lundi 8 février 2016

Twin Peaks - Saisons 1 & 2


Twin Peaks fait partie de ces séries dont on entend forcément parler (qui n’a jamais croisé sur son chemin un « Qui a tué Laura Palmer ? » sans trop savoir de quoi il en retourne ?), sans pour autant avoir l’occasion de la découvrir vu son ancienneté. L’annonce d’une saison 3 donnait encore plus envie de s’y mettre, autant dire que ça tombait à pic que Netflix la sorte de ses cartons !

Créée au tout début des années 90, cette série nous fait visiter une petite ville perdue des Etats-Unis, Twin Peaks, non loin de la frontière du Canada, où une lycéenne, Laura Palmer, vient d’être assassinée. Un agent du FBI, Dale Cooper, vient mener l’enquête et va forcément déterrer en passant pas mal d’histoires sordides, y compris dans le passé de Laura.

Avec une histoire comme celle-ci, qui mise sur un lieu et ses habitants pour construire toute l’intrigue, on sent bien dès les premiers épisodes toute l’influence qu’a pu avoir une série comme Twin Peaks sur un certain nombre de séries modernes (Netflix suggère Broadchurch et Utopia comme recommandations liées à Twin Peaks, et c’est ô combien adapté).

Cependant Twin Peaks doit je pense son statut « culte » à sa bizarrerie inimitable : les personnages sont tous hauts en couleur et délicieusement étranges (ou fous, voire les deux à la fois), les dialogues semblent parfois complètement absurdes et l’intrigue est hautement imprévisible (les codes des séries policières ne s’appliquent pas vraiment à une série où l’on lance des cailloux sur des bouteilles).

Cela n’a rien de surprenant vu la présence de David Lynch au générique (co-créateur de la série avec Mark Frost), et pour peu qu’on accroche à cette ambiance parfois un peu étrange, Twin Peaks est une de ces séries qu’on n’oublie jamais, justement parce qu’elle est unique en son genre.


Cependant tous les épisodes sont loin d’être de facture égale. Enfin disons que la série se divise en deux parties. La première, composée de la saison 1 et du premier tiers de la saison 2, couvre l’enquête sur le meurtre de Laura Palmer. Elle est absolument géniale, aussi drôle qu’angoissante, et très prenante question intrigue. Elle a de plus l’avantage de se suffire à elle-même (à quelques sous-intrigues près).

La deuxième partie (la fin de la saison 2) est beaucoup moins convaincante. L’intrigue principale fait un peu prétexte à développer l’arrière-plan, et si cela permet de profiter un peu plus longtemps de l’ambiance unique de cette petite ville peuplée de fous furieux, elle est beaucoup trop touffue si bien qu’on perd rapidement le fil (surtout lorsqu’on fait des pauses un peu trop longues entre les épisodes), et la fin presque rushée et vraiment bizarre a eu du mal à me convaincre.

Il existe un film, Fire walk with me, qui complète l’ensemble en racontant les derniers jours de Laura Palmer, mais comme j’ai été un peu refroidie par le final de la saison 2, je ne sais pas si je le rattraperais (peut-être avant la saison 3, je suis tout de même curieuse de voir ce qui peut bien se passer 25 ans après…).

Ceci dit même la saison 2 est clairement un cran en dessous de la première (qui est, je me répète, absolument géniale), cela ne m’empêche pas d’avoir adoré globalement cette série pour son ton décalé, ses personnages, son atmosphère délicieusement fin des années 80 et ses quelques détails hilarants à posteriori (notamment les rôles de ceux qui deviendront plus tard l’agent Fox Mulder et le Général Hammond de Stargate).

Une série à découvrir donc (si ce n’est pas déjà fait), et si vous manquez de temps, sachez que vous n’avez pas besoin de tout regarder !

6 commentaires:

Shaya a dit…

Bon, si je comprends bien, j'ai plus qu'à la rajouter à ma liste de séries à voir, c'est ça ? xD Au moins pour la première saison xD

Fánaríë a dit…

Ce que j'ai surtout retenu de cette série, c'est qu'il ne faut surtout pas regarder le film avant d'avoir vu la série, parce que sinon on ne comprend rien :-)

Anonyme a dit…

A la rigueur, à moins d'être un fan absolu de bizarrerie lynchienne, il vaut mieux éviter le visionnage du film même après avoir vu la série.

C'est un trip sous psychotropes assez irritant qui n'apporte rien à l'intrigue.

Par contre, je suis tout à fait d'accord avec ton analyse concernant les 2 saisons.

Tigger Lilly a dit…

Je ne dirai qu'une chose : les hiboux ne sont pas ce que l'on pense.

Lorhkan a dit…

Sur Netflix ? Ok, je regarde ça, avant la troisième saison forcément.

Vert a dit…

@Shaya
Tout à fait !

@Fánaríë
Ca ne me surprend pas vraiment...

@Anonyme
Le film est dans la lignée de la fin de la saison 2 alors ^^

@Tigger Lilly
Je ne suis pas vraiment sûr d'avoir compris ce qu'ils étaient au final xD

@Lorhkan
Yep tu n'as pas d'excuses ^^