lundi 3 octobre 2016

Recueil factice – Septembre 2016

Je vais être honnête, j’ai volontairement repoussé un de mes comptes rendus de lecture à octobre pour avoir neuf lectures pour le neuvième mois de l’année. Parce que c’est joli. Et accessoirement parce que cela me simplifiait aussi la vie pour la grille des couvertures !



LIVRES


Bifrost n°78 : Ursula K. Le Guin : de l’Ekumen aux confins de Terremer
Mon premier Bifrost depuis fort longtemps (il est loin le temps où je feuilletais les pages de critiques à la bibliothèque), mais comment résister à un dossier sur mon auteure favorite, d’autant plus quand il est aussi complet ? Si je n’ai pas appris grand-chose à la lecture, j’ai apprécié la balade, surtout l’interview très pétillante et l’article L’anthropologie et l’archéologie du futur qui m’a donné envie de donner une seconde chance à La vallée de l’éternel retour. Je regrette l’absence d’une bibliographie mais je comprends, elle aurait sûrement demandé une vingtaine de pages supplémentaires !
Côté nouvelles je connaissais déjà Ceux qui partent d’Omelas, j’ai apprécié Les mots du déliement (même si j’aurais apprécié un texte plus marquant) et j’ai trouvé la nouvelle de Laurent Genefort, Ethfrag, plutôt glaçante (mais c’est Omale donc c’est intéressant !).

Bifrost n°82 : Neil Gaiman : entre miroirs et fumées
Comme pour Ursula K. Le Guin, je n’ai pas pu résister. Encore une fois je n’ai pas appris grand-chose mais j’ai apprécié de revisiter toute son œuvre (notamment la partie comics) et je compte faire bon usage de la bibliographie pour pointer les manques dans ma collection (je suis déjà ravie de faire partie des élus qui possède sa biographie de Duran Duran, merci Humble Bundle !).
Côté nouvelles j’avais déjà lu celle de Vandana Singh et j’ai trouvé intrigante celle de Thomas Day. Le texte de Marie Pavlenko a un petit côté Neil Gaiman (ce n’est sans doute pas un hasard) et la nouvelle de Neil Gaiman, Comment le marquis retrouva son manteau permet de prolonger agréablement Neverwhere.

Danny, le champion du monde – Roald Dahl
Un très joli roman jeunesse : Chronique complète

Audience captive – Ann Warren Griffith
Un court texte délicieusement cynique : Chronique complète

L’homme qui mit fin à l’histoire – Ken Liu
Un superbe texte sur l'Histoire, à découvrir absolument : Chronique complète

Club Uranium (Origines 3) – Stéphane Przybylski
Une suite dans la continuité, toujours aussi divertissant et documenté : Chronique complète

Pottermore présente… (3 mini-guides sur Harry Potter) - J. K. Rowling
Trois bonus non indispensables mais fort sympathiques : Chronique complète



FILMS


Fukushima mon amour – Doris Dörrie
Grâce à Tigger Lilly, j'ai pu profiter de cette authentique avant-première (le film ne sort qu'en février prochain) pour découvrir un film étrange, qui pourrait être affreusement triste mais se révèle plutôt touchant et souvent drôle. Il met en scène la rencontre et le cheminement ensemble de deux personnages que tout semble opposer : une Allemande déguisée en clown venue à Fukushima pour aider la population là-bas tout en fuyant ses propres malheurs et une vieille japonaise qui cherche à se réinstaller dans sa maison, pourtant située en zone encore irradiée. Ce film tire son charme d'une foule de petites choses : son multilinguisme (on y parle allègrement allemand, japonais et anglais voir un peu de tout ça à la fois selon si on veut se faire comprendre ou si on ne trouve pas ses mots), son atmosphère très étrange (parfois très triste, parfois très légère) et ses petites scènes très attachantes, notamment autour de la cérémonie du thé. Un joli film donc !

