vendredi 15 janvier 2016

Replongeons dans Star Wars (3) – L’univers étendu « Legends »

Pour la plupart des gens, Star Wars se résume à six sept films. Les plus observateurs auront noté l’existence de quelques films et séries dérivées (comme Clone Wars), mais il n’y a guère que les fans purs et durs pour connaître l’immensité de ce monde, grâce à tout l’univers étendu qui s’est déployé sur bien des supports au fil des années.

Avec l’arrivée de l’épisode VII, c’est une nouvelle continuité qui s’ouvre. Si bien que tous les livres, BD, jeux vidéo et dessins animés sortis avant lui (à quelques exceptions près) sont donc partis à la corbeille… enfin dans une sorte d’univers alternatif appelé « Legends ».

C’est tout à fait logique (ne serait-ce que d’un point de vue marketing), mais je vous avoue ressentir une pointe de tristesse à voir toutes ces belles histoires tomber dans l’oubli… enfin dans un univers parallèle. J’ai en effet passé d’excellents moments avec Jacen et Jaina Solo, les Spectre et le grand amiral Thrawn (parmi tant d’autres).

Alors avant de leur dire adieu (pour aller peut-être découvrir les nouvelles aventures qui les remplacent), je tenais à faire un petit tour des histoires qui m’ont le plus marqué (pour des raisons plus ou moins valides, comme vous allez le voir). La présentation suit la chronologie Star Wars (l’an 0 étant la bataille de Yavin, l’épisode IV).

  • Autour de -4000 – Knights of the old republic (jeux vidéo – comics)
Se déroulant bien avant les films, cet univers a commencé en jeu vidéo, avec l’excellent Knights of the old republic (un rpg Star Wars vraiment bien fichu, classique mais avec un twist digne de L'Empire contre-attaque, sa suite aurait été grandiose si son développement n’avait pas été rushé, et ça reste un jeu à la Planescape Torment qui soulève plein de questions pertinentes) et s’est étendu aux comics avec l’excellent Chevaliers de l’ancienne république où un jeune padawan est accusé du meurtre de ses camarades en pleine guerre mandolorienne.
J’ai aimé ce bond dans le passé qui permet de s’affranchir des films, de faire du neuf avec du vieux (ou plutôt du vieux avec du neuf)… on s’étonnera parfois de l’absence de décalage technologique (qui existait dans d’anciennes BD se situant à la même époque et beaucoup plus kitschs), mais sinon c’est un excellent univers (qui aurait pu être conservé en plus vu sa distance…).

  • De -44 à -40 – Les apprentis Jedi (romans jeunesse)
Cette série pour la jeunesse se penche sur l’apprentissage d’Obi-Wan (avant La Menace fantôme), où on le voit galérer à se trouver un maître et se comporter parfois comme un ado idiot (mais par rapport à Anakin Skywalker ce n’est rien du tout). C’est un vrai bonheur à lire car c’est du jeunesse qui ne prend pas les enfants pour des idiots, et on apprécie d’autant plus le duo qu’il forme avec Qui-Gon dans l’épisode I. J’ai prescrit la série à mon filleul, c’est comme ça qu’il est entré dans l’univers Star Wars !

  • -22 – Point de rupture (roman)
Un roman écrit par Matthew Stover qui se penche sur le personnage de Mace Windu pendant la Guerre des Clones, alors qu’il retourne sur sa « charmante » planète natale. Point de rupture donne une épaisseur formidable à un personnage qui jusque-là était classe uniquement à cause de son sabre violet et de son interprète. C’est donc ultra-intéressant de plonger dans sa tête, et quand il passe à l’action, on comprend pourquoi il est maître Jedi (rien à voir avec sa performance dans l’épisode III !). La plupart des romans de l’époque Guerre des Clones sont intéressants, mais celui-là est de loin le meilleur.

  • De -22 à -19 – Clone Wars (comics)
De tous les comics Star Wars que j’ai acheté, voilà une des trois séries de comics que je ne revendrais jamais (avec Chevaliers de l’ancienne république et Legacy, si vous voulez tout savoir). Sautant d’un personnage à l’autre, mettant en scène autant Anakin et Obi-Wan que les Jedi d’arrière-plan (notamment l'excellent Quinlan Vos et son ancienne apprentie Aayla Secura), Clone Wars est un excellent moyen de combler les trous entre les épisodes II et III, avec des petites et des grandes histoires.

