vendredi 11 janvier 2008

Les Noëls électriques (anthologie)


Un peu tard pour les fêtes, me direz-vous… tiens d’ailleurs, je n’en ai souhaitez aucune, et bien soit, faisons-le maintenant : joyeux noël et bonne année !

Voilà, c’est fait… bref j’ai dû parler (saouler certaines personnes même) avec les moutons électriques, et avec leur recueil de nouvelles Fiction Spécial : Les anges électriques, sorte de hors-série de leur revue Fiction. Et bien pour la fin de l’année 2007, nous voilà avec un bouquin –aussi incroyable que ce soit- encore plus beau à voir que le précédent : les Noëls électriques.

Il faut le voir pour le croire, parce que voir la couverture comme ça sur Internet ne rend rien, mais avant même de lire le contenu, ce bouquin est magnifique rien que dans l’esthétisme. La couverture (signée Letizia Goffi) est déjà belle comme ça mais en vrai… Nous avons donc la couverture avec ses personnages liés au mythe de Noël (l’étude à la fin de l’ouvrage permet de les identifier) qui défilent sous des arbres dorés, à l’extérieur et sur les rabats… et à l’intérieur des rabats (mais sans les arbres). Les premières pages avec le sommaire sont en couleur (*bave*), et même si le reste est en noir&blanc, chaque nouvelle est illustrée par une pleine page et une petite image à la fin…

Ça c’était la première raison d’acquérir ce petit bijou, et c’est déjà une sacrée raison en soit… mais mais mais le contenu est tout aussi intéressant : vu qu’il s’agit de dix-neuf nouvelles autour de Noël, par des auteurs français et américains, et dans tous les genres et ambiances, noël féerique ou cauchemardesque, science fiction ou conte, léger ou cynique, des fois émouvant, des fois dramatique, des fois joyeux… bref y’en a pour tous registres et tous les goûts, c’est un peu comme les papillotes… (et accessoirement on ne sait jamais sur quoi on va tomber).

Personnellement mes coups de cœurs sont pour Adaptation de Connie Willis (un conte de noël littéralement et mélancolique), Un contrôle de Noël de Johan Héliot (tout est dans le titre, et ça fait froid dans le dos), Du chauffage au sol considéré comme arme d’attaque de Xavier Mauméjean (une enquête de St Nicolas dans un monde pas banal), et Noel dans la cathédrale de Reims de David Calvo (un cynisme à toute épreuve sur la fin d’une époque).

Bref, même si la période des fêtes se termine, jetez-y un œil pour retrouver l’ambiance douce-amère de Noël… Ah oui et en bonus track, on trouve à la fin de l’ouvrage on trouve un petit historique sur Noël et ses avatars par André François Ruaud, pas inintéressant du tout pour sa petite culture générale… (accessoirement ça vous donne un prétexte pour avoir des cadeaux du 1er décembre au 6 janvier, vu le nombre incroyable de figures mythiques à travers le monde susceptibles de vous en apporter…).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire