mais dans le fond je pense que c'est bien tous ces bouquins, ça ouvre sûrement des portes à des tas de gens. De mon côté, j'ai lu deux bouquins sur le bilinguisme chez l'enfant il y a des années et, même si c'était conçu pour des parents, ça m'a bien aidée à comprendre ma propre enfance. Il y a quelque chose de rassurant et rassérénant à voir des problèmes délicats traités de manière plus scientifique, tu te sens moins impuissant et bizarre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alys
      Oui c'est sûr que ça aide de placer des explications scientifiques sur des expériences personnelles. Bon après à force de fréquenter les sites de débunkage je me méfie un peu maintenant du "d'après une étude..." parfois xD.

      Supprimer
  4. Intéressant, je vois qu'on a les mêmes problèmes ! :) Ici on n'en est pas encore à gérer de trop grosses crises de colère, mais ça ne saurait tarder...
    Pareil pour le changement de couche, ça devient de plus en plus problématique. On pourrait en discuter à l'occasion, c'est vrai que ça rassure de savoir que l'on est tous confrontés aux mêmes choses :)
    Le nom de l'autrice me dit quelque chose, je l'ai déjà entendue à la radio, genre dans Grand bien vous fasse sur "Pourquoi les bébés pleurent-ils ?" XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ksidraconis
      Elle est très connue, y'a deux semaines j'avais trois bouquins d'elle dans mes alertes nouveautés psycho au boulot xD

      Supprimer
  5. Voilà assurément un livre que je ne lirai jamais, grand bien m'en fasse :D Mais je compatis, ça doit pas être fastoche tous les jours (aucun jour ?) et j'ai assez de personnes concernées dans mon entourage pour avoir un aperçu du Machin.
    Le coup du bocal c'est pour augmenter les stats des urgences pédiatriques ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly
      Je sais pas, je pense que c'est juste l'exemple qui est mauvais (je comprends le propos derrière mais là j'ai trouvé que c'était mal présenté et trop facile à mal interpréter surtout)

      Supprimer
  6. La parentalité positive pour moi : taper une gueulante sur le gosse et lui expliquer après pourquoi j'ai raison !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le chien critique
      Merci tu es un modèle pour moi :D

      Supprimer
  7. Une méthode personnelle digne du Docteur, comment pouvait-il en être autrement ? De toute façon tant que tu ne tombes pas dans une méthode dalek, tout va bien ! =P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona
      La méthode Dalek ne marchera pas, j'ai des daleks en peluche à la maison, Mini-Vert est écroulée de rire quand ils font "exterminate" et après elle mordille leur oeil ou leur ventouse (aucun respect ces jeunes, je vous jure xD)

      Supprimer
  8. Le seul attrait que je trouve à ces livres, c'est le recul qu'ils peuvent générer sur les comportements enfants et parents. Et les échanges qu'ils peuvent faire naître amenant à se sentir moins seul.es face à certains problèmes.

    Bon, perso j'ai pas de gosses, mais en ayant été nounou x années et en ayant été tatie de xxx petitous, face à de grosses colères, caprices ou je n'sais quoi, j'ai été confrontée à la pulsion "je vais te décalquer si tu continues" (pas bien!...)
    J'imagine au quotidien sur la très longue durée et je compatis ^^
    Au final, c'est votre recette perso qui marchera toujours.
    Bon courage pour les phases compliquées. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Itenarasa
      Oui c'est toujours bon de prendre du recul avec ce genre du livre. Mais faut pas trop les prendre au pied de la lettre sinon bonjour la pression et la sensation permanente de culpabilité (mais sinon c'est sympa d'être parent hein xD)

      Supprimer
    2. Faites la nique à la culpabilité et aux pressions (externes surtout, internes aussi :p )

      (Ah mais je te crois que ce doit être sympa. Je crois que ça m'aurait plu. Au moins 1 :p Des fois, je me dis que j'aurais été une mummy badass mais j'aurais été aussi hyper anxieuse :p ahah)

      Supprimer
  9. S'interroger à la lecture de n'importe quel livre est toujours bon à prendre, peu importe le genre. Et puis, tu as réalisé l'essentiel : piocher ce qui t'intéressait et laisser de côté le reste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Acr0
      J'espère qu'il ne faut quand même pas trop que je m'interroge sur les livres de ma fille, sinon on est mal barrés xD

      Supprimer
  10. J'avoue avoir un faible pour les livres de Filliozat : ils m'amènent toujours vers cette réflexion que tu mentionnes :) Au coeur des émotions de l'enfant est également très intéressant, plus théorique mais également plus riche sur le pourquoi de ces explosions chez nos bambins :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Bouchon des bois
      J'ai bien noté d'y jeter un oeil un jour à l'occasion (mais là je travaille sur des méthodes de gestion de la colère façon Targaryen, c'est différent on va dire xD)

      Supprimer
  11. Il y a tellement tout et n'importe quoi dans ces rayons-là ! Ceci dit, je trouve que c'est tout de même assez intéressant pour se rappeler (ou apprendre) qu'un petit enfant n'a pas la maturité neurologique d'un adulte :) Et puis de toute manière, les parents parfaits n'existent que sur Instagram (comme les enfants parfaits d'ailleurs !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya
      Mais enfin, ma fille est parfaite... en photo ok xD

      Supprimer