  • An 3 – Les ombres de l’empire (roman)
Cet excellent roman fait le pont entre L’Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi, expliquant les progrès faits par Luke dans sa maîtrise de la Force, comment Leia a acquis son déguisement et bien d’autres choses (par exemple ce que magouillait Vador pendant ce temps). C’est sans doute le roman le plus accessible de Star Wars, qui se lit avec grand plaisir (sauf un ou deux passages avec Xizor, pas qu'ils soient graphiques ou quoi que ce soit, mais je pense que Star Wars n’est juste pas un univers adapté aux prédateurs sexuels !).

  • An 5 – Luke Skywalker and the Shadow of Mindor (roman)
Le dernier roman de l’univers étendu que j’ai lu (à ce jour, ça changera peut-être) est une aventure très fun qui met en scène Luke, Han, Leia et toute la bande dans une aventure rocambolesque juste après Le Retour du Jedi, avec de l’action, de l’humour, plein de rebondissements et de délicieux renvois à l’épisode III. Un régal ! Et j’en dis plus sur cette page.

  • Ans 6-7 – Les X-Wings (romans & les comics sont bien aussi même si j’en parle pas)
Il n’est pas toujours aisé de rentrer dans des romans Star Wars quand les héros traditionnels ne sont pas au rendez-vous… sauf pour les X-Wings, où l’on suit les traces de l’Escadron Rogue dirigé par Wedge Antilles en pleine reconquête de Coruscant. Presque que des inconnus au casting (Wedge, Wes et Hobbie sont juste des figurants dans les films), mais on se retrouve tous à les aimer pour leurs exploits, leurs troubles intérieurs et bien sûr leur humour ! La suite évoque les aventures l’Escadron Spectre, improbable assortiment de pilotes aux talents inattendus (dont un ancien acteur de films de propagande impériale et un gamoréen génie des mathématiques), c’est encore plus drôle. Yub yub commandant !

  • An 8 – Le mariage de la Princesse Leia (roman)
C’est l’un des tous premiers romans Star Wars que j’ai lu, du coup je le cite plus pour le souvenir que pour son intrigue, digne de Feux de l’amour (avec Leia qui est coincée entre deux soupirants). Mais c’est les Feux de l’amour à la sauce Star Wars où dans ce cas un des prétendants enlève la belle et l’emmène sur l’étrange planète Dathormir (un must à visiter avec ses sorcières dompteuses de rancors qui asservissent les hommes et qui ont collé une peignée à Yoda 400 ans auparavant !) tandis que le deuxième (ce n'est pas Han, lui c'est le kidnappeur&nbsp!) part la sauver le frérot en quête d'archives Jedi… avec du recul, cette intrigue est une honte, mais mettez-vous à la place de l’ado qui lisait son premier vrai roman Star Wars, c’était magique ! (et en plus les sorcières de Dathormir se sont vraiment fondues dans l’univers étendu ensuite)

  • An 9 – La croisade noire du Jedi fou (romans)
Sans doute les meilleurs épisodes VII-VIII-IX non officiels, où un grand amiral de l’Empire semble bien parti pour mettre à bas la toute nouvelle république, alors que Luke continue ses recherches sur la Force et que Han et Leia commencent à fonder une famille. On retrouve tous les personnages des films avec plaisir, on se régale des nouveaux venus (la fameuse Mara Jade notamment), l’intrigue est riche et prenante, et accessoirement le grand amiral Thrawn restera toujours pour moi le meilleur méchant de tous les temps Star Wars (alors qu’il n’a même pas la Force, un comble !). C'était si artistiquement fait.

