dimanche 16 juin 2013

My Summer of (SFFF) Love : Suggestions bibliographiques


Il faut le savoir, lorsque l'idée de ce challenge est né, le but était avant tout de nous donner un prétexte pour lire des Harlequin et autres collections sentimentales dont on aime tant se moquer. Mais comme souvent dans ce genre d'aventure, on ne maîtrise pas franchement son embarcation et allez savoir comment, ce challenge s'est soudain ouvert à des titres plus « sérieux ».

Du coup je ne peux résister à l'envie de vous suggérer quelques unes des plus belles histoires d'amour que j'ai eu l'occasion de lire. Cela peut toujours vous donner des idées de lecture...


Aradia – Tanith Lee

Ecrit par une de mes auteures favorites (hélas trop peu traduite en français), Aradia (A Heroine of the World en vo) est un pur roman sentimental qui raconte les péripéties d'une jeune fille dans un monde imaginaire au parfum du XVIIe/XVIIIe siècle. Elle perd sa famille dans le siège de sa cité, se retrouve aux mains d'un colonel ennemi, part ensuite avec lui dans son pays lors de la débâcle, se retrouve à la tête d'une propriété, fait un mariage d'affaires, s'enfuit à la recherche de son amour...

On est vraiment à fond dans le roman sentimental (tout particulièrement dans la deuxième partie), mais l'univers présenté par Tanith Lee (presque dénué de magie, tout est dans l'étrangeté de ces pays imaginaires qui semblent si familiers) et l'écriture très précieuse font qu'on est bien au dessus du roman calibré, et que l'ensemble se lit avec grand bonheur. D'ailleurs j'espère bien trouver le temps de vous en parler plus longuement cet été.

Le roman a été traduit en deux volumes sous les titres Aara et Thenser (autant dire "Elle" et "Lui" !). Vous aurez certainement du mal à les dénicher en grand format, mais je croise fréquemment l'édition poche chez Points (les couvertures sont hideuses mais on fait avec ce qu'on a!).


Le protectorat de l’ombrelle – Gail Carriger

Je pense que cette série se passe de présentation, mais au cas où... Le protectorat de l'ombrelle met en scène une vieille fille de vingt-cinq ans, avec un fort tempérament et un sens inné de la réplique, dans une société victorienne où sont intégrés vampires, loups-garous et fantômes.

Mélange improbable de bit-lit et de steampunk, Le protectorat de l'ombrelle est une série absolument géniale qui joue sur les clichés du roman sentimental (entre autres), pour un résultat absolument hilarant. Si vous ne devez lire qu'un seul roman pour ce challenge, lisez Sans âme, vous ne serez pas déçu du voyage !

Le cycle comprend cinq volumes (tous ont été traduits, vous pouvez donc les enchaîner sans avoir à attendre), et les deux premiers sont sortis en poche.


Le dieu dans l’ombre – Megan Lindholm

Quand je parle des excellents romans que Megan Lindholm a écrit avant de changer de pseudonyme, je pense toujours à ce texte de fantasy urbaine (enfin fantasy forestière serait plus adapté) qui nous raconte une histoire d'amour entre une jeune femme et un faune.

Le dieu dans l'ombre (Cloven Hooves en vo) est un roman dur, surtout au début (c'est typiquement le genre de texte où l'horreur est dans le quotidien et où le fantastique sert d'évasion), mais à chaque fois que je remets le nez dedans, je le dévore d'un bout à l'autre. C'est une jolie histoire d'amour, et le traitement est original, le faune (créature féérique par excellence) étant décrit avec une sorte de froideur scientifique plus propre à la science-fiction qu'au fantastique.

Sorti en poche il y a déjà un moment, mais pas introuvable à mon avis.


L’appel du Mordant – Stephen R. Donaldson

Ce petit cycle de fantasy (seulement trois tomes, en fait deux en VO, je vous laisse deviner lequel des trois volume porte un titre créé de toutes pièces) n'a pas grand d'original en apparence : on est dans le très classique cas de l'héroïne bien de chez nous qui se retrouve propulsée dans un autre univers qu'elle est sensée sauver.

Sauf que le monde secondaire a son charme (ils ont une magie basée sur les miroirs plutôt sympa et original il me semble) et que l'héroïne surprend par son apathie (elle se retrouve au cœur de l'intrigue mais elle met sacrément du temps à se prendre en main, on est loin du cliché). Là dessus on a une bonne histoire classique avec des intrigues de cours, des batailles et bien sûr (sinon je ne vous en parlerais pas ici) une histoire d'amour un peu guimauve mais qui fait chaud au cœur.

L'appel du Mordant est une bonne lecture de vacances, bien fichue et pas prise de tête (à en parler j'ai envie de le relire, c'est malin), qui ne doit pas être trop dure à dénicher en poche.


Barjavel

Si vous voulez lire de la vieille SF avec des sentiments, pas la peine d'aller chercher de l'autre côté de l'Atlantique, Barjavel est votre homme ! Je suis loin d'avoir fait le tour de sa bibliographie, mais tous les romans que j'ai lu de lui viennent accompagnés de leur histoire d'amour un peu (voire beaucoup) guimauve.

La nuit des temps (digne de Roméo et Juliette) est il me semble le meilleur exemple, mais si vous préférez la fantasy, L'enchanteur m'avait laissé un très bon souvenir de remake concis et rigolo de la légende du roi Arthur, en se focalisant sur l'histoire de Merlin et Viviane.


