lundi 11 janvier 2016

Replongeons dans Star Wars (2) – La trilogie originale

Après la prélogie, il est grand temps d’avancer dans la chronologie (tout en remontant dans le temps, c’est le charme fou de Star Wars, tout est à l’envers) pour se pencher sur la trilogie mythique, la première, l’ancienne, appelez-là comme vous voulez, retenez juste qu’à l’heure actuelle ce sont les épisodes IV,V et VI (même si ça n’a pas toujours été le cas).

Cet article n’a pas été facile à écrire car s’il est assez facile de casser du sucre sur la prélogie (et éventuellement de mettre en avant ses atouts inattendus), il est plus dur de parler de films avec lesquels on entretient une relation totalement émotionnelle qui rend difficile toute critique objective. Mais je vais tout de même tenter l’aventure.

Une fois encore, je pars du principe que si vous lisez cet article, c’est que vous avez vu les films, sinon fuyez, je n’ai pas vraiment pris la mesure des spoilers (savez-vous au moins qui est le père de Luke ?!).

Episode IV : Un nouvel espoir


En une phrase : Tellement classique qu’il en est impossible à critiquer

Les bons côtés :
  • Tout : C’est l’épisode fondateur, alors peu importe ses éventuels défauts, tout est bon à prendre dedans, il serait trop dur de faire une sélection !
  • La version française : C’est en écoutant l’émission Pop&Co qui se penchait sur la traduction française que j’ai réalisé que si on laisse de côté les Millénium Condor et autres Chiquetabac, Un nouvel espoir est un de ces films qui est autant (voir plus savoureux) en français qu’en anglais, avec quelques répliques bien chiadées pour Han Solo.
Les mauvais côtés :
  • Le début un peu lent : Sérieusement, une fois passée la première bataille spatiale, l’épopée des droides traîne un peu en longueur, c’est une bonne chose que la majorité des scènes coupées de ce film aient été coupées à ce moment-là !
  • Le contraste entre les scènes originales et celles retouchées : Personnellement je n’ai rien contre les nombreuses retouches qui ont été faites aux films originaux (globalement elles les enrichissent, et pour le reste c’est comme Jar Jar, on vit avec !), mais l’épisode IV est celui où le contraste est le plus frappant entre les ajouts au ciel bien bleu et les scènes d’origine plus crasseuses, ça se voit un peu trop !
En conclusion : Un nouvel espoir a beau être un cran en dessous de ses suites (et en plus ce n’est pas le premier que j’ai vu donc je n’ai pas vraiment de raison de lui être irrationnellement attachée), il est difficile d’en parler parce que c’est un peu le mythe primordial de cet univers…

Musiques à retenir : Main Title (of course), Binary Sunset (aka la première itération du thème de la Force), The Battle of Yavin et The Throne Room. Et avec tout ça j’allais oublier Cantina Band ! (et si je ne parle pas du thème de la Princesse Leia c’est parce que sinon on va dire que je cite tout le film !).

Episode V : L’empire contre-attaque


En une phrase : Le meilleur d’entre tous !

Les bons côtés :
  • La bataille de Hoth : Sacrée ouverture que ce débarquement de troupes impériales, cette lutte désespéré de la Rébellion qui se prend une belle raclée
  • L’histoire d’Han et Leia : Je vous disais à propos de Padmé et Anakin que leur histoire était d’une tristesse absolue, ce n’est pas le cas de Han et Leia qui malgré les difficultés qu’ils traversent (déjà ils ont leurs égos à surmonter, et une vague histoire de congélation) fonctionne à merveille avec de beaux dialogues
  • Le parcours initiatique de Luke : J’ai toujours une admiration pour Luke car si pour nous la Force et les Jedi sont un fait admis, lui il doit tout accepter en moins d’un épisode, et sérieusement réviser toute sa façon de voir le monde… et c’est superbement bien rendu avec ça !
  • Le final : Bespin, le plan de Vador, le combat avec Luke, la révélation, la fuite… pfiou, ce film se termine aussi bien qu’il avait commencé (enfin sauf pour les gentils !).
  • Le ton très sombre : depuis l’épisode III est venu ajouter son quota de tragique au compteur, mais L’empire contre-attaque a longtemps garder sa palme d’épisode le plus dramatique… et quand c’est aussi bien géré, c’est un régal.
Les mauvais côtés :
  • Euh… : Il y a peut-être un petit décalage désormais avec la prélogie (certains raccords ne fonctionnent pas toujours très bien), mais c’est bien pour trouver un truc à dire dans cette partie !
En conclusion : La crème de la crème de Star Wars, inégalée à ce jour (et sans doute pendant encore longtemps). A titre personnel je me régale à chaque revisionnage… dernièrement je me suis rendue compte à quel point ce film était important pour pointer les différences de caractère entre Luke et Anakin. Si leur parcours semble similaire par bien des aspects, le fils est quand même loin d’avoir le même tempérament que le père !

