vendredi 18 février 2011

Walking Dead 1 : Passé décomposé - Robert Kirkman


J’avance doucement dans mon challenge Fins du monde avec un comic qui a fait pas mal de bruit (mais dont j’étais bizarrement complètement passée à côté), adapté en série télé qui plus est : Walking Dead, qui avait ses villes envahies de zombies et ses derniers humains essayant de survivre, est tout à fait post-apocalyptique dans son genre.

Le premier tome, Passé décomposé, nous emmène sur les traces de Rick, policier qui sort de son coma pour trouver un monde envahi de zombies anthropophages, où les survivants se terrent, barricadés dans des maisons ou dans des camps de fortune. Sa femme et son fils ayant disparu, il part à leur recherche, fusil à l’épaule, et c’est finalement tout un camp de survivants qu’il va découvrir en bordure d’Atlanta…

J’ai un peu l’impression de plagier la couverture, mais l’un des points forts de cette série se trouve définitivement les relations entre les personnages, et pas forcément la lutte zombies vs humains qui passe souvent au second plan (même si on le droit à quelques belles scènes dans le genre).

En effet le récit déborde de dialogues où les personnes s’interrogent sur leur devenir, et on se rend compte assez vite que le fait d’être peut-être les derniers survivants ne garantit en aucun cas une bonne entente entre les gens, surtout lorsqu’on se retrouve avec des différences d’opinion, et (fatalement, ais-je envie de dire) avec des luttes de pouvoir sur des questions de survie.

Le ton est très noir (vous vous attendiez à quoi ?), mais il m’est arrivé d’esquisser un sourire dans certains passages, notamment lorsque les femmes discutent du fait qu’elles se retrouvent à faire la lessive pendant que les hommes chassent : « Ce n’est pas une question de droit des femmes, c’est une question de réalisme et de faire ce qu’il y a à faire ».

Pour le moment je ne suis pas hyper conquise ceci dit. J’avoue avoir du mal avec le protagoniste principal, Rick, ce qui nuit un peu à ma lecture. Du coup, j’ai envie de lire la suite, mais je ne suis pas si pressée que ça… on verra comment ça évolue sur le 2e tome.


CITRIQ

8 commentaires:

Tigger Lilly a dit…

Pas plus que ça alors ? T'as vu la série ?

Grishka a dit…

J'ai dévoré les tomes actuellement sortis avec un appétit de zombie moi.
Très bon comics, qui n'oublie pas qu'un média sur les zombies traite avant tout des gens, et non des morts-vivants. Enfin ça dépend qui on appel les morts-vivants évidemment ^^ Rick est un personnage assez complexe qui gagne beaucoup en profondeur avec le temps. Mais il n'est pas très accessible, car pas destiné a être adoré comme un héros. On peut tour à tour l'aimer ou le détester mais on y reste attaché... Surtout avec ce qui lui arrive. Grande série !

L'adaptation TV se permet de proposer une histoire légèrement différente dans les faits, mais fidèle dans le fond (toujours écrite par le même auteur) et ça passe très très bien.

Vivement le prochain tome ^^
http://www.blog-bazar.com/a-lire-walking-dead/

Maëlig a dit…

Moi ce qui me fait surtout peur sur de grosses séries comme celle là c'est que me connaissant, une fois entamée et sauf cas exceptionnel je vais avoir envie d'aller jusqu'au bout.
Je suis curieux de lire tes critiques des prochains tomes pour savoir si ça vaut vraiment le coup.

Calenwen a dit…

@TiggerLilly
Non, un jour peut-être...

@Grishka
Je ne demande qu'à être convaincue pour la suite, mais faudra qu'ils reviennent à la biblio pour que je puisse les lire ^^

@Maelig
C'est un peu mon souci, menfin pour Walking Dead je suis bien décidée à les emprunter soit en biblio soit aux copains, de toute façon je n'ai plus de place chez moi !

arutha a dit…

J'ai lu ce premier tome (mais pas fait de chronique pour cause de flemmingite aiguë). Moi non plus je n'ai pas été totalement convaincu à vrai dire. Même si j'ai terminé ce premier volume. Ce qui est (paradoxalement, puisqu'une BD est censée se lire facilement, mais pas chez moi), ce qui est donc assez significatif. J'ai acheté le second mais ne me suis toujours pas précipité pour le lire.

Calenwen a dit…

C'est bizarre hein, on ne se jette pas dessus... Je viens de finir le tome 4 et je commence seulement à vraiment avoir envie de lire la suite en fait xD

Tigger Lilly a dit…

Ha Rick, ze personnage archétypal américain. Il ne peut être qu'énervant.

Malgré ça j'ai vraiment beaucoup aimé. C'est vraiment bien le genre de lecture qui me botte : de la survie en territoire hostile.

Vert a dit…

J'espère que la suite te plaira tout autant, j'avoue être un peu blasée pour ma part ^^