mercredi 6 janvier 2016

Replongeons dans Star Wars (1) – La prélogie

Avant d’aller voir l’épisode VII en décembre, je me suis lancée avec M. Vert dans un revisionnage des six premiers épisodes. Comme je n’ai jamais eu l’occasion de les chroniquer sur mon blog, je me suis lancée dans un petit bilan de chaque film, avant de passer aux choses sérieuses et de vous parler du Réveil de la Force.

Aujourd’hui je vous parlerais de la prélogie ou la nouvelle trilogie comme on a pu l’appeler (mais la dénomination qui va être un peu compliquée à maintenir désormais), autrement dit les épisodes I, II et III. Je pars du principe que tout le monde a déjà vu les films (si ce n'est pas le cas, qu'attendez-vous, ou que faites-vous à lire cet article ?), il y a donc probablement des spoilers.

Episode I : La menace fantôme


En une phrase : Il n'est pas si mauvais que ça

Les bons côtés :
  • Le côté "continuation" de l'épisode VI : les gungans après tout ressemblent à des ewoks en (malheureusement) plus bavards, Obi-Wan a des mauvais pressentiments, Dark Sidious est toujours accompagné du thème de l’Empereur et il y a un gros vaisseau à faire péter à la fin.
  • La dimension politique : Jusque-là Star Wars était plutôt une histoire de guerre et d’aventure, tout à coup voilà qu’on parle de taxes, de Sénat, d’élections et commissions, voilà qui est neuf !
  • L'aperçu du « avant » : commencement oblige, on a un aperçu de la situation initiale avant le vrai début des perturbations, avec la galaxie globalement en paix où, si on se fie à la tête d’Obi-Wan Kenobi, la vie de Jedi a l’air d’être plutôt rigolote.
  • Le sénateur Palpatine tout sourire : quand j’ai vu l’épisode I en 1999, je savais parfaitement qu’il allait devenir Empereur (chose qu’un spectateur lambda ne savait pas vu que son nom n’est pas donné dans les films), et c’était Dark Sidious que je ne replaçais pas, ratant tout le plaisir de le voir tirer les ficelles dans les deux camps… avec du recul je pense que c’est l’épisode où il est le meilleur dans son rôle de sith manipulateur qui se fait passer pour un gentil !
  • Le duel avec Maul : il a la classe, tout simplement ! (à côté Luke et Vador passent pour des pépés)
Les mauvais côtés :
  • Jar Jar Binks : ceci dit avec le temps, on le supporte beaucoup mieux, comme quoi on finit par s’habituer à tout !
  • L’âge d’Anakin : en soit ce n’était pas une mauvaise idée (même si on sent trop clairement l’intention de parler à un jeune public), mais certaines scènes auraient certainement mieux fonctionner si au lieu d’un enfant gentillet de 9 ans (qu’on est définitivement pas censé emmener sur le champ de bataille), on avait eu au moins un ado un peu plus âgé.
  • L’âge de Padmé : elle est censée avoir 14 ans, ce qui n’est pas très crédible en soit, et surtout interroge beaucoup sur cette planète de tarés qui élisent des adolescents au pouvoir (on s’étonne que certains tournent sith après…).
En conclusion : Je suis surprise d’avoir réussi à sortir autant de bons points, mais il faut se rendre à l’évidence, La menace fantôme reste un Star Wars plutôt divertissant, et on pardonne sans doute plus facilement au divertissant qu’au sérieux (typiquement le jeu de dupe de la reine et de ses suivantes n’est pas hyper cohérent, mais le résultat est drôle donc ça passe !).

Musiques à retenir : Duel of the Fates (no comment) et Anakin’s Theme (excellent variation autour de la Marche impériale)

Episode II : L’attaque des clones


En une phrase : Définitivement le plus faible des épisodes de Star Wars

Les bons côtés :
  • L’intrigue simili-policière au début : encore une fois, c’est quelque chose qu’on n’avait jamais vu jusque-là dans Star Wars, c’est plutôt rafraichissant
  • Les Jedi sont faillibles : c’est dans cet épisode qu’on se rend compte que les Jedi ont disparu à cause de Sidious bien sûr, mais aussi à cause de leur propre aveuglement, la scène dans la bibliothèque étant le meilleur exemple (avec cette archiviste Jedi qui croit son fond documentaire universel et néglige clairement les atouts du prêt entre bibliothèques !)
  • L’armée des clones : elle est extrêmement inquiétante d’autant plus qu’on a nullement besoin de l’univers étendu, même sans avoir vu l’épisode III, pour se douter qu’elle arrive un peu trop à point nommé.
  • Le final épique : au moins côté combats on est servi !
Les mauvais côtés :
  • L’histoire d’amour d’Anakin et de Padmé : c’est clairement le cœur de l’épisode, et elle peine vraiment à convaincre, ce qui nuit grandement à l’épisode. La faute à des dialogues pas merveilleux, des scènes pas très Star Wars (genre la prairie) et à une alchimie qui ne fonctionne pas vraiment (sans doute parce qu’ils ont l’air d’être aussi malheureux ensemble que séparés). Rien à voir avec l’histoire de Han et Leia, hélas !
En conclusion : Vu comme ça il y a plus de bons côtés que de mauvais, mais comme le mauvais domine toute l’intrigue, il plombe hélas une bonne partie du film… c’est dommage parce que ce sont les premiers pas vers la transformation d’Anakin en Vador, et ils peinent à convaincre.

