mercredi 4 mai 2016

Sur le fleuve – Léo Henry et Jacques Mucchielli


Après avoir visité la ville d’Yrminadingrad, j’ai voulu continuer à explorer les œuvres de Léo Henry et Jacques Mucchielli, et j’en ai profité pour dépoussiérer cette grosse novella, Sur le fleuve, que j’avais laissé trop longtemps en attente sur ma liseuse.

Me voilà donc partie pour une aventure Sur le fleuve, un fleuve d’Amérique du Sud semble-t-il, qu’explore une troupe d’explorateurs plutôt bariolée composée d’un noble castillan, d’un inquisiteur et de son secrétaire, d’un prêtre fou, d’un néerlandais, d’un corse et d’un galicien, ainsi que de quelques indiens. Leur objectif ? Attendre l’Eldorado, le fameux pays où les bâtiments sont construits en or.

Il y aurait assez logiquement de quoi remplir une saga en de multiples tomes, mais Léo Henry et Jacques Mucchielli arrivent à un résultat aussi satisfaisant en quelques deux cents pages, grâce à une ambiance d’aventure fort plaisante, et surtout grâce à une narration brillante extrêmement bien maîtrisée.

Celle-ci saute d’un personnage à l’autre, explorant tour à tour leur conscience et les évènements qui les ont amenés-là, au fur et à mesure que l’expédition s’enfonce dans la jungle et essuie des pertes (humaines ou matérielles). On a d’ailleurs l’impression d’assister à une variation sur les Dix petits nègres, sans que cela soit gênant (au contraire cela créé une envie d’avancer, à qui le tour maintenant ?).

Avec son aventure bien écrite et rondement menée, Sur le fleuve est donc un texte qui se révèle étonnamment complet en dépit de son format. On n’a jamais l’impression d’une nouvelle délayée ou d’un roman avec un goût de trop peu, au contraire, on termine sa lecture tout à fait rassasié. Une chouette aventure, une excellente démonstration que le format court c’est le bien, et de manière générale une lecture que je vous conseille de tenter.

CITRIQ

3 commentaires:

Manon Bousquet a dit…

L'extrait dans leur anthologie numérique m'avait déjà bien donné envie... Avec ton commentaire, je crois que je suis obligée de craquer ^^

Tigger Lilly a dit…

Très chouette petit livre, j'en garde un très bon souvenir.

Vert a dit…

@Manon Bousquet
Ca serait dommage de se priver, d'autant plus qu'il se lit vite ^^.

@Tigger Lilly
J'hésite à le racheter en papier pour pouvoir le prêter en fait... (c'est tellement hors-genre que n'importe qui peut le lire je crois).