  • An 10 – L’empire des ténèbres (comics)
Pendant longtemps ça a été la BD que je voulais lire à tout prix à cause de son intrigue alléchante où l’Empereur revient à la vie et où Luke passe du côté obscur. J’avoue qu’après tant d’attente (d'ailleurs je venais enfin de dénicher le dernier tome quand toute la série a été rééditée chez Delcourt... pfff), le résultat n’a pas été à la hauteur de mes espérances, notamment à cause d’une colorisation juste affreuse tout en vert et rose et de dessins qui ne vendent pas du rêve (vous comprendrez pourquoi je trouve Sandman est de toute beauté en comparaison).


Le scénario non plus ne brille pas particulièrement par son intelligence ou sa complexité (amateurs de super armes, venez découvrir les dévastateurs de monde et le canon galactique !). Aujourd’hui cette série de comics a un côté complètement désuet à côté de la plaque, mais en même temps elle a un petit côté fondateur qui m’oblige à la mentionner.


  • Ans 22-24 – Les Jeunes chevaliers Jedi (romans jeunesse)
Encore une de mes premières lectures, cette fois-ci il s’agit d’une série jeunesse qui met en scène les aventures des enfants Solo à l’académie Jedi. On suit les enfants de Han et Leia, le neveu de Chewbacca et la fille de l'ancien soupirant de Leia et d'une sorcière de Dathormir (je savais bien qu'il fallait que je vous parle de son mariage pour quelque chose) qui accomplissent des exploits improbables (et apprennent à devenir des Jedi parfois). Du coup ça ressemble parfois un peu trop au Club des Cinq v 2.0 apprend à maîtriser la Force, mais on s’amuse des caractères parfois inversés des héros (Jaina aime la mécanique tandis que Jacen s’occupe des animaux !), des caméos des héros traditionnels. Et la série n’oublie pas de traiter quelques sujets graves ici et là (la drogue notamment).

  • Ans 25-29 – Le Nouvel ordre Jedi (roman)
Cette série de livres est difficile à oublier puisque c’est avec elle que s’est ouvert l’ère des grands chambardements. Après des années de romans plutôt tranquilles (une menace arrive, les héros sont en danger, ils gagnent au bout de trois tomes maximum), voilà qu’est lancée une série ambitieuse mettant en scène des méchants à la limite de l’invincible car invisibles dans la Force (autant dire que les Jedi prennent cher). L’Univers étendu a alors pris un sacré virage, puisque le premier roman mettait en scène la mort d’un personnage qu’on n’aurait pas cru mortel (bon remarquez il a quand même fallu qu’il se prenne une lune sur la tête !). Après ça, tout semblait permis, ou presque, ce qui a contribué à tenir en haleine jusqu’à la conclusion. Une belle saga épique qu’on garde en tête !

  • An 137 et + – Legacy (comics)
Cette série de comics se déroule plus de 100 ans après Le Retour du Jedi, et pour le coup c’est un sacré vent d’air frais, car même si on suit les pas d’un descendant inattendu de Luke Skywalker qui fait face au côté obscur, Cade Skywalker n’a rien d’un héros au début. J’ai beaucoup aimé cette série pour son inventivité à se projeter dans le futur, pour l’ambiance très sombre et pour les étranges conversations du dernier Skywalker avec son ancêtre Luke (où il explique à son aïeul qu’il se drogue pour ne plus avoir à lui parler !).

Voilà, cette petite promenade au pays des légendes Star Wars est terminée. Pour compléter cette sélection éclectique, je vous renvoie à deux articles que j’avais déjà fait sur ce sujet (ici pour les romans et ici pour les comics), que j’aurais dû relire avant d’écrire celui-là, ça m’aurait évité d’oublier la trilogie Yan Solo (son cousin est un authentique connard, et sa première copine voulait devenir conservatrice de musée, vous le saviez ça ?). Maintenant que cette rétrospective est terminée, je vais enfin vous parler de l’épisode VII !

10 commentaires:

Shaya a dit…

Cool, en tout cas merci pour cet article ! Je vais le mettre dans un coin pour le moment où je me ferais du Star Wars en roman ! (Ca arrivera forcément, ceux lus ado m'avaient bien plus même si j'ai ouublié jusqu'aux titres !)