Musiques à retenir : Across the stars (la partie la plus réussie de l’histoire d’Anakin et Padmé, le love theme !) et Zam the assassin & The Chase Through Coruscant (une musique tout en percussions, sans doute un des trucs les plus expérimentaux de John Williams, et ça marche !).

Episode III : La revanche des Sith


En une phrase : Plutôt une belle réussite vu le cahier des charges

Les bons côtés :
  • Les très nombreuses scènes spectaculaires : de la bataille au-dessus de Coruscant aux combats de sabre-lasers à la fin, on en prend vraiment plein la vue
  • La chute d’Anakin : elle est extrêmement bien mise en scène à quelques détails près, et une fois passé le « ventre mou » du deuxième tiers du film, on est littéralement accroché à l’histoire
  • Les liens avec la trilogie originale, surtout à la fin : si tout ne se raccroche pas à la perfection, c’est plutôt bien fait.
Les mauvais côtés :
  • La pauvreté des dialogues : c’est un problème qui touche les trois épisodes, et dans le cas présent ils plombent clairement la deuxième partie du film.
  • Le côté too much : c’est très personnel mais je n’ai guère apprécié de voir Palpatine sortir son sabre-laser, venant d’un manipulateur comme lui, c’est un geste qui manque clairement de finesse (et le voir dégommer trois Jedi d’un coup n’est pas très crédible non plus).
  • Les coupes dans l’intrigue : en fait ce film aurait pu faire l’objet de deux films, pour mieux traiter la création de la rébellion (reléguée dans les scènes coupées) et l’intrigue secondaire avec Qui-Gon (qui nécessite de lire la novélisation pour vraiment la comprendre). D’ailleurs on comprend mieux certaines choses en lisant la novélisation, c’est dire !
En conclusion : un épisode pas parfait, mais clairement le moment fort de cette trilogie, avec des scènes très impressionnantes qui font oublier les répliques du style « Anakin tu me brises le cœur ». C’est aussi un épisode qui est très intégré dans la continuité Star Wars (il est sympa de voir et lire les séries animées, livres & comics qui se déroule avant et après), c’est plutôt sympathique pour les fans jusqu’auboutistes.

Musiques à retenir : Battle of the Heroes bien sûr (c’est comme Duel of the Fates, no comment) et A New Hope And End Credits, un combo de titres mythiques qui permet de conclure en beauté (bon depuis l’épisode VII a changé la donne mais à l’époque réentendre The Throne Room m’a filé des frissons !).

Voilà pour cette première série, on se revoit très vite pour les épisodes IV, V et VI !

15 commentaires:

Boo a dit…

Un bon résumé de la trilogie. Je n'ai pas pris le temps de les revoir avant la sortie mais je ne suis pas sûre que ce soit un mal, j'ai toujours eu du mal avec.
Sauf, bizarrement, le premier, parce que c'était ma première immersion dans l'univers, du coup je n'avais pas de comparaison avec les anciens ! Mais mon dieu, quel jeu d'acteur horrible que celui de petit Anakin...

Shaya a dit…

Ah mais c'est chouette comme petite revue ! Je n'ai pas eu le temps de me replonger dans les trilogies, mais ça donne envie ! J'ai le souvenir de les voir à la télé les plus anciens :)

Baroona a dit…

Il manque juste un point essentiel pour "La Menace fantôme" : la course de modules ! \(^.^)/

Phooka a dit…

Même si je reste une fan inconditionnelle de la trilogie initiale (que vu mon grand âge j'ai vu en salle à sa sortie), je prends toujours du plaisir à regarder cette prélogie!
Bon j'attends SW8 maintenant!

Fánaríë a dit…

Pour ma part je suis sur la relecture de ma déception du 7.

Mais que vois-je, ou plutôt ne vois-je pas ? les midichloriens ne sont pas dans les mauvais points ! J'avais trouvé honteux la pseudo explication scientifique au mysticisme de la Force.

