mercredi 20 avril 2016

Dans la lumière et les ombres : Darwin et le bouleversement du monde – Jean Claude Ameisen


S’il y a une émission de radio dont je suis les podcasts avec une relative régularité et un plaisir toujours renouvelé, c’est Sur les épaules de Darwin de Jean Claude Ameisen, qui réussit à parler dans une ambiance feutrée aussi érudite que poétique de sciences, avec un « sense of wonder » peu commun, celui qu’on a parfois du mal à trouver à l’heure actuelle.

J’avais très envie de lire un texte de ce monsieur, j’ai donc emprunté à ma maman Dans la lumière et les ombres, un essai sur Darwin et sa théorie sur l’origine des espèces (qui a inspiré quelques épisodes de son émission à n’en point douter). Ce n’est pas le texte le plus facile à lire du monde, surtout dans les premières pages. Cependant il ne faut pas hésiter à s’accrocher, car cet essai se révèle néanmoins passionnant.

La première partie, L’aube, nous parle de comment Darwin a élaboré sa théorie et dans quel contexte. C’est de loin le morceau le plus difficile de l’essai, mais se révèle néanmoins fort intéressant, mettant en lumière les textes qui l’ont inspiré, la manière dont on a pu concilier théologie et science sur la question, ainsi que les contemporains qui ont posé des théories similaires.

Tout cela nous donne des bases solides pour aborder la deuxième partie, La nuit, qui aborde le pendant sombre de la théorie de l’origine des espèces, ou comment ont été développées les théories du darwinisme social et de l’eugénisme qui ont fait tant de mal au XXe siècle. Un passage dans l’ombre difficile, mais là encore très intéressant, et qui fait autant réfléchir qu’un bon roman d’anticipation.

Après quoi on repasse dans la lumière avec la troisième partie, Dans le futur distant, qui nous plonge littéralement dans le fonctionnement et l’évolution du vivant : génétique, ancêtres communs, hérédité et mutations, symbiose et autres merveilles qui font que nous sommes là, nous et tous les autres êtres vivants. J’étais familière d’un certain nombre de concepts (qui sont au programme en terminale S), mais c’était fascinant de le redécouvrir sous un nouveau jour et d’apprendre le contexte de leur découverte.

A l’image de l’émission, on apprécie Dans la lumière et les ombres autant pour son érudition (en témoigne la bibliographie bien remplie en fin d’ouvrage) que pour la beauté de son écriture. Du coup on peut plaquer sans peine la voix de l’auteur dessus et se laisse emporter par les mots… jusqu’à qu’on se retrouve à revenir en arrière parce qu’on a oublié ce qu’on a lu du coup.

C’est parfois un peu frustrant, mais cela n’enlève rien au caractère absolument fascinant de ce livre, qui n’a pas son pareil pour nous émerveiller, autant en mettant en scène les miracles du vivant qu’en nous contant comment ont été faites certaines grandes découvertes scientifiques.

Dans la morosité actuelle, c’est une lecture qui fait voyager, qui ouvre l’esprit et qui de manière général fait du bien. Je pense que je reviendrais aux écrits de ce monsieur à l’occasion, tout en continuant à écouter son émission.

(d’ailleurs si vous n’avez pas le courage de tenter l’aventure sur papier, profitez au moins de l’émission, il a récemment parlé de la lecture à travers les âges et de la vie de Marie Curie – quelle femme !-)

CITRIQ


Item 3 : Lire un essai ou un article traitant de science, de science-fiction, de fantasy ou de fantastique (je n’avais pas calculé en lisant ce livre qu’il pouvait compter pour le challenge, mais je suis bien contente de pouvoir l’y présenter)

4 commentaires:

  1. Hooo je note, c'est trop bien!! :)

    RépondreSupprimer
  2. il a l'air passionnant!
    J'aime bien changer des romans de temps en temps, je le note.

    RépondreSupprimer
  3. Oui ça a l'air tout à fait passionnant. Si tu cherches d'autres bouquins sur la théorie de l'évolution je te conseille ceux de Stephen Jay Gould.
    Par contre j'ai tenté cette émission une fois et j'ai pas trop trop accroché. Pourtant je trouve le sujet passionnant mais c'est la façon dont c présenté qui ne me satisfait pas je suppose.

    RépondreSupprimer
  4. @Alys et Mariejuliet
    Notez donc, notez donc ^^

    @Tigger Lilly
    Et y'a l'expo à la Cité des Sciences aussi, on a de quoi faire dans le domaine !

    RépondreSupprimer