Elessar a dit…

Alors là je ne peux que protester :p , les dessins de l'empire des Ténèbres ainsi que leurs colorisation sont sublissimes !! Nah ! :D
Bon apparemment ils divisent énormément, mais moi j'ai complètement craqué pour cette ambiance, j'adore le boulot de Cam Kennedy.
Je trouve son trait caricatural est marqué vraiment superbe et ces aquarelles posent l'ambiance à la perfection. ça rend vraiment le côté sombre et sale qu'il peut y avoir dans tout ce qui est ambiance trilogie original :)
Les jeunes chevaliers Jedi, j'ai adoré cette série quand j'était ado, mais en fait quand j'ai commencé à la relire il y a 2 ans j'ai trouvé ça vraiment moyen. j'avais enchainé les 5 premiers tomes, j'en pouvait plus ^^ Je reprendrait quand même parce que j'ai tout récupérer en occasion il y a peu et je n'ai jamais lu les derniers tomes à l'époque. :)
Chouette article en tout cas ça fait du bien de se replonger dans l'univers legend (que je suis d'avoir terminer d'ailleurs ^^), d'ailleurs je me tate pour me relire tout le Nouvel Ordre Jedi à l'occasion :)

Roz a dit…

Autant les films me parlent, autant toute cette littérature associée était un mystère pour moi ! Je vais voir si j'en trouve certains pour me plonger dedans !

Tigger Lilly a dit…

Tout cela est très impressionnant. Mais je ne sais pas si je m'y mettrai un jour XD Disons qu'il faut avoir beaucoup de temps devant soi.

Silvère a dit…

Quel teasing avant ton avis sur l'épisode VII bon sang !

Efelle a dit…

NOOOOON pas Timothy Zahn, le type qui pour une bonne idée en a dix (voire cent) mauvaises... Il m'a définitivement dégouté de l'univers étendu et des romans sous licence Star Wars...

Lorhkan a dit…

Hé bien, ça en fait de la lecture Star Wars !
Et pas uniquement de la lecture d'ailleurs : Kotor, quel grand jeu, super souvenir ! C'est une période que je trouvais fascinante, qui permettait de totalement s'affranchir des films (qui sont quand même un peu lourds à porter quand on y pense).
J'espère que le nouvel univers étendu s'y intéressera à nouveau.

Oui parce que moi qui n'ai jamais osé m'aventurer dans ce vaste labyrinthe, ça m'arrange bien qu'un peu de rangement ait été fait... :D

Fánaríë a dit…

Chouette récapitulatif. Et c'est un peu dommage qu'ils balancent tout aux oubliettes.
L'avantage sur les "Old Republic"s, c'est que c'est tellement loin dans le passé, qui ont l'air de laisser cette partie tranquille.

Vert a dit…

@Shaya
Fais attention si tu mets les pieds dans les bouquins SW, après c'est un peu comme le côté obscur, à tout jamais ils dominent ta vie :D

@Elessar
Moi j'ai juste détesté les couleurs, et aussi le personnage de Leia pas super féminin non plus dans certains passages (alors je sais que je me plains aussi quand c'est excessif mais faut trouver un juste milieu xD)

@Roz
Les comics sont plus accessibles que les romans si jamais tu veux te lancer ^^

@Tigger Lilly
Et surtout de l'argent de la place pour tout ranger, c'est ce qui m'a fait arrêter xD

@Silvère
Et ça marche :D

@Efelle ?
Même la première trilogie qu'il a écrit ? Parce qu'autant les derniers je trouve qu'il s'est enfermé dans une sorte d'autocitation usante, autant ses premiers romans ça reste chouette.

@Lorhkan
Oui rien que de parler de Kotor ça me donne envie d'y rejouer xD
(et oui je comprends que le nouvel univers étendu soit plus accessible... bon après y'a toujours la solution de sélectionner, c'est ce que je fais pour Doctor Who qui a un UE encore plus vaste de Star Wars)

@Fánaríë
A vrai dire je ne pensais même pas qu'ils le balanceraient aux oubliettes (comme Clone Wars d'ailleurs) mais sur les encyclopédies que j'ai consulté c'est tout en Legends désormais.

Fánaríë a dit…

Et oui c'est un peu dommage, pourtant il y a des Sith lords bien plus intéressants à cette époque, qu'après celle de Darth Bane et de sa règle des deux.