Kubo et l'armure magique – Travis Knight
Un très joli film d'animation : Chronique complète



SÉRIES


Dark Matter – Saison 2
Après une première saison très plaisante, j’ai signé sans souci pour retrouver mes aventuriers amnésiques de l’espace préférés qui ont toujours le chic pour plonger dans les ennuis, de préférence d’ampleur galactique. Pas de grands changements pour cette saison 2, si ce n’est quelques ajustements de casting. Dark Matter est une série toujours agréable à suivre pour son univers de space-opera à petit budget (toutes les planètes ont des forêts canadiennes, comme dans Stargate !), pour ses personnages plutôt attachants et pour ses intrigues qui abusent à outrance du cliffhanger, y compris à la fin de la saison. De même que Stranger Things joue sur la nostalgie des années 80, Dark Matter table sur la nostalgie des séries de SF des années 90, et ça fonctionne à merveille. Vivement la saison 3 !

House of cards – Saison 3
Cette saison 3 marque un tournant dans la série, alors que nos deux héros atteignent enfin leur objectif… ce qui de pair avec pas mal de changements et de déconvenues. Il est en effet bien plus facile de manigancer dans l'ombre que lorsqu'on est sous le feu des projecteurs, et Underwood n'enchaîne pas vraiment les succès. Sa femme encaisse beaucoup également, alors qu'elle essaye de se sortir de son rôle de first lady, et j’adore son personnage à la fois très manipulateur, très ambitieux mais aussi très sensible et très humain. C'est vraiment une excellente série politique à suivre, d'autant plus qu'elle est à la pointe de l’actualité.

Orange is the new black – Saison 3
Après une saison 1 très « colonie de vacances » et une saison 2 plus sérieuse avec de vrais méchants, cette nouvelle saison part dans une direction plutôt WTF (entre les plateaux-repas, les petites culottes et la SF érotique !) sans pour autant oublier d’être sérieuse et touchante sur certains sujets. Comme d'habitude la recette fonctionne bien : on aime et on déteste les personnages, on rigole et on est ému par ces portraits de femmes, et on enchaîne les épisodes plus vite que la lumière !



SORTIES


L’enquête du M (escape game de la RATP)
Après tant d'années à zieuter la chasse au trésor de la RATP sans jamais avoir l'occasion d'y participer (j'ai toujours autre chose de prévu le week-end des journées du patrimoine), j'ai enfin pu sauter sur l'occasion cette année, après avoir lutté pour obtenir des places. Se déroulant dans un hangar abritant de vieilles rames de métro et de vieux modèles de bus, cet escape game relève plus du jeu de piste qu'autre chose, mais cela n'enlève rien au plaisir que nous avons eu à se casser la tête sur les énigmes tout en déambulant au milieu (et à bord) de ces antiquités. Si l’expérience est reconduite l’année prochaine, nul doute à avoir, nous reviendrons !
Un compte rendu plus détaillé est disponible chez Tigger Lilly.




JEUX VIDÉO


Hearthstone : une nuit à Karazhan
Cette nouvelle aventure Hearthstone offre comme La ligue des explorateurs des cartes supplémentaires et quelques combats originaux dans une ambiance délirante (résolument disco). C'est très drôle à jouer et les nouvelles cartes sont fort sympathiques (pour le coup on en a pour son argent si on achète le pack complet), par contre les boss à affronter sont un peu trop faciles, j'ai à peine eu besoin d'adapter mes decks, et même les héroïques n'ont pas l'air si impossibles que cela (là on n'en a pas forcément pour son argent).



MUSIQUE

Pas de musique de film ce mois-ci, même si c’est un film qui m’a amené à cet artiste (vous retrouverez facilement lequel). Yann Tiersen vient de sortir un nouvel album, EUSA, dont je suis déjà complètement accro :





À VENIR EN OCTOBRE

En octobre il y a les Utopiales, il convient donc de faire du ménage dans sa PàL avant d’y aller. La bonne nouvelle c’est qu’en ce moment les acquisitions sont presque toutes lues immédiatement (du coup la PàL ne grossit pas). La mauvaise c’est que du coup j’ai toutes les peines du monde à lire le reste (du coup la PàL ne baisse pas). Arriverais-je à descendre ma PàL à 20 livres ? Vous le saurez lors du prochain recueil factice !