Anne McCaffrey

Enfin, si vous avez envie de concourir dans deux challenges en même temps, je peux que vous conseiller de jeter un œil à l'oeuvre d'Anne McCaffrey, qui comprend son lot de planet-opera et de space-opera assaisonnées d'une bonne dose d'histoires d'amour.

La Ballade de Pern n'est peut-être pas le meilleur choix (y'a beaucoup d'histoires d'amour mais elles ne dominent pas tant l'intrigue que ça). Vous trouverez peut-être des choses plus intéressantes dans son cycle des doués (la Rowane cadre bien côté sentimental de mémoire), ou dans La transe du crystal (le deuxième tome garantie pure guimauve). A noter que si vous arrivez à mettre la main sur son recueil La Dame de la haute tour, vous faites un tiercé gagnant sentimental/space-op/nouvelles...

Je n'ai pas lu donc je préfère ne pas m'avancer, mais il m'est avis que la Romance de Ténébreuse de Marion Zimmer Bradley cadrerait également très bien dans le genre planet-opera bourré d'histoires de cœur...

Bien sûr cette liste n'est absolument pas exhaustive (et très pauvre en SF d'ailleurs), comme vous vous en doutez, donc n'hésitez pas à y aller de votre contribution dans les commentaires !

17 commentaires:

Lorhkan a dit…

Si je tombe (par hasard !^^) sur un truc qui cadre avec le challenge, je participerai ! ;)

Lune a dit…

Merci pour cette biblio ! Comme demandé, mes lectures SF et sentiments sont là : http://unpapillondanslalune.blogspot.fr/search/label/SFFF%26Sentiments

Youpi youpi !

shaya a a dit…

MMh, j'ai les deux derniers tomes de Donaldson dans ma PAL ! o/

Vert a dit…

@Lorhkan
Je te note comme inscrit sous réserve de trouver alors (fais gaffe, je suis capable de t'envoyer des trucs "par hasard" à lire :D)

@Lune
Tu aurais mieux fait d'appeler ça Zombies&sentiments non ? :D

@Shaya
Je te proposerais presque de les relire pendant que tu les lis mais je ne sais pas quand je pourrais caser ça ^^

Raven a dit…

AH ! l'article que je garde sous le coude... :D J'ai La nuit des temps dans ma liste depuis un moment, bonne occasion pour le choper ! Et le Lindholm me fait de l'oeil aussi... :D pour les séries, je les connais pas, je verrais si je me laisse tenter ! ^^

Pas de suggestions à proposer pour le moment, mais je ne manquerais pas de poster si un titre me revient ! ^^

Vert a dit…

Le Lindholm est un très beau texte alors n'hésite pas (c'est celui que j'aimerais faire le plus connaitre en fait ^^).

asn83 a dit…

Je suis en train de lire "Songs of Love lost and found" (pas traduit et disponible en ebook seulement). Le titre me semble plus qu'adapté au challenge ;)
Cinq auteurs du genre (Jo Beverley, Cecelia Holland, Robin Hobb, Jacqueline Carey et Tanith Lee) se sont pliées à l'exercice de la nouvelle sur ce thème commun (permettant également un combo challenges).

Vert a dit…

Diantre, ça me plait comme recueil, merci pour la référence !

Vert a dit…

Ok je viens de voir que c'est une reprise d'un recueil qui s'appelle Songs of Love and Death et qui contient aussi une nouvelle de Neil Gaiman et une de Lisa Tuttle... va falloir que je fasse quelque chose xD

Yume a dit…

Pour ton challenge, j'ai déjà le premier tome du Protectorat de l'Ombrelle dans ma bibliothèque, et l'Enchanteur de Barjavel. Ca serait déjà pas mal ^^

Niveau guimauve, on pourrait aussi faire difficilement mieux que la Symphonie des siècles de Elizabeth Haydon. Quel dommage que je l'aie déjà lu et que je ne compte pas le relire :p

Vert a dit…

J'ai un peu hésité à l'inclure la Symphonie des siècles (j'avais bien aimé à l'époque) mais entre le découpage pourri et le changement de traducteur, ça me donne pas envie de le conseiller (pourtant j'avais bien envie de lire la suite à un moment ^^)

Tigger Lilly a dit…

Rien qui est dans ma PàL quelle malheur. Si ça tombe, à cause de ton challenge, je vais être obligée d'acheter un livre !

Vert a dit…

Je suis sûre que tu vas trouver voyons ! (et sinon je suis prête à t'ouvrir ma bibliothèque si ca peut t'empêcher de me faire culpabiliser tout l'été :P)

Endea a dit…

Grand merci pour toutes ces idées ^^ Je vais probablement me laisser séduite par Le Dieu dans l'ombre, déjà parce que je n'ai jamais lu Robin Hobb sous son vrai nom et qu'ensuite cela m'a l'air plutôt chouette.
Quant à Barjavel j'y avais de suite pensé, mais j'en avais déjà relus dans le cadre du Challenge Post Apo de Tigger Lilly. Peut être l'Enchanteur ? SI j'ai le courage d'accepter que je puisse être déçue pour relire, adulte, l'un des livres préférés de mon adolescence :p

Vert a dit…

J'espère que le Dieu dans l'ombre te plaira ^^
(en fait j'aurais pu te prêter les McCaffrey que tu n'as pas lu mais ça m'est complètement sorti de la tête quand je suis venue à Epinal xD)

La Mante a dit…

je te ponds une chronique demain.

Vert a dit…

J'attends ça avec impatience ^^