Musiques à retenir : Difficile de faire l’impasse sur la mythique The Imperial March et sur les presque aussi mythiques Yoda’s Theme, Han Solo and the Princess. Et The Battle of Hoth et The Asteroid Field restent les plus belles musiques d’accompagnement (à tel point qu’on revoit la scène rien qu’à les écouter), sans parler du final que j’ai toujours adoré.

Episode VI : Le retour du Jedi


En une phrase : Une belle conclusion (jusqu’à la sortie du VII)

Les bons côtés :
  • La séquence de sauvetage chez Jabba : avec l’entrée progressive en scène de tous les personnages (on commence avec les droides comme pour le IV), plein de retournements, des amis qui se retrouvent (et discutent du bon vieux temps en pleine baston), j’adore !
  • Luke devient un Jedi : on s’en rend compte dès le début du film, Luke a bien bossé entre les deux épisodes et c’est un bonheur de le découvrir plus mûr et sûr de lui.
  • Le côté épique de la conclusion : Techniquement on suit en même temps un combat au sol, un combat dans l’espace et un combat de Jedi, ça s’est déjà vu ailleurs mais rarement avec un tel rythme !
  • La confrontation Luke / Vador / Empereur : Déjà excellente en elle-même, elle l’est encore plus en regard de la prélogie quand on voit l’Empereur tenter ses combines qui ne marchent pas très bien sur Luke (paradoxalement Vador s’y entend bien mieux pour mettre son fils en pétard).
Les mauvais côtés :
  • Les ewoks ? : C’est probablement avec les ewoks qu’on s’engage dans cet univers de Star Wars un peu enfantin (qui en viendra aux gungans plus tard), mais personnellement je les aime bien malgré leurs contradictions, ils rentrent à merveille dans cette trilogie où tous les combats ressemblent à du David contre Goliath (et ils permettent à Chewbacca d’avoir ses moments de gloire poilus !).
En conclusion : C’est le premier Star Wars que j’ai vu (oui j’ai vraiment abordé cette saga dans le mauvais sens !), difficile donc de le critiquer… il bouge bien, il offre une excellente conclusion, et la franche camaraderie qui se dégage des personnages me fait toujours chaud au cœur.

Musiques à retenir : Là encore c’est un vrai festival, même si j’avoue un faible pour Emperor's Throne Room, Victory Celebration et bien sûr The Battle of Endor (à ce niveau-là épique n’est plus un adjectif adapté).

Voilà pour la trilogie « classique » qui garde bien des années plus tard toujours le même charme inexplicable (j’étais d’ailleurs bien incapable d’expliquer à une collègue pourquoi Star Wars suscite un tel engouement l’autre jour). Il ne manque plus qu’un petit détour par l’univers étendu désormais « légendaire » et nous terminerons enfin cette balade avec l’épisode VII !

10 commentaires:

  1. L'histoire d'amour de Leia et Solo me saoule un peu (indépendamment du fait que celle entre Anakin et Padmé est juste ridicule). La dernière fois que je l'ai vu la beauferie d'Han m'a sauté aux yeux et j'avais envie de baffer Leia que ça lui fasse de l'effet. Ça m'avait un peu gâché mon revisionnage.
    Faudrait que je réfléchisse (et que je les revois tous un petit coup pour ce faire) pour définir lequl est mon préféré.

    RépondreSupprimer
  2. Cette trilogie, tu as essayé de l'appeler : la seule ;-)

    Et effectivement il y a une gros problème entre anciennes scènes et scènes retouchées / rajoutées près de 20 ans plus tard. ça se voit très bien dans la scène de la cantina du VI, où on a les anciens extra-terrestres, qui chantent, à côté du nouveau au solo et en image de synthèse pour l'occasion.

    Pour ma part j'ai vu le IV, le VI puis le V, ce qui m'a un peu gâché le : "Je suis ton père", c'est un peu dommage. Pour ce qui est de la bataille de Hoth, dis-toi qu'elle aurait dû être encore plus importante, mais qu'elle s'est contentée de se concentrer ur l'attaque du générateur de bouclier pour cause de budget et de figurants.