12 commentaires:

Acr0 a dit…

Tu as bien raison, voilà une belle grille de couvertures ! Je n'ai pas encore lu ta chronique des trois mini-guides sur Harry Potter car je souhaite les lire prochainement :) Je note "Fukushima mon amour" (en patientant) et Kubo. Oui la recette de OITNB fonctionne vraiment bien ! J'ai lu le compte-rendu de Tigger Lilly concenrant l'enquête M, vous avez dû bien vous amuser. Pour ta PAL, si tu n'arrives pas à te motiver pour les lire, c'est peut-être tout simplement qu'ils ne te font plus envie. Il faudrait alors envisager de les décompter de cette fameuse pile.

lutin82 a dit…

Oui, effectivement 9 lectures pour le 9° cela en jette!
Et je me jette sur ta critique du club Uranus.

bizzetmiel a dit…

Je suis d'accord aussi très jolie couverture et surtout quel riche chronique. Pour ma part, déjà vu Kubo, mais je note Dark Matter (à commencer par la saison 1à) et peut-être Fukushima quand il sortira.
J'adore les Orange is the new black et je trouve que jusque là, la série a bien réussi à évoluer et à se renouveler. Je trouve particulièrement réussi cette manière de garder une cohérence et réussir à créer un attachement envers les personnages tout en suivant de nombreux protagonistes différents. Ca change des production avec un ou deux personnages principaux et une poignée de figurants avec une pseudo personnalité qui gravite autour.

Ksidraconis a dit…

Joli bilan ! Merci d'avoir signalé la sortie du dernier Yann Tiersen, je m'en vais écouter ça tout de suite ! :)

Tigger Lilly a dit…

Je suis déjà en train de vendre Fukushima mon amour à tout le monde XD

Cette enquête du M était très sympathique et je rempile quand tu veux. Ce qui me fait penser que je crois que j'ai complètement oublier de te mentionner dans le billet, ce qui est inqualifiable. Je réparerai ça lorsque je ne serai plus en train de voler du temps de travail à mon employeur :D

Hearthstone, j'ai complètement et définitivement laissé tomber je crois , , ça me rend un peu triste.

Vert a dit…

@Acr0
Oui mais c'est des cadeaux, c'est toujours difficile de les sortir sans leur avoir jeter un oeil. Je vais arriver je pense, faut juste que je continue la méthode un ancien/un récent, c'est ce qui marche le mieux ^^

@Lutin82
Je suis pas sûre de renouveler l'exploit en octobre (et encore moins en décembre xD)

@Bizzetmiel
Toutafé, d'ailleurs j'aime bien le fait que Piper qui était un peu la porte d'entrée à l'univers finisse par glisser complètement au second plan et ne pas avoir plus d'importance que les autres (enfin en tout cas c'est le cas au début de la saison 4 ^^)

@Ksidraconis
Ravie d'avoir pu être utile ^^.

@Tigger Lilly
C'est pas toujours facile Hearthstone en ce moment. Il te faudrait un bon coach en fait :D

Shaya a dit…

Le suspens est à son comble pour ta PAL :p Sinon je suis admirative, tu dis que tu ne lis plus, mais 9 livres lus quand même pour septembre, la classe !

Vert a dit…

@Shaya
Y'en a juste une bonne moitié qui ne dépasse pas les 100 pages le livre ^^

Lorhkan a dit…

Je plussoie pour Kubo, très joli avec une ambiance dépaysante (et une très jolie musique, il faut d'ailleurs signaler la très jolie reprise des Beatles sur le générique de fin). Il faudrait que j'en dise deux ou trois mot sur mon blog.

Sur les séries et les sorties récentes de romans, je suis un peu largué en ce moment (mais le dernier Ken Liu est à ne pas rater bien sûr), mais du coup je note la sortie du nouvel album de Yann Tiersen dont j'ai entendu quelques extraits sympathiques. Et puis c'est facile d'écouter de la musique en faisant autre chose en même temps... ^^

Vert a dit…

@Lorhkan
La BO de Kubo est vraiment sympathique, je la présenterais peut-être dans mon recueil d'octobre (ça me laisse le temps d'isoler un morceau, ce qui est toujours dur...)

Alys a dit…

Mouhaha pour les neuf lectures...
J'ai acheté un recueil de Ken Lieu à Dublin. En septembre, vous avez été vraiment trop nombreux à en dire du bien, du coup je m'étais notée de le chercher en librairie. Il y a The Man Who Ended History dedans. J'espère le lire assez vite.

Vert a dit…

@Alys
C'est un excellent investissement que tu ne regretteras pas je pense ^^