mercredi 27 janvier 2016

L'appel du coucou - Robert Galbraith


C’était un secret de polichinelle, le mystérieux Robert Galbraith n’est autre qu’un pseudonyme de J.K. Rowling, qui avait envie de publier des polars incognito. L’information a cependant fini par fuiter, et ce roman policier a ainsi attiré un public pas forcément amateur du genre, mais qui avait bien envie de goûter encore à la plume de J.K Rowling. C’est justement mon cas !

L’appel du coucou met en scène le détective privé Cormoran Strike, ancien policier militaire, qui est embauché pour élucider le suicide ou possible assassinat d’une top-modèle. Assistée d’une enthousiaste secrétaire par intérim, Robin, il va donc plonger dans le monde impitoyable du show business, et dans les secrets de la mystérieuse Lula Landry.

Je ne suis pas une grande lectrice de roman policier, mais L’appel du coucou m’a fait l’effet d’un roman tout à fait classique avec la figure du détective privé (qui a ici la particularité de vivre dans son bureau suite à une rupture amoureuse), la pétillante et débrouillarde secrétaire, la collecte d’indices et l’interrogation de tous les protagonistes qui amènent à une révélation finale qui élucide le mystère.

Forcément il y a du suspens, on veut tout savoir et les quelques 600 pages s’enchaînent toutes seules. Mais alors, est-ce un banal roman policier ?

Oui et non. Dans la structure certainement, mais il y a la petite « touche Rowling » qui fait toute la saveur de la lecture, à savoir les personnages. Ils sont fort nombreux (la page Wikipédia anglaise en dénombre presque 30) mais ils sont tous très bien caractérisés si bien qu’on ne mélange fort rarement les pinceaux, et on s’étonne de les voir former tous ensemble une sorte de tableau d’ensemble tout à fait cohérent, un vrai portrait du monde des célébrités.

On retrouve dans ce roman la même qualité que dans Une place à prendre, à savoir des personnages soignés et vivants. Ils jouent parfois la carte du cliché, mais ce sont des clichés n’ont aucun de mal à sortir des pages, à avoir une sorte de vie propre, à commencer par le héros, Cormoran Strike, bourru mais attachant, solide malgré ses démons intérieurs.

C’est vraiment la force de L’appel du coucou, qui permet de faire passer la pilule d’une intrigue un peu plus faible. En effet la partie enquête m’a semblé tout à fait correct (même si j’ai trouvé presque frustrant que le détective n’émette pratiquement aucune supposition avant la résolution), mais le final m’a semblé un peu décevant. Cohérent certes, mais avec un arrière-goût de « tout ça pour ça ? » (pour citer ma collègue Acr0)

Au final, L’appel du coucou est donc un roman policier correct, une excellente lecture prenante idéale pour se changer les idées (enfin c’est un petit anxiogène par moments mais au moins vous ne penserez pas à vos propres problèmes !), qui à défaut d’avoir une intrigue exceptionnelle se distingue par une jolie brochette de personnages (et un joli rendu du milieu mondain anglais en passant).

Du coup sans être une révélation littéraire (en même temps après avoir écrit Harry Potter, on peut se permettre d’écrire des choses beaucoup plus triviales sans avoir se soucier des factures), ce roman reste une lecture plaisante. Du coup je lirais probablement la suite, histoire de voir si après avoir fait ses premières armes, J.K. Rowling s’améliore au niveau de l’intrigue !

CITRIQ

11 commentaires:

Alys a dit…

Hooo je me demandais justement ce que ça valait. Je pense que j'essaierai du coup. :)

Acr0 a dit…

Au même titre qu'Une place à prendre, je trouve le tout un peu sombre, une Angleterre triste et un peu poisseuse aussi. Sans doute, pour mieux coller au "roman policier" ? L'intrigue est un peu faible, très classique et dont la résolution ne marque pas l'esprit, mais comme tu l'écris, Cormoran Strike et Robin relèvent le tout :)

Nathalie L. a dit…

Je partage ton opinion, ce sont les personnages qui donnent la petite touche originale de ce roman. JK Rowling, comme dans "une place à prendre", crée des personnages qui sont a priori très "clichés" mais qui ont au final plus de profondeur et de réalisme que ce qu'on croit. Moi aussi j'ai été un peu frustrée par l'intrigue, mais surtout par le début : pendant très longtemps, aucune indice n'indique qu'il ne s'agit pas d'un suicide comme tout le monde le croit, et l'enquête paraît très gratuite. Mais j'étais intriguée comme toi et j'ai lu les deux volumes suivants de la série... Et maintenant je suis conquise ! Les enquêtes restent assez classiques mais dans des univers très différents à chaque fois, elles sont assez bien construites, et surtout, Cormoran et sa secrétaire se dévoilent petit à petit dans toute leur complexité, ce qui est le vrai plaisir de cette série !

Shaya a dit…

C'est de toute façon meilleur qu'une place à prendre. Et certes, c'est du roman policier anglais très classique, mais ça se laisse lire sans souci :)

Vert a dit…

@Alys
C'est pas un chef d'oeuvre mais c'est une bonne manière de finir ta relecture d'Harry Potter ;)

@Acr0
Et encore je la trouve limite moins sombre que dans Une place à prendre (ça doit être une question de ressenti, on rentrait bien plus dans les personnages dans Une place à prendre)

@Nathalie L.
Maintenant j'ai encore plus envie de lire les suites ^^

@Shaya
Meilleur qu'une place à prendre je sais pas, je trouve qu'ils ont tous les deux leurs qualités (Une place à prendre m'a bien plus prise aux tripes par exemple).

Boo a dit…

C'est marrant, ses policiers ne m'ont jamais attirés !
J'espère qu'elle ne s'arrêtera pas à ce genre et qu'elle continuera à explorer la littérature, voir revenir à la jeunesse.

Vert a dit…

@Boo
Ca c'est la surprise, on peut pas dire qu'elle communique beaucoup sur ses futurs projets ^^

Tigger Lilly a dit…

C'est marrant la couverture ce sont les couleurs de Mad Max Fury Road.
Pardon pour ce commentaire hautement pas intéressant.

Vert a dit…

@Tigger Lilly
Espèce d'accro va xD

Phooka a dit…

je demandais justement ce que ça valait moi aussi et ta chronique me donne envie d'aller y jeter un oeil ;)

Vert a dit…

@Phooka
En plus il est sorti en poche je crois donc ça coûte encore moins cher de tenter l'aventure ^^