"elle est censée avoir 14 ans, ce qui n’est pas très crédible en soit, et surtout interroge beaucoup sur cette planète de tarés qui élisent des adolescents au pouvoir (on s’étonne que certains tournent sith après…)."
trop vrai, mais bon de notre côté ce sont des vieux croûtons que l'on élit

Xapur a dit…

Globalement d'accord avec toi (j'ai vu le VII puis revu les 2 trilogies et suis retourné voir le VII une seconde fois).
Le premier n'est pas si nul que ça mais il faudrait pouvoir enlever les gungans et JJB. Et le duel final avec Darth Maul est très bon. Reste par contre la question des midichloriens, quelle idée d'avoir casé ça...
J'aime beaucoup les 2 autres, les trucages numériques sont sans doute un peu trop présents mais je pense que Lucas s'est fait plaisir là dessus.
On a une lente montée en puissance vers le côté obscur. Et le duel final est impressionnant !

Elessar a dit…

Assez d'accord avec toi et ça fait plaisir de voir une critique nuancé de la prélogie, en ces temps où son bâchage est à la mode :)
Malgré tout ses défauts je l'adore, notamment pour la mise en place des intrigues politiques. Une chose que j'espère on reverra dans le 8 :)
Et puis j'adore toute la période de la guerre des clones avec tout ce qui va avec, livres, série et comics, c'est une période riche et passionnante je trouve !
Ha et complètement d'accord avec ta sélection de musique ! ^^

Elessar a dit…

Assez d'accord avec toi et ça fait plaisir de voir une critique nuancé de la prélogie, en ces temps où son bâchage est à la mode :)
Malgré tout ses défauts je l'adore, notamment pour la mise en place des intrigues politiques. Une chose que j'espère on reverra dans le 8 :)
Et puis j'adore toute la période de la guerre des clones avec tout ce qui va avec, livres, série et comics, c'est une période riche et passionnante je trouve !
Ha et complètement d'accord avec ta sélection de musique ! ^^

Tigger Lilly a dit…

"tourner sith" -> version star wars de l'expression tourner mal :D
"cette archiviste Jedi qui croit son fond documentaire universel et néglige clairement les atouts du prêt entre bibliothèques !)" -> mouhahhaha.
L'épisode 2 c'est celui que j'aime le moins je pense.
Et je trouve le 3 plutôt très réussi

Lorhkan a dit…

Je ne me souviens pas que le deux soit le moins bon des trois, j'aurais plutôt tendance à désigner le premier pour ça. Mais il faut que les revoie pour mieux en juger.
Par contre, oui je pense que le troisième est le meilleur avec un dernier tiers vraiment marquant, forcément.
J'aime bien cette prélogie moi, elle ajoute beaucoup de choses à l'univers. Alors certes, c'est parfois un peu gnangnan (cette histoire d'amour...), les dialogues sont un peu pas terribles (n'est pas Tarantino qui veut), mais ça reste quelque chose d'intéressant, si tant est qu'on est intéressé par l'univers Star Wars.
Et du coup je suis curieux sur les détails apportés par la novelisation de l'épisode 3...

Vert a dit…

@Boo
Il n'est pas aidé par ses dialogues aussi parfois xD

@Shaya
Tu sais comment occuper tes soirées comme ça ^^

@Baroona
J'avoue être assez hermétique à ce genre de spectacle mais ok, elle dépote ^^

@Phooka
Il va vite être là !

@Fánaríë
Alors bizarrement les midichloriens ne m'ont jamais gêné plus que ça, ça fait une méthode de test comme une autre(c'est pas la première tentative pour "quantifier" la Force en fait). Et comme on revient pas dessus après l'épisode I...

@Xapur
Ah oui le duel du 3... je crois que je suis allée le voir 3 fois au ciné principalement pour cette séquence !

@Elessar
C'est assez facile de nuancer quand on les regarde avec quelqu'un qui les aime bien en fait ^^

@Tigger Lilly
Je vais peut-être la faire breveter avant que tout le monde me la pique alors :P

@Lorhkan
Alors de mémoire la novélisation permet d'avoir toutes les scènes sur les prémices de la rébellion (avec une jeune Mon Mothma) et pas mal d'explications sur ce qui se passe dans la tête d'Anakin (ce qui rend son basculement bien plus crédible du coup).

Blop a dit…

On ne dira jamais assez de bien du Prêt Entre Bibliothèques. Jamais.

Vert a dit…

@Blop
J'ai pensé à toi en l'écrivant;)

Alys a dit…

Comme je disais sur l'article de la trilogie de départ, c'est super intéressant de lire ça, ça rafraîchit la mémoire.
Par contre j'ai revu l'épisode I un peu plus récemment, quand il est ressorti au cinéma en 3D il y a trois ans. J'avais passé un bon moment, avec pour seule réserve réelle ce problème de dialogues vraiment faibles... Ce genre de film sur grand écran c'est quand même assez génial, et la conversion en 3D était bien pour une fois, alors c'était du plaisir.

Vert a dit…

@Alys
J'avais vu la version 3D, j'avais passé plutôt un bon moment (reste à déterminer si c'était le plaisir de revoir du Star Wars sur grand écran ou le "formidable" plus de la 3D ^^).