    Sinon un autre truc qui m'a "choqué" récemment avec la version BR du IV, c'est quand Luke découvrir sa famille (son oncle et sa tante) après le passage des Stormtroopers : ben avant on ne voyait pas grand chose, peut être une espèce de tas, qui fume mais sans plus. Désormais on peut se rendre compte que les cadavres sont assez bien fait , voir même un peu trop, et la scène aurait pu être choquante, si je l'avais vu avec une telle définition à l'époque.

    RépondreSupprimer
  3. C'est marrant parce qu'après avoir lu ton article sur les épisodes I. II. III (qu'il faudra que je revoie aussi , même s'ils sont loin d'être mes préférés, forcément !) j'ai eu envie de revoir la trilogie initiale et bam, je me les fais ce WE et bam tu en parles ^^
    Bon pour ma part cette trilogie reste et restera toujours l'essence de Star Wars, évidement je suis d'accord avec toi pour les Ewoks, c'est enfantin mais cela reste dans l'essence même du truc. Pour le reste, les batailles, les personnages, waouhhhh, mes émotions et sentiments sont restés intacts des années après (je n'avais vu que le Retour du Jedï au cinéma et j'étais encore petite, il m'avait effrayée mais fascinée en même temps). En plus ce qui fait le petit plus, c'est la qualité d'un tel film à une époque où on en était encore aux maquettes et rien que pour cela, pour moi, il vaut son pesant d'or et enterre tout le reste.

    RépondreSupprimer
  4. @Tigger Lilly
    Au contraire moi j'adore leur relation, elle est à des années lumières des dialogues mièvres habituels avec Leia qui doit se dire un peu au fond d'elle qu'un type comme Han c'est indigne d'une princesse et Han qui en fait des tonnes à tel point qu'on ne sait pas s'il cherche à la séduire ou à la faire fuir... bon après ça marche aussi parce que c'est Harrison Ford, Hayden Christensen ne serait pas aussi convaincant :D

    @Fánaríë
    Pour les cadavres dans le 4 j'ai eu la même réaction en découvrant le dvd (les nombreux visionnages de vieilles VHS sur télé cathodique ne permettaient pas de voir ça), pendant des années je ne comprenais pas ce qu'il voyait et là... (c'est pas le seul cas de figure, la première fois que j'ai vu l'épisode 5 j'ai pas compris non plus ce que voyait Luke dans la cave sur Dagobah faute de netteté xD).

    @Endea
    C'est vrai qu'il se maintient encore très bien, c'est l'avantage des effets spéciaux "fait main" (enfin plus ou moins ^^).

    RépondreSupprimer
  5. Je ne peux qu'approuver cette ode à la trilogie originelle ! POur ma part, je l'ai découverte au cinéma au moment de l'édition spéciale et elle a marqué mon adolescence...

    Moi aussi j'ai aimé la romance Han/Leia, et les Ewoks ne m'ont pas dérangés (il faut dire aussi qu'ils ont l'avantage de ne pas parler un langage compréhensible, n'est-ce pas Jar-Jar ?) !

    Et les cadavres sont clairement plus visibles sur l'édition DVD/Blue-ray récente, ça m'a surprise moi aussi il y a quelques semaines !

    Bref, une trilogie indéboulonnable que je ne me lasse pas de revoir...

    RépondreSupprimer
  6. On va finir par avoir une étude complète de la saga Star Wars ici, c'est cool ! :)
    Et que rajouter d'ailleurs ? La trilogie fondamentale, celle par qui tout a commencé (enfin, chronologiquement non, enfin si mais non...^^), le top. ;)

    RépondreSupprimer
  7. @JainaXF
    Oui si ça se trouve les phrases des ewoks sont pas très littéraires, mais comme on n'y comprend rien tout va bien :D

    @Lorhkan
    Depuis le temps que je voulais la faire, cette étude. La suite bientôt ^^.

    RépondreSupprimer
  8. Trop cool de lire tout ça, je ne les ai pas regardés depuis des années et ça me rafraîchit un peu la mémoire :)

    RépondreSupprimer
  9. @Alys
    Même pas tentée par un petit revisionnage ?

    RépondreSupprimer
  10. Ha si si, grave, mais vu le temps que je consacre aux films et aux séries..... :D Ça pourrait faire un objectif pour l'année....

    RépondreSupprimer